Aujourd’hui, en ce 1er juillet [#331]
Aujourd’hui, en ce 2 juillet [#332]
Aujourd’hui, en ce 3 juillet [#333]

Aujourd’hui, en ce 1er juillet

Bugs Bunny Crazy Castle

C’est le 1er juillet 1989 qu’arrive sur N.E.S. le jeu de puzzles The Bugs Bunny Crazy Castle. Le développement et la publication ont étés faits par Kemco.

Les vilains de l’univers des Looney Tunes ont encore fait des leurs. Cette fois, ils ont enlevés Honey Bunny, l’amoureuse de Bugs Bunny.

Le lapin aimé de tous aura donc à traverser soixante pièces alors que Wile E. Coyote, Daffy Duck, Sylvester et Yosemite Same seront à ses trousses à chaque fois. En aucun cas il ne peut les toucher ou se faire toucher par eux, mais il peut se défendre en se servant des items à utilisation unique qui se trouvent sur son chemin. Dans certains cas, ça demandera un bon timing, comme lorsqu’il veut pousser un coffre-fort sur la tête de l’un d’entre-eux, alors qu’avec le gant de boxe, il peut attendre au moment désiré pour s’en servir. Le but à chaque fois est de récupérer toutes les carottes sans exception et le niveau ne s’arrêtera pas tant que ce ne sera pas fait. Pour circuler, Bugs pourra utiliser des marches, des portes et des tuyaux.

Tout a débuté lorsque Kemco s’est procuré les droits de faire un jeu avec Who Framed Roger Rabbit pour la Famicom Disk. Toutefois, lorsqu’ils ont voulus l’amener hors du Japon, ils ont réalisés que Rare avait déjà fait un jeu avec la franchise en Amérique du Nord. Afin de sortir le jeu hors du Japon, Kemco a acheté les droits des Looney Tunes de Warner Bros pour échanger Roger avec Bugs et la Toon Patrol avec les ennemis énumérés au second paragraphe. Kemco a de nouveau eu des problèmes lorsque la promotion du film de Roger s’est terminée au Japon, car ils ont du même coup perdus les droits de faire des jeux sur le film. Mais ils ont pus en faire sur Disney (puisque Who Framed Roger Rabbit a été produit par Touchstone Pictures qui appartient à Disney), donc c’est là qu’est arrivé un Crazy Castle avec Mickey Mouse. Ça c’est pour le Japon, car de notre côté, les jeux continuaient d’être avec Bugs Bunny (en plus du jeu sur NES, il y en as eu deux sur la Game Boy en 1989 et 1991). Le troisième jeu avec Mickey Mouse au Japon est devenu Kid Klown in Night Mayor World en Amérique du Nord sur la NES en 1993 alors que le quatrième jeu de Mickey était The Real Ghostbusters en Amérique du Nord et Garfield Labyrinth en Europe (Game Boy, 1993). Le premier jeu avec Mickey Mouse à être sorti du Japon est le cinquième avec Magic Wands comme sous titre, en 1998 sur Game Boy. En plus d’un troisième et quatrième jeu avec Bugs Bunny sur Game Boy en 1999 et 2000, le concept a aussi été utilisé sur console portative (Game Boy Advance) avec Woody Woodpecker en 2002 (Crazy Castle 5).

Également sortis un 1er juillet:
Krazy Kobra (1987, Apple II)
The Uncanny X-Men (1988, NES)
Defender of the Crown (1989, NES)
Strider (1989, NES)
The Last Battle (1989, Genesis)
Blue’s Journey (1991, NeoGeo)
Duke Nukem (1991, PC)
King of the Monsters (1991, NeoGeo)
Magian Lord (1991, NeoGeo)
Riding Hero (1991, NeoGeo)
The Lone Ranger (1991, NES)
The Super Spy (1991, NeoGeo)
Clue (1992, SNES)
Day Dreamin’ Davey (1992, NES)
Defenders of Dynatron City (1992, NES)
Spanky’s Quest (1992, SNES)
Dragon: The Bruce Lee Story (1995, SNES)
World Heroes 2 (1994, SNES)
Time Killers (1996, Genesis)
Disney’s Hercules Action Game (1997, PlayStation)
Scud: The Disposable Assassin (1997, Saturn)
Spice World (1998, PlayStation)
Emergency Room 2 (1999, PC)
Army Men: Air Attack (2000, Nintendo 64)
Lara Croft Tomb Raider: Curse of the Sword (2001, Game Boy Color)
Rock Manager (2002, PC)
Gem Smashers (2003, Game Boy Advance)
Lemonade Tycoon (2003, Mobile)
Pirates of the Caribbean (2003, Game Boy Advance)
Stuntman (2003, Game Boy Advance)
Donkey Konga 2 (2004, GameCube)
Street Fighter IV (2009, PC)
One Piece: Gigant Battle (2011, DS)
Sniper Elite III (2014, PlayStation 4; XBox One)

