Aujourd’hui, en ce 13 juin [#312]
Aujourd’hui, en ce 14 juin [#313]
Aujourd’hui, en ce 15 juin [#314]

Aujourd’hui, en ce 13 juin

Ghost N Goblins

C’est le 13 juin 1986 que sort le jeu de plateformes Ghosts ‘N Goblins sur la N.E.S.. Le développement, tout comme la publication, nous viennent de Capcom.

Le Roi démon Astaroth connaissait bien mal le valeureux chevalier Arthur si il pensait qu’il ne ferait rien à la suite de l’enlèvement de sa Princesse bien-aimée, Prin Prin. Ce ne sont certainement pas les zombies, dragons, géants, fantômes, ogres, goblins et autres créatures qui le feront abandonner sa quête pour la secourir.

Si il veut la revoir un jour, il lui faudra traverser sept portail biens gardés, ce qui équivaut aux six niveaux du jeu en plus de la bataille finale. Se déroulant dans la forêt, le village, les montagnes ou encore dans une caverne, il lui faut faire vite, car il n’a que trois minutes par niveau. Pour se défendre face à nos ennemis, il a avec lui cinq armes dont un poignard et un javelot. Lorsqu’Arthur se fait toucher par un ennemi, il perd son armure et ne se retrouve avec rien d’autre sur lui que ses sous-vêtements. Au second toucher, c’est la mort assurée. Avoir la croix comme arme est essentielle avant d’aller affronter le boss final, en cas contraire, il lui faudra recommencer les niveaux cinq et six.

Le jeu piège le joueur dans le sens où après avoir vaincu le boss final, on apprend que ce n’était qu’une ruse et le jeu reprend du début avec un niveau de difficulté plus élevé. Débutant sur arcades, le jeu s’est ensuite retrouvé sur Commodore 16, Commodore 64, Amiga, Amstrad CPC, Atari ST, Game Boy Color, Game Boy Advance, MSX, IBM PC et ZX Spectrum. La version arcade se retrouve sur quelques compilations de jeux dont Capcom Generations Vol.2: Chronicles of Arthur sur PlayStation en Europe et au Japon et sur Sega Saturn au Japon. On le retrouve également dans Capcom Classic Collection disponible sur PlayStation 2, Game Boy Advance, XBox et PSP et finalement dans la compilation Capcom Arcade Cabinet sur PlayStation 3 et XBox 360. Le jeu a connu quelques suites dont Ghouls ‘N Ghosts et Super Ghouls ‘N Ghosts.

Également sortis un 13 juin:
Star Soldier (1986, NES)
Allied General (1997, PlayStation)
StarCraft 64 (2000, Nintendo 64)
Mega Man X6 (2003, PC)
Blitzkrieg: Burning Horizon (2004, PC)
GoldenEye: Rogue Agent (2005, DS)
Juiced (2005, PC; PlayStation 2)
Kirby Canvas Curse (2005, DS)
Urban Chaos: Riot Response (2006, PlayStation 2; XBox)

Aujourd’hui, en ce 14 juin

Donkey Kong

C’est le 14 juin 1994 que sort la version Game Boy du jeu d’action Donkey Kong. Développé par Nintendo EAD, c’est Nintendo qui a été en charge de la publication.

Le jeu nous induit en erreur en nous faisant croire que nous avons là une adaptation du jeu d’arcade sur console portative, mais une fois les quatre premiers niveaux terminés, Donkey Kong enlève Pauline une fois de plus, nous faisant débuter notre véritable quête pour que Mario puisse délivrer Pauline.

Répartis sur douze mondes, nous avons quatre-vingt-seize niveaux (cent-un au total en comptant la bataille finale avec le boss et les quatre niveaux du jeu d’arcade) où nous devons éviter ennemis et obstacles en allant récupérer une clef pour ensuite l’amener jusqu’à la porte verrouillée. Au travers de tout ça, nous pouvons également amasser des items qui nous permettrons d’accéder à des minis-jeux qui eux, peuvent nous faire obtenir des vies supplémentaires. Les batailles face à Donkey Kong seront régulières alors que nous le croiseront plus d’une fois par monde.

