[#396]

C’est le 14 juillet 1993 que le jeu de tirs à la première personne Yoshi’s Safari arrive sur la Super Nintendo. Alors que Nintendo R&D1 a fait le développement, c’est Nintendo qui en a fait la publication.

Bowser est de retour avec un nouveau plan et cette fois, il s’est rendu sur Jewelry Land. Les Koopalings n’ont pas perdus une seule seconde pour s’approprier les bijoux précieux de l’endroit, ne donnant pas d’autres choix à Mario et Yoshi de venir leur donner une bonne leçon une fois de plus.

Nous avons droit à une vue à la première personne, ce qui veut dire que nous ne voyons donc que le derrière de la tête de Yoshi, Mario étant monté sur lui armé de son Superscope (qui est d’ailleurs la façon de jouer puisque ce n’est pas avec la manette) alors que nous devons tirer sur les ennemis avant qu’eux s’en prennent à nous. De tirer sur les grandes portes pourraient potentiellement nous faire découvrir des secrets ou alors des zones cachées. Bien-sûr, nous retrouvons plusieurs ennemis habituels des autres jeux de la franchise des Super Mario Bros, mais nous en rencontrons de nouveaux également.

Au Japon, le jeu est connu sous le nom de Yoshi’s Road Hunting. Il faut se montrer prudent en tirant car il est possible de toucher Yoshi, ce qui nous fera non seulement perdre de l’énergie, mais il va se retourner pour nous donner un regard qui veut en dire long sur sa façon de penser concernant notre façon de viser. En terminant le jeu, nous recevons un code pour rendre le jeu plus difficile au niveau des boss. Les couleurs des niveaux vont également être changées tout comme le texte pour dire que l’histoire se répète. Ce n’est pas le premier jeu mettant en vedette Yoshi puisqu’en 1991, sur NES et Game Boy, est sorti le jeu Yoshi suivi, l’année suivante, de Yoshi’s Cookie sur NES et Game Boy (1993 pour la Super Nintendo). Par la suite, nous avons aussi eu droit entre-autres à Super Mario World 2: Yoshi’s Island en 1995 pour la Super Nintendo et à Yoshi’s Story en 1997 pour la Nintendo 64.

Publicités