Au cours des trente-six dernières années (1972 à 2008) nous avons revisités cent-quatre-vingt-dix-neuf consoles. Nous sommes arrivés dans le tout dernier tour alors que nous avons commencé ce grand dossier il y a trois mois déjà. Voyons voir ce que 2009 à 2017 nous ont offerts. Bien que je tente de toutes vous les faire voir, il est possible qu’il y est des omissions, que ce soit involontaires ou non.

 

DINGOO A320

consoles Dingoo

Cette console portative Chinoise de Dingoo Digital a été vendue plus d’un million d’exemplaires depuis sa mise en vente en février 2009. Elle peut jouer de la musique, des vidéos et une foule de jeux vidéos… Certains sont intégrés dans la console, comme Hell Striker ou 7 Days Salvation (il y a sept jeux au total), mais, ce qui a vraiment attiré les gens vers celle-ci, c’est qu’elle contient des émulateurs de consoles connues, comme la NES, la Super Nintendo, la Game Boy Advance, la Neo-Geo et la Genesis entre autres. Si en plus on compte les émulateurs programmés par les fans via Linux, on peut ajouter Atari (800, 2600, 5200 et 7800), Lynx, CollecoVision, Commodore 64, Amiga, Odissey 2, MSX, Neo Geo Pocket, Game Boy, Game Boy Color, PC Engine, PlayStation, Game Gear, Master System, Wonderswan, etc… en plus de ceux d’arcades tel que Mame. Comme si ça ne suffisait pas, il capte la radio, peut enregistrer des fichiers audio, visionner des photos, lire des textes (en .txt) et peut aussi se brancher à la télévision pour avoir un plus grand écran. La console portative se vendait pour une centaine de dollars.

 

GP2X WIZ

wiz

Basée sur Linux, c’est une console portative de jeux vidéos que nous devons à GamePark Holdings. Sortie en mai 2009, elle a été développée par une compagnie de la Corée du Sud. C’est également la première console qu’ils ont faites qui est sortie de là-bas. Les premières images du successeur de la GP2X sortent sur le net au cours de l’été 2008 alors que les rumeurs se font connaître sur l’arrêt abrupt de la production de la GP2X. La console était vendue avec un stylus.

 

ZEEBO

consoles Zeebo

La console de Zeebo Inc sort premièrement au Brésil en juin 2009 et veut se concentrer également sur les marché du Mexique, Russie, Inde et Chine avec une machine qui se connecte sur internet, joue des jeux vidéos et peut faire fonctionner des applications éducationnelles. La compagnie dit de leur console qu’elle est: «Le plaisir et l’excitation du divertissement interactif et d’éducation pour ceux qui, jusqu’à maintenant, n’avait que peu ou pas du tout l’accès à une telle technologie». Le but de Zeebo Inc. est donc d’offrir aux gens une console peu dispendieuse et des jeux qui sont tout autant abordables. Pour ce faire, il n’y a pas de lecteur DVD afin de réduire les couts et la console fonctionne sans cartouche ou jeux sur disques. Il faut donc les télécharger sur internet. On peut même envoyer des courriels à partir de la console. Son concept a attiré entre autres des compagnies comme Capcom, Activison, Disney Interactive, Namco et Electronics Arts pour développer des jeux.

 

PS3 SLIM

consoles PS3 Slim

Comme le nom l’indique, c’est une version amincie de la PlayStation 3 de Sony. Même si la date officielle pour sa sortie était en septembre 2009, certains endroits comme Amazon, Best Buy et GameStop ont commencés à la vendre dès le mois de juin. 33% plus petit et 36% plus léger, il consomme moins d’énergie et fait également moins de bruit tout en devenant moins chaud que son prédécesseur. Vient dans des modèles de 120, 160, 250 et 320 giga octets.

 

MI2

consoles Mi2

Sortie en octobre 2009, trois compagnies différentes se sont occupées de la console. La première, celle qui lui a donnée le nom de Mi2, est basée en Hollande et se nomme Planet Interactive. Conny Technology en Chine et Videojet de la France, l’ont nommée PDC Touch Media. Le PDC veut dire Pocket Dream Console. Avec un design similaire à la Dingoo, celle-ci possède un écran tactile et une caméra en plus d’avoir une mémoire flash de 16 giga octets et une mémoire interne de 512 mega octets. Ciblant les onze ans et moins, il y a cent jeux d’inclus dans la console lors de l’achat. On peut aussi en télécharger d’autres via internet.