Le titre donné au projet lorsqu’il était encore en cours de développement était Donkey Kong ’94. C’est le premier jeu à avoir été spécifiquement adapté pour la Super Game Boy et lorsque nous utilisons l’accessoire, nous pouvons entendre Pauline crier  »Help » au lieu de n’avoir qu’un effet sonore. Donkey Kong Jr. fait une apparition afin de venir en aide à son père. Lors de la sortie du jeu, Nelsonic avait mis sur le marché une montre LCD promotionnelle basée sur l’un des niveaux du jeu original. En 2004, un remake du nom de Donkey Kong Plus était prévu pour la Game Boy Advance, celui-ci aurait également eu la possibilité de créer des niveaux en passant par la GameCube. Le jeu a été annulé et à la place, nous avons eu Mario Vs Donkey Kong qui, avec un gameplay similaire au jeu de la Game Boy, agi en tant que suite. La seconde suite, Mario Vs Donkey Kong 2: March of the Minis (2006, DS) comprend le design de niveaux.

Également sortis un 14 juin:
Flappy (1985, NES)
The Black Cauldron (1987, Amiga)
Tetris (1989, Game Boy)
Arcus Odyssey (1991, Genesis)
Shape Shifter (1992, DOS)
The Simpsons: Itchy & Scratchy in Miniature Golf Madness (1993, Game Boy)
Tetris 2 (1994, Game Boy)
Mutant Penguin (1996, DOS)
Night Striker (1996, Saturn)
Operation Cleaner (1998, DOS)
Dracula: The Resurrection (2000, PC)
Disney’s Atlantis: The Lost Empire (2001, Game Boy Color; PlayStation)
Batman Begins (2005, Game Boy Advance; PlayStation 2)
Alice: Madness Returns (2011, PC; PlayStation 3; XBox 360)
Cubic Ninja (2011, 3DS)
Last of Us (2013, PlayStation 3)

Aujourd’hui, en ce 15 juin

Pac Attack

C’est le 15 juin 1993 que Pac-Attack est mis en vente pour la Super Nintendo. Ce jeu de puzzles a été développé par Namco et Now Production alors que la publication vient de Namco.

Le sous-titre du jeu pourrait bien être  »Quand Tetris rencontre Pac-Man » puisque ce qu’on attend de nous, c’est de faire disparaître des lignes avec les tetrominos qui tombent, mais plusieurs de ceux-ci viennent avec les fantômes du jeu de Pac-Man, ce qui nous empêche d’avoir de belles lignes pleines.

C’est pourquoi, après chaque trois tetrominos tombés, Pac-Man arrivera et mangera les fantômes se trouvant dans sa direction. Si il entre en contact avec des blocs ou un mur, il fera demi-tour et disparaitra lorsque tout les fantômes pouvant être atteints auront étés éliminés. Maintenant que ces obstacles (les fantômes) sont disparus, les blocs qui se trouvaient sur leurs têtes pourront descendre. Plus il y a de fantômes de mangés, plus notre barre de fée montera et lorsqu’elle est pleine, une fée apparaît et pourra éventuellement faire disparaître les fantômes se trouvant quelques rangées sous elle. Le jeu comprend l’habituel mode versus pour jouer face à une autre personne (comme vous pouvez vous en attendre, c’est une option qui est non-disponible pour les versions portatives) et également le mode Puzzle constitué de cent niveaux où nous devons éliminer tous les fantômes en utilisant un nombre limité de Pac-Man (le nombre varie selon le niveau).

Le jeu est basé sur Cosmo Gang the Puzzle sorti sur arcade uniquement au Japon. En plus de la Super Nintendo, nous pouvons le retrouver sur Game Boy et pour ce qui est des consoles de Sega, il est sur Genesis et Game Gear, sans oublier la CD-I de Philips. Plus tard, il est apparu dans diverses compilations de jeux sur Game Boy Color, Game Boy Advance, PlayStation 2, GameCube et XBox.

Également sortis un 15 juin:
Fantasy Zone (1986, Master System)
Dexterity (1990, Game Boy)
Rally Bike (1990, NES)
The Adventures of Rocky and Bullwinkle and Friends (1991, NES)
The Hunt for Red October (1991, NES)
The Ren & Stimpy Show: Stimpy’s Invention (1993, Genesis)
Wolfchild (1993, Genesis)
Sim City 2000 (1995, SNES)
Street Hockey ’95 (1995, SNES)
Harvest Moon (1997, SNES)
Animaniacs: A Gigantic Adventure (1999, PC)
Alone in the Dark: The New Nightmare (2001, PC)
Tootuff (2001, Game Boy Color)
Extreme Warfare Revenge (2002, PC)
The Arrangement (2004, PC)
Fantastic Four: Rise of the Silver Surfer (2007, PlayStation 2)
Toy Story 3 (2010, PlayStation 3; PSP)

Publicités