[#382]

 C’est le 20 mars 1993 qu’arrive Dennis the Menace sur la Super Nintendo. Ce jeu d’action a été développé et publié par Ocean Software.

Beaucoup de responsabilités reposent sur les épaules du jeune Dennis Mitchell (aussi connu sous les noms de Denis la petite peste, Denis la menace ou encore Denis la malice) qui doit secourir ses deux amis Joey et Margaret qui sont maintenant portés disparus. À tout ça, nous pouvons ajouter qu’il compte récupérer les pièces d’or de son voisin George Wilson, celles-ci ayant été dérobés par un criminel du nom de Switchblade Sam.

Dennis porte sur lui ses habituels lance-pierres, tir pois et pistolet à eau pour se défendre face à divers ennemis tels que des chats, souris, chauve-souris, abeilles et bien d’autres encore. C’est sans oublier les objets en mouvements qui peuvent également nous nuire. Notre barre de vie est plutôt appelée une Barre de Courage et est constituée de cœurs diminuant au fur et à mesure qu’on se fait toucher. Notre énergie peut remonter en mangeant les bonbons que nous trouverons sur notre chemin. Au cours des quatre niveaux, nous avons à explorer les lieux (maison de M. Wilson, le parc, la salle de chauffage et les égouts) à la recherche des pièces d’or de notre voisin. Nous en trouverons cinq grosses par niveau. Nous avons 999 secondes par niveau et la partie prendra automatiquement fin si on manque de temps. Le cinquième niveau se passe dans les bois et est la bataille finale où nous devons vaincre Sam et libérer nos amis.

Le jeu est basé sur le film du même nom sorti en 1993 et qui met en vedette Walter Matthau, Lea Thompson et Christopher Lloyd. Dennis the Menace avait d’abord été une série télé en 1959 (quatre saisons jusqu’en 1963 pour un total de cent-quarante-six épisodes) suivi d’un dessin animé en 1986 (soixante-dix-huit épisodes jusqu’en 1988). Mais il ne faut pas oublier que c’est avant-tout sous forme de bande-dessinée que nous l’avons connu pour la toute première fois, en 1951 (et qui est encore publiée de nos jours).

Publicités