 

PSP GO

consoles PSP Go.png

Sortie en octobre 2009, elle a été discontinuée sur le marché international en 2011 parce que Sony voulait commencer à se pencher plus sérieusement sur son successeur, la Vita. Il s’agit d’une autre version de la PlayStation Portable dont le design a été refait. Au lieu d’un lecteur UMD comme les versions précédentes, ils ont mis une mémoire flash de 16 giga octets et les acheteurs de la console n’ont pas d’autres choix que de télécharger les jeux via internet. Également, dans la Go, il est impossible de retirer et remplacer la batterie. En comparaison avec l’original, celle-ci est 43% plus légère et 56% plus petite. En retirant autant de choses aux amateurs de jeux vidéos et en demandant 250$ pour la console portative, ce n’est pas surprenant que les ventes n’aient pas étés aussi bonnes que les autres PSP sorties avant celle-ci.

 

DSI XL

consoles dsi xl.png

Un écran encore plus grand que ce que nous avions avec le premier DSi, voilà ce qui est la force première de cette nouvelle console dans la lignée des DS sortie en octobre 2009. Nintendo en faisait la promotion en disant que maintenant, avec une telle taille d’écran, les gens pourront vous entourer pendant que vous jouer à des jeux vidéos. La batterie peut tenir entre 13 et 17 heures dépendant de la force d’éclairage sélectionnée. Avec ses 3,60 x 6,34 x 0,83 pouces et pesant 0,692 livres, c’est la plus longue, large et lourde des quatre modèles existants, incluant l’originale. Au Japon, la DSi XL de couleur blanche leur était exclusive alors que dans les autres exclusivités, le vert était partagé entre l’Europe et le Japon; le rouge en Australie et Nouvelle-Zélande; le jaune en Europe, Japon, Australie et Nouvelle-Zélande et finalement le rose pour l’Amérique du Nord.

 

PANDORA

consoles Pandora

OpenPandora prend les premières pré-commandes en 2008 (alors qu’elle devait sortir en 2007 selon les premiers plans) mais est retardée encore et encore et encore pour ne commencer à expédiée aux personnes ayant déjà payée qu’en mai 2010… mais, encore là, à la fin 2011, certaines des personnes ayant pourtant payée en 2008 n’avaient toujours pas reçue leur console portative fonctionnant en partie avec un écran tactile et sous Linux. Elle peut stocker jusqu’à 128 giga octets de données.

 

ZONE 40

consoles Zone

Sortie en 2010, aucune cartouche ou disque nécessaire, car tous les jeux (les quarante) sont inclus dans la console d’Ultimate Products. Se vendant beaucoup moins cher que les consoles vendues à la même période, ses graphiques sont plus au niveaux des jeux 16 et 32 bits. Bien que ce modèle en particulier ressemble un peu à une Wii, la version précédente ressemblait à une Nintendo 64. Les jeux disponibles sont presque tous en lien avec le sport, comme du Tennis, du tir à l’arc, du bowling, du golf, de la pêche, de la natation, des dards, du basketball, etc… mais il y a aussi comme choix des jeux tels que Snake, Sodoku, Bomberman, Tanks et ainsi de suite.

 

SEGA ZONE / REACTOR

segazone

Ressemblant à la console précédente de AtGames et sortie en 2010, celle-ci contient vingt jeux de la Genesis. De ce lot, environ seize ont étés reprogrammés pour être sensibles aux mouvements. En plus des Sonic, Alex Kidd, Kid Chameleon, Comix Zone, Ooze, Golden Axe, Echo the Dolphin, E-S.W.A.T., etc…, la console offre aussi seize jeux venant de la Zone 40 dont nous venons de parler ainsi que quatorze jeux d’arcades produits pour la Genesis dont Mahjong, Memory, Spider, Bomber, Checker et Air Hockey pour en nommer quelques uns. Donc une cinquantaine de jeux au total pour environ 49 Euros. Ne serait toutefois sortie qu’en Angleterre.

 

ONLIVE

consoles OnLive

Venant de OnLive et disponible en juin 2010, les jeux sont stockés dans un serveur et délivrés via internet et peut fonctionner sous Windows ou encore avec Mac. Comme elle peut jouer pratiquement n’importe quel jeu, elle est vue comme étant en compétition directe avec les consoles présentes sur le marché à ce moment-là. On recommande une connexion internet de 5 mbit/s ou mieux pour l’utiliser. Quelques mois après sa sortie, il y avait plus de cent-cinquante jeux disponibles pour le téléchargement sur ce service. Le tout a pris fin le 3 avril 2015 lorsque Sony a acheté les brevets.

