Aujourd’hui, en ce 7 août [#369]
Aujourd’hui, en ce 8 août [#370]
Aujourd’hui, en ce 9 août [#371]

Aujourd’hui, en ce 7 août

Super Buster Bros

C’est le 7 août 1992 que Super Buster Bros s’ajoute à la librairie de la Super Nintendo. Ce jeu de type shooter a été développé et publié par Capcom.

Des balles bondissantes ont envahies la planète et les seuls pouvant les arrêter une bonne fois pour toute avant qu’ils ne fassent encore plus de dégâts sont connus en tant que les Super Buster Brothers.

À l’écran, nous voyons les balles rebondir et nous devons lancer une corde à la verticale pour les atteindre. À chaque fois que c’est fait, la balle va se séparer en deux jusqu’à temps qu’elle soit trop petit pour être divisée de nouveau. Si nous nous en prenons à la plus grosse balle, c’est donc une opération qui devra être répétée jusqu’à quatre reprises. Nous sommes extrêmement vulnérable face à cet ennemi et il faut éviter à tout prix de se faire toucher. Nous pouvons recevoir l’assistance de powers-ups qui nous amèneront soit de nouvelles armes ou alors feront figer les balles sur place quelques secondes.

À l’extérieur de l’Amérique du Nord, le jeu est connu sous le nom de Super Pang. Comprenant quatre-vingt-dix-neuf niveaux, la fin sera différente dépendant du mode de jeu choisi. Le jeu nous fait voir plusieurs endroits autour du globe dont le Japon, l’Asie, l’Europe, le Canada, les ruines Mayas ou encore la mer des Caraïbes pour nommer quelques exemples. On retrouve le jeu dans la compilation Buster Bros sur la PlayStation et dans Capcom Puzzle World sur la PlayStation Portable. Tout d’abord sorti en tant que Pang (Buster Bros) en 1989 sur divers supports, il y a également eu quatre suites après Super Buster Bros qui sont: Pang 3 (Buster Buddies) en 1995, Might Pang en 2000, Pang: Magical Michael en 2010 et Pang Adventures en 2016.

Également sortis un 7 août:
Rad Racer (1987, NES)
RoboWarrior (1987, NES)
Tracker (1987, DOS)
Pipe Dream (1990, NES)
Caesars Palace (1992, Game Boy)
Phalanx (1992, SNES)
Pipe Dream (1992, SNES)
Prince of Persia (1992, Sega CD)
Ultimate Air Combat (1992, NES)
Robo Pit (1996, PlayStation)
Worms (1996, PlayStation)
Jet Moto (1997, PlayStation)
Point Blank (1997, PlayStation)
Time Crisis (1997, PlayStation)
Batman & Robin (1998, PlayStation)
Turok: Battle of the Bionausars (1998, Game Boy)
WWF Betrayal (2001, Game Boy Color)
Mega Man Star Force: Dragon (2007, DS)

Aujourd’hui, en ce 8 août

Circus Caper

C’est le 8 août 1989 qu’est mis en vente Circus Caper pour la N.E.S.. Ce jeu de plateformes a été développé par Advance Communication Company et publié par Toho.

Le cirque est enfin de passage en ville et Tim a décidé de faire plaisir à sa petite sœur Judy en l’amenant voir le spectacle. Une fois sur place, ils se rendent compte qu’ils n’ont pas suffisamment d’argent pour deux billets. Étant un si bon frère, Tim laisse la chance à Judy d’assister à la représentation et dit à sa sœur de le retrouver à la sortie lorsque ce sera terminé, mais elle n’était nul part en vu une fois que tout le monde avait quitté les lieux.

Tim se fait dire par Mr. Magic, le propriétaire du cirque, qu’il a enlevé Judy. Tim n’y pense pas à deux fois avant d’aller affronter les divers employés du cirque, ce qui comprend des funambules, des clowns et c’est sans oublier les animaux féroces dont des alligators. Tim devra se montrer débrouillard en utilisant ce qu’il a sur lui comme armes, ce qui veut dire un yoyo, un marteau et un ballon de soccer. Ce n’est qu’après avoir traversé tout ses défis qu’il obtiendra la clef lui permettant de libérer sa sœur cadette et de s’échapper avec elle.

