À quelques heures du début de la pré-vente de la console Super Nintendo Classic hier, une rumeur a commencée à circuler sur la toile disant que le Québec en serait totalement exclu.

Lorsque 13h00 arrivé, les gens ont dû se rendre à l’évidence que la situation était bel et bien tout ce qu’il y a de plus réelle. On ne parle pas ici d’une interdiction de vente uniquement dans les commerces de la province puisque même si une personne vivant au Québec tente de passer commande sur un site basé ailleurs au Canada, le produit ne pourra pas lui être expédié.

Mais pour quelle raison cela se produit-il au juste? Selon ce qui circule, tout ça serait en lien avec la loi 101 (adoptée le 26 août 1977) qui oblige l’affichage en français sur les produits en vente au Québec (entre autres car ça ne se limite pas uniquement à ça). Rien n’est officiellement confirmé sur ce qui bloque la vente, mais selon les rumeurs, au moins deux des vingt-et-un jeux ne sont disponibles qu’en anglais.

Lors de la sortie originale des jeux dans les années 90, très peu étaient traduits en français au Québec, mais la loi obligeant la traduction des jeux n’est arrivée qu’en 2009 et puisque techniquement la Super Nintendo Classic est vue comme un nouveau produit, c’est là que les choses se coincent. L’exception à la règle est qu’un jeu pourrait être vendu uniquement en anglais si ce jeu n’est pas traduit en français nul part ailleurs sur la planète.

Face aux plaintes, l’OQLF (l’office Québécois de la langue française) a répondu ceci via Twitter:
Il appartient aux entreprises de décider de leurs choix d’affaires et de la commercialisation de leurs produits au Québec
— OQLF (@OQLF)

Au moment d’écrire ces lignes, Nintendo of Canada n’a toujours pas commenté la situation et il est impossible de dire présentement si la console sera disponible pour les habitants du Québec lors de la sortie officielle le 29 septembre prochain ou même si elle le sera un jour.

 

MISE À JOUR (18 septembre)

Vers 8h52 heure de l’Est le 18 septembre, le compte Twitter de Toys ‘R Us Canada (voir via ce lien) a dévoilé que la console miniature de la Super Nintendo sera finalement disponible dans la province du Québec. Nous n’avons toujours pas d’explication sur pourquoi elle était interdite au départ (Nintendo n’ayant jamais fait le moindre commentaire à ce sujet), ni sur ce qui a fait en sorte qu’elle peut maintenant être vendue. Dans la réponse à son message original, la chaine de magasin Toys ‘R Us dit simplement que la restriction a été levée. Le tout survient donc près d’un mois après le début des pré-ventes et à quelques jours seulement de sa disponibilité sur les tablettes des magasins.

L’article sera de nouveau mis à jour si de nouveaux détails surviennent dans cette affaire.

Publicités