 

XBOX 360 S

consoles XBox 360s

Pour résumer, c’est simplement un nouveau design pour la Xbox 360 de Microsoft qui a fait son entrée dans les magasins en juin 2010. Même le marketing ne la nomme pas sous son nom complet, ne mentionnant pas le S à la fin. Elle est plus mince, a un disque dur de 250 giga octets et possède un Wi-Fi fonctionnel intégré à l’achat. Ils ont également placés un plus gros ventilateur dans la console pour s’assurer qu’elle ne risque pas de surchauffer. À sa sortie, elle se vendait pour environ 250$ et contrairement aux modèles précédents, la publicité parlait seulement de l’espace de stockage disponible dans la machine sans vraiment parler du reste.

 

CAANOO

caanoo

Basée sous Linux, cette console portative de GamePark Holdings disponible depuis août 2010 sert également à lire des vidéos, écouter de la musique et visionner des images. Elle succède la GP2X Wiz. Elle ne veut pas être vue comme une compétitrice au Nintendo DS et à la PlayStation Portable de Sony, mais plutôt comme une alternative en source ouverte. Avec les amateurs de jeux vidéos également capable de faire de la programmation, on peut y jouer des émulateurs de Super Nintendo, de Neo-Geo, Mame, PC Engine ou encore Genesis.

 

3DS

consoles 3DS.png

Nintendo présente, en février 2011 (mars 2011 en Amérique du Nord), la première console portative en trois dimensions sans avoir besoin de lunettes spéciales et qui est également compatible avec les jeux de la DS et de la Dsi. Après une forte baisse du prix, les gens qui ont payés le prix initial ont étés invités à se rendre sur Nintendo Eshop pour télécharger dix jeux de GameBoy Advance gratuitement. Ceux qui ont payés le prix réduit n’ont bien-sûr pas eu droit à cette opportunité. Près de 66,12 millions d’unités avaient été vendues en date de mars 2017.

 

PS VITA

consoles Vita.png

Mise en vente en décembre 2011, il faut attendre février 2012 pour la voir sur les tablettes de magasins en Amérique du Nord. Elle succède donc à la PSP de Sony en étant un tout nouveau modèle et non une amélioration. Elle possède un écran tactile et est compatible avec le Bluetooth. On peut y télécharger des jeux de la PSP via le magasin en ligne de la compagnie. La console possède 512 méga octets de RAM. La batterie ne peut pas être retirée, ainsi, il est impossible de la remplacer et elle dure entre trois à cinq heures pour les jeux vidéos, cinq heures pour les vidéos et environ neuf heures pour la musique. Plus de 13 millions avaient trouvés preneurs en date de janvier 2016.

 

EVO2

consoles Evo 2.png

C’est en décembre 2011 qu’Envizions présente la première console à supporter le système Android, elle peut faire fonctionner plus de cinq-cents jeux et deux-cent-cinquante-mille applications de toutes sortes. La console coute entre 130 et 180$, mais il faut penser à payer 150$ annuellement pour l’ensemble de développement des logiciels. Pour chaque console vendue, Envizions promet de faire un don aux familles démunies aux États-Unis. La compagnie demandait entre 500 à 1 000 commandes avant de se lancer en Europe.

 

WII U

consoles Wii U.png

Des graphiques de 1080p, une manette avec un écran tactile de six pouces qui peut devenir une console si on veut aller jouer ailleurs que devant le téléviseur, compatible avec les jeux de la Wii (mais pas de la GameCube par contre). Voilà que quelques unes des choses qu’il est possible de faire avec cette console de Nintendo disponible depuis avril 2012 qui est considérée comme faisant partie de la huitième génération. La console supporte également les graphiques en trois dimensions (si on a un téléviseur pouvant supporter la 3D bien entendu). En date de mars 2017, on mentionne que 13,56 millions de consoles ont étés vendues.

 

RETRON

Je vais faire ici un court résumé des six consoles RetroN (faites par RetroArch), celles-ci ayant parues entre 2012 et 2017.

RetroN 1

La première ne peut jouer que des jeux de la NES original.

RetroN 2

En 2012, la RetroN 2 arrive et en plus des jeux NES, il est maintenant possible d’utiliser les cartouches de la Super Nintendo.

