[#398]

C’est lors d’une journée imprécise du mois de juin 1993 qu’arrive Mario is Missing sur la Super Nintendo. Ce jeu éducatif a été développé et publié par Software Toolworks.

Bowser étend sa zone d’attaque. En effet, le voilà qui a bâti ses quartiers généraux en Antarctique sans compter les portails vers vingt-cinq grandes villes du monde. Son plan étant de semer la pagaille un peu partout en achetant suffisamment de sèche-cheveux pour faire fondre la glace et inonder la planète Terre. Pour éviter de se faire mettre des bâtons dans les roues, il a enlevé son ennemi de toujours, Mario, lorsque celui-ci a fait une tentative pour l’arrêter.

Il en revient donc à Luigi de faire son possible pour mettre un terme à la situation, lui qui devra voyager dans les portails pour non seulement retrouver les objets volés par les Koopas (afin de financer l’achat des nombreux sèche-cheveux que Bowser fait livrer par courrier), mais aussi dénicher des indices afin de savoir l’endroit où il se trouve. C’est sa seule façon de pouvoir quitter l’endroit puisqu’il doit contacter Yoshi pour qu’il vienne le chercher et manger les Pokeys surveillant le portail pour ensuite le fermer. Deux questions devront également être répondues.

Ce jeu marque la toute première fois qu’une compagnie a eue la permission de Nintendo pour utiliser les personnages dans un jeu qui n’a pas été produit par Nintendo. Sur la version PC, il est possible de se procurer un disque additionnel qui nous permet de visiter dix villes de plus. Bien que principalement désigné pour les enfants, la difficulté du jeu varie, allant de pré-scolaire jusqu’au niveau collégial. Dans la version Super Nintendo, les kiosques d’informations sont tenus par des femmes ressemblant à la Princesse Daisy, mais il n’y a jamais eu de confirmation pour confirmer qu’il s’agissait bel et bien d’elle. En plus des versions Super Nintendo et PC, on retrouve également le jeu sur DOS et NES. Les villes peuvent changer dépendant de la version à laquelle on joue, mais on peut entre-autres visiter Rome, San Francisco, Paris, Sydney, Londres, Tokyo, Montréal, New York et Moscou. Plus tard, une version deluxe est sortie sur CD-ROM et comprenait des voix pour accompagner le dialogue en plus de quelques changements au niveau graphique.

Publicités