Aujourd’hui, en ce 2 juillet

Brutal Paws of Fury

C’est le 2 juillet 1994 qu’arrive Brutal: Paws of Fury sur la Sega Genesis. Ce jeu de combats a été développé et publié par GameTek.

Les invitations ont étés faites et envoyées partout dans le monde. Le but? Trouver, parmi toutes les espèces animales, celui qui est le plus doué en arts martiaux lors d’un tournoi n’arrivant qu’une seule fois à tous les quatre ans sur Brutal Island. Une fois un vainqueur couronné, il restera encore un combat à faire, cette fois face au seul et unique Dali Llama.

Que ce soit sur la plage, devant une chute d’eau ou encore dans un dojo pour ne donner que trois exemples, nous aurons à combattre dans une série de combats où le premier à remporter deux rondes est déclaré le vainqueur (mais le nombre de combats à faire peut également être modifié dans les options). Les personnages inclus un lapin, un guépard, un rat, un coyote, un renard, un lion et un ours.

Nous débutons sans mouvements spéciaux, mais apprenons à en faire en remportant les victoires. En plus de sa version sur Genesis/Mega Drive, le jeu existe aussi sur Sega CD, Amiga CD32, Commodore et Super Nintendo. L’année suivante, est sorti Brutal Unleashed: Above the Claw, conservant le même concept que l’original, il est disponible pour la Sega 32X et MS-DOS. On y retrouve deux nouveaux personnages (une taupe et un chat), quatre nouvelles aires de combats et de nouvelles musiques.

Également sortis un 2 juillet:
Bubble Bobble (1988, Master System)
Captain Silver (1988, Master System)
Super Racing (1988, Master System)
First Samurai (1994, SNES)
Scooby-Doo Mystery (1995, SNES)
Sol Divide (1998, PlayStation; Saturn)
Bruce Lee: Quest of the Dragon (2002, XBox)
Delta Force: Urban Warfare (2002, PlayStation)
Midnight Club II (2003, PC)
Train Collection (2003, PC)
Cookie & Cream (2007, DS)
Trauma Center: Under the Knife 2 (2008, DS)
Crash City Mayhem (2013, 3DS)
Walking Dead: 400 Days (2013, PlayStation 3)

Aujourd’hui, en ce 3 juillet

Bucky O'Hare

C’est le 3 juillet 1992 que sort en magasins Bucky O’Hare pour la N.E.S.. Ce jeu de plateformes a été développé et publié par Konami.

L’équipage du Capitaine Bucky O’Hare a été capturé par des grenouilles diaboliques dirigées par Armada avant d’être séparés et dispersés sur quatre planètes différentes. Le lapin devra maintenant se lancer à leur rescousse.

Au cours de huit niveaux, au fur et à mesure que Blinky, Dead Eye Duck, Jenny the Aldeberan et Willy DuWitt se font secourir par Bucky O’Hare, nous pourrons les utiliser eux et leur habileté spéciale pour libérer nos autres collègues. Une fois que ce sera fait, il pourra enfin confronter celui qui est responsable de cette attaque.

Le jeu est inspiré de la bande-dessinée et du dessin animé du même nom. La bande-dessinée a été créée vers 1978 et a débutée au public en mai 1984 alors que le dessin animé (Bucky O’Hare and the Toad Wars) a duré pendant treize épisodes de septembre à décembre 1991. La même année que le dessin animé, Hasbro a sorti des figurines. Konami a également conçu un jeu pour arcade, nous permettant de choisir entre Bucky, Willy, Jenny, Blinky ou Deadeye et il comprend les voix originale du dessin animé.

Également sortis un 3 juillet:
Zombie Hunter (1987, NES)
Parodius (1992, SNES)
Super Bowling (1992, SNES)
Terminator 2: Judgment Day (1992, NES)
Galaxy Fight (1996, Saturn)
Perfect Weapon (1997, PlayStation)
Shooter: Space Shot (2001, PlayStation)
Mistmare (2003, PC)
The Secret World (2012, PC)

Publicités