RetroN 3.jpg

A ensuite suivie la RetroN 3 fait la même chose que les deux premières, mais peut également servir pour les jeux de la Sega Genesis.

RetroN 4

En 2013, la RetroN 4 est annoncée au Midwest Gaming Classic. Elle fonctionne avec un câble HDMI et avec, il est possible de jouer à des jeux de NES, Super Nintendo, Sega Genesis et les Game Boy/Color et Advance. Toutefois, en mars 2014, on apprend qu’elle ne verra pas le jour et que la RetroN 5 sera la suivante à être mise en vente.

Retron 5.png

La RetroN 5 arrive en 2014 et neuf consoles différentes sont possibles: NES, Famicom, Super Nintendo, Super Famicom, Sega Genesis, Sega MegaDrive, Game Boy, Game Boy Color et Game Boy Advance. Quelques problèmes sont toutefois survenus parce que les développeurs ont utilisés des émulateurs SNES 9x et Genesis Plus GX qui sont définies sous des licences non-commerciales et ne peuvent en aucun cas être échangés contre de l’argent.

RetroN HD.jpg

Finalement, en mai 2017 arrive la RetroN HD qui est majoritairement une nouvelle version de l’originale mais avec une sortie HD et de meilleurs manettes de jeu.

 

PLAYSTATION 4

historique console PS4.png

Sony lance la console le 15 novembre 2013 avec un prix de départ de 400$ US. Celle-ci met l’emphase sur l’interaction social comme de publier les vidéos de jeux sur le PlayStation Network ou d’autres services comme Twitch. Bien que la manette DualShock 4 soit similaire au modèle précédent, elle comprend un autre touchpad en plus d’un bouton «partager». La PS4 a aussi la capacité pour un second écran avec les applications mobiles, la PlayStation Vita et les sites de streaming. En date du 12 juin 2017, on mentionnait que 60,4 millions de consoles avaient étés vendues au niveau mondial.

 

XBOX ONE

Historique console Xbox One.png

C’est le 22 novembre 2013 que Microsoft nous présente sa nouvelle console qui se vend 500$ lors de son lancement. En un mois, on dit que trois millions de consoles avaient trouvées preneurs. En plus d’avoir accès à une guide horaire télévisuel, la console est capable d’être multitâches en utilisant des applications comme Skype et Internet Explorer sur le côté de l’écran (comme pour Windows 8). Cette nouvelle console nous amène aussi une nouvelle manette qui peut automatiquement enregistrer et sauvegarder des moments forts d’une partie.

 

SWITCH

historique console switch.png

Nintendo sort sa nouvelle console le 3 mars 2017 avec un prix demandé de 300$ US au moment du lancement. Au cours de son premier mois sur les tablettes, ce sont 2,74 millions d’amateurs de jeux vidéos qui se la sont procurée. On nous la présente comme une console hybride puisqu’on peut la détacher de son socle et jouer avec l’écran (tactile) sur lequel on peut fixer la manette. On peut aussi jouer en ligne via internet ou alors avec une connectivité avec d’autres consoles Switch. De leur côté, les jeux sont disponibles soit avec des cartouches ou alors en téléchargement. Il n’y as pas de restriction régionale. Avant sa sortie, Nintendo annonçait que soixante-dix développeurs travaillaient déjà à sortir plus de cent jeux.

 

Non seulement c’est ce qui conclu cette douzième partie de ce dossier, mais c’était également la toute dernière. Lors des quarante-cinq dernières années, soit de 1972 à 2017, nous avons pus revoir plus de deux-cent-vingt-cinq consoles. C’est énorme!!! Les années nous ont appris qu’un très grand nombre de compagnies ont tentées de se lancer dans l’aventure pour prendre, eux aussi, une part du marché du jeu vidéo. Mais ce n’est pas tout le monde qui peut réussir et encore moins durer de nombreuses années. Ils ont quand même pris le risque et le tout aura créé une grande compétition où, au final, ce sont les joueurs qui en sont sortis gagnants en ayant le choix de la console selon leurs préférences personnelles en matière de jeux vidéos. Il faut aussi dire que nous en avons fait du chemin en quarante-cinq ans. L’évolution de la technologie a, en quelques années seulement, modifiée totalement notre façon de se divertir avec une console de jeux vidéos, autant graphiquement qu’avec les effets sonores et maintenant le jeu en ligne qui s’en mêle…Que nous réserve le futur? Seul le temps nous le dira.

Publicités