Aujourd’hui, en ce 22 juin [#321]
Aujourd’hui, en ce 23 juin [#322]
Aujourd’hui, en ce 24 juin [#323]

Aujourd’hui, en ce 22 juin

SCAT

C’est le 22 juin 1990 que se fait découvrir S.C.A.T. Special Cybernetic Attack Team sur la N.E.S.. Ce jeu de beat ’em up a été développé et publié par Natsume Co.

La Terre est menacée par une invasion extra-terrestre en 2029. Le commandant suprême, Vile Malmort, a déjà détruit New York et ne compte surtout pas s’arrêter là. Il a même connecté un appareil de la ville jusqu’à sa station spatiale. Le Président s’est donc empressé de rassembler les meilleurs scientifiques de la planète. Ceux-ci ont conçus le S.C.A.T. (pour Special Cybernetic Attack Team), des soldats cybernétiques portant les noms d’Arnold et de Sigourney, pour aller combattre.

Le jeu comprend cinq niveaux et pour se déplacer, nous sommes équipés de jet pack. Nous avons également deux cannons pouvant tirer dans divers angles. Il sera possible d’y apporter des améliorations pour tirer des bombes, laser ou des ondes d’énergie. Deux autres power-ups sont présents, un nous faisant aller plus rapidement et l’autre pour faire remonter notre énergie. Nous pouvons nous faire toucher six fois avant de mourir et le nombre de continues est illimité. Si une seule personne joue, il aura le choix du personnage, mais si une seconde personne se joint à l’aventure, le premier sera Arnold et le second sera Sigourney.

Nous aurons une fin différente dépendant du choix de notre personnage. Avec Arnold, le Président nous invite pour le repas, mais on refuse, ce qui ne plait pas à notre supérieur. Pour ce qui est de Sigourney, le Président organise une parade en son honneur et elle dit à son supérieur de donner au Président son meilleur champagne, le supérieur ne semble pas apprécier et demande à Sigourney de se rendre à la base. La version Japonaise comporte quelques différences, comme par exemple, les villes sont déjà en mauvais état avant l’arrivée des extra-terrestres; les robots sont tous les deux des hommes; on peut se faire toucher que trois fois avant de mourir; on perd nos améliorations en se faisant toucher ou encore, on ne voit pas la carte avant de débuter le niveau. En Europe, le jeu s’appelle Action in New York et les noms des personnages passent d’Arnold et Sigourney à Silver Man et Sparks respectivement. Par contre, les personnages, qui ont étés inspirés par Arnold Schwarzenegger et Sigourney Weaver, gardent la même apparence. Le nom du groupe change également et au lieu de SCAT, il s’appelle SAT pour Special Attack Team.

Également sortis un 22 juin:
Fire Pro Wrestling Combination Tag (1989, TurboGrafx-16)
Boxxle II (1990, Game Boy)
Down Load (1990, TurboGrafx16)
Ninja Gaiden III: The Ancient Ship of Doom (1991, NES)
Star Odyssey (1991, Genesis)
Super Star Wars: Return of the Jedi (1994, SNES)
Quake (1996, PC)
Congo Cube (2003, PC)
Mario Golf: Advance Tour (2004, Game Boy Advance)Zoo Vet (2005, PC)
Rock Band (2008, Wii)

Aujourd’hui, en ce 23 juin

Super Mario 64

C’est le 23 juin 1996 que nous découvrons Super Mario 64 sur la Nintendo 64. Ce jeu de plateformes a été développé par Nintendo EAD et publié par Nintendo.

La journée de Mario ne pouvait pas mieux commencer alors qu’il reçoit une lettre de la Princesse Peach l’invitant à son château pour aller manger un gâteau qu’elle a cuisinée pour le valeureux plombier. Toutefois, les choses ne restent pas positives longtemps, car en arrivant sur les lieux, Mario découvre que Bowser s’y trouve déjà et il a enfermé la Princesse et ses serviteurs.

À l’intérieur du château, nous y verrons plusieurs peintures, celles-ci sont en réalité des portails vers d’autres mondes. Mario devra y entrer et retrouver les étoiles gardées par les hommes de mains du reptile. En reprenant ces étoiles, de nouvelles salles s’ouvriront à Mario pour lui permettre de compléter son objectif. Aussi, à chaque étage, nous aurons à affronter Bowser afin d’obtenir les clefs ouvrant les immenses portes vers les autres étages. Notre héros en salopette peut maintenant faire des double et triple sauts ou encore faire des sauts arrières par exemple. Lorsqu’il se trouve sous l’eau, il faut surveiller son niveau d’oxygène. Il pourra aussi avoir accès à une cape pour voler ou encore une en métal pour se protéger.

Il aura fallu moins de deux ans pour développer le jeu, mais le producteur et réalisateur Shigeru Miyamoto a dit que le concept avait duré cinq ans alors qu’il travaillait sur Star Fox. Il avait pensé utiliser la puce FX pour le sortir sur la Super Nintendo sous le titre Super Mario FX avant de se décider à en faire le titre de lancement de la Nintendo 64 car cette console allait contenir plus de boutons sur la manette. À un certain moment, il avait été songé de pouvoir séparer l’écran en deux pour jouer en co-op pour que Mario et Luigi explorent des sections différentes du château en même temps. Si nous n’avons pas eu cette option, c’est que les développeurs n’ont pas pus le faire fonctionner correctement. Super Mario 64 est le premier jeu à avoir une caméra libre pouvant être contrôlée indépendamment du personnage. Un problème rencontré a été la perception des profondeurs, problème qui a été réglé en ajoutant un effet d’ombre sous chaque objet.