La traduction littérale du titre Japonais Moeru! Onisan veut dire Brûle frère ainé (Burn! Older Brother). On peut remarquer quelques différences entre les versions Japonaise et Nord-Américaine, notamment la partie RPG et les minis-jeux qui ont étés enlevés en Amérique du Nord. Les minis-jeux nous demandent entre autres de sauter au-dessus du feu sur le dos d’un ours, esquiver des roches à bord d’une voiture ou encore faire face à Godzilla. Les niveaux aussi ont changés puisqu’au Japon, l’histoire ne tourne pas du tout autour d’un cirque. Ce n’est pas tout ce qui a changé, la musique n’est pas la même et finalement, au Japon, au lieu d’armes, ce sont des bulles de dialogue que lance le héros pour se défendre.

Également sortis un 8 août:
Ball Race (1988, DOS)
Amazing Penguin (1990,Game Boy)
NARC (1990, NES)
Street Fighter 2010: The Final Fight (1990, NES)
The Trolls in Crazyland (1991, NES)
Marvel Super Heroes (1997, Saturn)
Tigershark (1997, PC)
Eye of the Kraken (2002, PC)
Jump Superstars (2005, DS)
Dwarf Fortress (2006, PC)
Five Nights at Freddy’s (2014, PC)

Aujourd’hui, en ce 9 août

DK Jungle Climber

C’est le 9 août 2007 que nous pouvons découvrir DK: Jungle Climber sur la Nintendo DS. Ce jeu de plateformes a été développé par Paon et publié par Nintendo.

C’est l’heure pour des vacances bien méritées pour Donkey Kong et ses amis et leur choix de destination est nul autre que Sun Sun Beach se trouvant sur Sun Sun Island. La journée s’est bien passée, mais tout cet amusement a donné faim à ce petit groupe. Ils ont remarqués une immense banane au sommet d’une montagne et s’y rendent à la course. Ce que Donkey Kong, Diddy Kong et Cranky Kong ont trouvés une fois arrivés au sommet leur a toutefois changé les idées, car ils sont tombés nez à nez avec Xananab, un extra-terrestre qui ressemble au fruit qu’ils espéraient trouver.

Les Kong se rendent rapidement compte que Xananab n’est pas un ennemi à combattre. En fait, il vient de se faire voler cinq cristaux de bananes par King K. Rool et quatre Kremlings. Avec l’aide de Diddy, Donkey se lance à l’aventure pour retrouver les objets dérobés en voyageant sur diverses îles. Nous pouvons lancer Diddy dans les airs pour atteindre des objets trop haut pour nous autrement et Diddy a comme power-up un marteau qui détruit tout sur son passage.

Nous avons accès à un mode multijoueurs pour quatre personnes. En plus du mode principal (aventure), nous avons aussi droit au mode Challenge qui consiste en de courts jeux, Vs Battle pour jouer à plusieurs, Extras qui nous permet de revoir les entre-scènes ou textes et finalement Extra Stages qui ne sera débloqué qu’après avoir terminé le jeu et qui nous donnera onze niveaux supplémentaires qui seront accessibles selon le nombre de Banana Coins amassés au cours de la partie principale. DK: Jungle Climber est la suite de DK: King of Swing sorti sur la Game Boy Advance, mais avec des designs plus près de ceux des Donkey Kong Country.

Également sortis un 9 août:
Sasa (1985, NES)
Eggerland (1988, NES)
Armadillo (1991, NES)
Battle City (1991, Game Boy)
De-Block (1991, NES)
Dragon Wars (1991, NES)
Gradius: The Interstellar Assault (1991, Game Boy)
Megalit (1991, Game Boy)
OutRun (1991, Genesis)
Populous (1991, Genesis)
Rastan (1991, Game Gear)
Harvest Moon (1996, SNES)
Sonic CD (1996, PC)
Street Fighter Alpha 2 (1996, PlayStation)
WWF WrestleMania: The Arcade Game (1996, Saturn)
World Heroes Perfect (1996, Saturn)
The 11th Hour (1997, Macintosh)
Razor Freestyle Scooter (2001, Dreamcast)
xXx (2002, Game Boy Advance)
Advent Rising (2005, PC)
Mega Mall Story (2011, iOS)
The Mysterious Case of Dr. Jekyll & Mr. Hyde (2011, DS)

Publicités