[#395]

 C’est le 1er juin 1991 qu’arrive Battletoads sur la N.E.S.. Ce jeu d’action a été développé par Rare et publié par Tradewest.

Le Professor T. Bird, accompagné par trois Battletoads du nom de Pimple, Rash et Zitz ont comme mission d’escorter la Princesse Angelica sur sa planète à bord du vaisseau Vulture. En cours de route, la Princesse et Pimple décident qu’ils ont envies de se payer un petit voyage de détente à bord de la voiture volante de ce dernier. Mauvaise décision puisqu’ils sont attaqués et enlevés par la Dark Queen et son équipage. Heureusement, Pimple parvient à faire parvenir un message de détresse à ses amis qui se lancent aussitôt à leur secours.

Le jeu comprend treize niveaux qui peuvent varier dans leur style, passant du beat’em up à de la course par exemple. On combat les ennemis, majoritairement avec nos poings et pieds (qui peuvent devenir très gros), mais on peut aussi s’emparer d’armes que laissent tomber nos ennemis. Chaque zone contient son boss, mais il arrivera que certaines d’entre-elles comprennent également un mini-boss au milieu. Il y a quatre endroits cachés dans le jeu nous permettant d’avancer automatiquement de deux niveaux.

Le titre original devait être Amphibianz et si un jeu avec des grenouilles comme héros a vu le jour, c’est surtout pour tenter de profiter de la popularité des Teenage Mutant Ninja Turtles qui ont justement un autre type d’amphibiens comme héros, des tortues. La conception avait été songé dans le but de sortir un grand nombre de marchandises par la suite. Il y a même eu un pilote télé par la compagnie Canadienne DIC Entertainment, mais outre la diffusion aux États-Unis en 1992 lors de la fin de semaine de l’Action de Grâces, le projet n’a pas été pris pour en faire une saison complète. La version Game Boy est beaucoup plus courte que celle de la console de salon puisque cinq niveaux sont manquants. Sur la version NES, la musique du niveau 5 se répète dans le niveau 9 et bien que la musique soit principalement la même dans un même niveau entre les différentes versions, ce thème est plutôt entendu au niveau 8 dans la Sega Genesis. En plus des versions que je viens de nommer, le jeu existe également sur la Game Gear, l’Amiga et l’Amiga CD32. Bien qu’une version Master System ait été développée, elle n’a jamais été mise en vente pour une raison inconnue. Des versions DOS et Atari ST étaient dans les plans, mais dans les deux cas, ce ne s’est jamais matérialisé. Finalement, côté suite, on retrouve Battletoads in Battlemaniacs et Battletoads & Double Dragon (les deux sorties en 1993 et sur diverses consoles) suivi par Battletoads Arcade en 1994.

Publicités