Les boos ont étés inspirés par la femme de l’assistant réalisateur Takashi Tezuka qui est habituellement très calme, mais qui s’est fâchée un jour parce que son mari passait trop de temps au travail. Donc, dans le jeu, il y a un personnage qui diminue de taille lorsque Mario le regarde, mais qui grossi lorsque Mario regarde ailleurs. Nintendo avait prévu faire une suite (soit sur la N64 ou alors sur la 64DD) mais avec Luigi comme personnage principal avec une sortie prévue pour 1999. Toutefois, le projet n’a jamais été complété dû à l’échec de la 64DD et aussi du peu de progrès fait par les développeurs. Certains suggèrent que le jeu est devenu Luigi’s Mansion.

Près de l’entrée du monde 5 se trouve une statue portant l’inscription L is Real 2041. On peut retrouver la même inscription dans Legend of Zelda: Ocarina of Time près de la maison de Goron dans le Donjon Dodongo. Cette inscription a fait naitre une rumeur voulant que Luigi soit un personnage caché dans Super Mario 64 et c’est devenu une légende urbaine tellement grande que IGN, après avoir reçu plusieurs lettres et supposées méthodes pour débloquer le personnage, a offert une récompense de 100$ à quiconque arriverait à prouver la présence du frère de Mario dans le jeu. Bien-sûr, personne n’a jamais touché à l’argent puisque Luigi n’est pas dans le jeu. Nintendo Power s’est également amusé avec la situation lors de leur poisson d’avril de 1998. Ils disaient qu’ils parleraient de l’inscription à la page 128… page qui bien-sûr n’existait pas. Ils avaient également écrit un faux article parlant du jeu à venir (mais qui n’allait jamais exister) Luigi 64.

Le 5 mai 2011, Super Mario 64 a été sélectionné pour être l’un des quatre-vingt jeux exposés au musée d’arts Smithsonian en vue de l’exposition sur l’art dans les jeux vidéos qui a débuté le 16 mars 2012. En 2004, un remake est sorti sur la Nintendo DS, Super Mario 64 DS.

Également sortis un 23 juin:
M.U.L.E. (1990, NES)
Twin Hawk (1990, Genesis)
Sonic the Hedgehog (1991, Genesis)
Family Dog (1993, SNES)
Mario’s Time Machine (1994, NES)
Earthworm Jim (1995, SNES)
Prehistorik Man (1995, SNES)
Ruin Arm (1995, SNES)
Pilotwings 64 (1996, Nintendo 64)
Easy Bake Kitchen (1999, PC)
Excitebike 64 (2000, Nintendo 64)
Eternal Darkness: Sanity’s Requiem (2002, GameCube)
Wario World (2003, GameCube)
Overlord II (2009, PC; PlayStation 3; XBox 360)

Aujourd’hui, en ce 24 juin

Wario World

C’est le 24 juin 2003 qu’arrive sur GameCube le jeu de plateformes Wario World. Le développement vient de Treasure alors que la publication est de Nintendo.

Wario profite de son tout nouveau château qu’il a rapidement remplis des nombreux trésors amassés au cours des années. Toutefois, il ne se doutait pas que son amour pour sa collection d’objets de grandes valeurs serait également ce qui lui apporterait bien des soucis. C’est qu’un des gemmes, portant le nom de Black Jewel, vient de prendre le contrôle, transformant les trésors en monstres et le château de son côté à été transformé en quatre mondes distincts.

Chacun des mondes (Excitement Central, Spooktastic World, Thrillsville et Sparkle Land) possèdent deux niveaux sans compter la bataille avec le boss. Wario devra récupérer ses possessions en plus d’une clef d’un coffre au trésor avant de pouvoir affronter le Black Jewel. Au travers de tout ça, des puzzles devront être résolus et des passages secrets ne demandent qu’à être découverts.

Selon le nombre de Spritelings (de petits êtres vivants dans la forêt qui donnent parfois des conseils à Wario) sauvés, la qualité du nouveau château de Wario changera. Dans le pire des cas, il devra se contenter d’un site de camping dans la jungle alors que si les quarante Spritelings sont sauvés, Wario sera récompensé d’un palace de loin supérieur à celui qu’il venait de se procurer. En advenant que tous les trésors soient récupérés, les minis-jeux de WarioWare Inc: Mega Microgames (sur Game Boy Advance) seront débloqués et nous pourrons y jouer grâce au Link Cable conçu pour les deux consoles. C’est Charles Martinet qui prête sa voix à Wario, tout comme il l’a également fait pour Mario et Luigi dans les autres jeux de la franchise.

Également sortis un 24 juin:
Devil World (1987, NES)
Creature Power (1990, Atari ST)
Future Wars: Adventures in Time (1991, PC)
Bugs Bunny Rabbit Rampage (1994, SNES)
Chuck Rock II: Son of Chuck (1994, Genesis)
Fatal Fury 2 (1994, Genesis)
Jurassic Park (1994, SNES)
New Horizons (1994, Genesis)
Paradise Arena (1994, PC)
Robocop 3 (1994, Game Gear)
Slayers (1994, SNES)
The Addams Family (1994, Game Gear)
Top Hunter: Roddy & Cathy (1994, Neo Geo)
Turn and Burn: No-Fly Zone (1994, SNES)
WWF Rage in the Cage (1994, Sega CD)
Super Adventure Rockman (1998, PlayStation)
Ape Escape (1999, PlayStation)
Grandia (1999, PlayStation)
Persona 2: Innocent Sin (1999, PlayStation)
Jersey Devil (1999, PlayStation)
Metal Gear Solid (1999, PlayStation)
UFO: A Day in the Life (1999, PlayStation)
The Italian Job (2003, PlayStation 2; XBox)
Joe Danger: The Movie (2013, PC)

Publicités