Aujourd’hui, en ce 4 juin [#303]
Aujourd’hui, en ce 5 juin [#304]
Aujourd’hui, en ce 6 juin [#305]

Aujourd’hui, en ce 4 juin

Leisure Suit Larry lounge lizards

C’est le 4 juin 1987 qu’est mis en vente sur DOS Leisure Suit Larry in the Land of the Lounge Lizards. Ce jeu d’aventures a été développé et publié par Sierra-On-Line

Larry Laffer approche de la quarantaine et décide de refaire sa vie en quittant la maison qu’il partageait avec sa mère afin de s’établir dans la ville de Lost Wages avec un but bien précis en tête… perdre sa virginité. Avant de pouvoir commencer à jouer, le jeu, qui est destiné à un public adulte, nous demande notre âge et pour prouver qu’on ne ment pas, il nous faut répondre à une série de cinq questions (qui ne sont pas les mêmes à chaque lancement du jeu) en ne faisant pas plus d’une erreur. Les questions sont à choix multiples et ses questions principalement destinée aux Américains (ou sont devenus vétustes) ne plaisaient pas aux joueurs à l’extérieur du pays. Un truc pour ne pas avoir à répondre aux questions, c’est de faire Alt et X (ou CTRL, ALT et X pour le remake de 1991). Pour donner un exemple: Joan Rivers est… a- Le vrai nom de Dear Abby b- Fiancée à Johnny Carson c- Une ancienne animatrice de talk-show d- Polie avec tout ceux autour d’elle

Le jeu se déroule en entrant des commandes textuelles tels que Regarder affiche ou Parler au barman par exemple alors que les déplacements se font en utilisant les flèches de notre clavier. Nous devons amasser des objets en espérant que ceux-ci seront utiles dans notre quête pour séduire les femmes que nous allons rencontrer. Nous pouvons nous déplacer dans cinq endroits (bar, discothèque, magasin, chapelle et un casino), mais tout ses endroits ne sont pas nécessairement accessibles en marchant et nous aurons à prendre un taxi. Comme Larry n’a pas un montant illimité d’argent sur lui, il lui faudra tenter sa chance au casino. Un sixième endroit, l’hôtel, sera débloqué en obtenant l’attention des femmes qui l’ont d’abord rejeté en leur offrant des cadeaux. Il est possible de mourir dans le jeu en se retrouvant dans une ruelle sombre alors qu’on se fait tabasser par un homme; en se faisant frapper par un automobile; en attrapant une maladie transmissible sexuellement si nous avons une relation non-protégée avec une prostituée (nous pouvons nous procurer des condoms au magasin) ou encore si nous n’avons pas réussit à séduire une femme dans une période de sept heures (en temps réel) alors que Larry mettra fin à ses jours pour donner quelques exemples.

Ce premier jeu de la série des Leisure Suit Larry (cinq autres avec Larry entre 1988 et 1996, deux avec un personnage du nom de Larry Lovage en 2004 et 2009 ainsi qu’un projet kickstarter en 2013 du nom de Leisure Suit Larry: Reloaded (sous forme de point & click) auquel Al Lowe, le créateur du premier jeu, a participé et c’est sans compter le remake du premier jeu qui a été mis en vente en 1991) est principalement inspiré du jeu d’aventure textuelle Softporn Adventure (1982, Apple II). En plus de la version DOS, on retrouve le jeu sur Amiga, Apple II, Atari ST, Macintosh et Tandy Color Computer 3. Le remake de 1991 se vendait pour 59,95$, mais Sierra offrait aux détenteurs de la version original un prix spécial de 25$. Al Lowe faisait des jeux éducationnels pour Sierra avec la licence de Disney et lorsque la compagnie a perdue la licence en 1986, Lowe a suggéré que Sierra refasse un jeu à la Softporn Adventure (aussi de Sierra). Lowe dit n’avoir gardé qu’une ligne de dialogue de ce jeu. Sierra, n’étant pas trop certain de comment les gens réagiraient avec un jeu du genre, l’a sorti sans en faire la publicité. Ça, plus le fait que plusieurs magasins ne voulaient pas vendre le jeu vu son contenu pour adulte, a fait en sorte que le nombre de ventes pour le premier mois a été le plus bas de la compagnie depuis des années.

Également sortis un 4 juin:
Dig Dug (1985, NES)
Desert Strike: Return to the Gulf (1992, Genesis)
SimEarth: The Living Planet (1992, SNES)
Rock N’ Roll Racing (1993, SNES)
World Heroes 2 (1993, Neo Geo)
Stunt Race FX (1994, SNES)
Bust-A-Move Again (1996, PlayStation)
Vigilante 8 (1998, PlayStation)
Yakata: Nightmare Project (1998, PlayStation)
Space Channel 5 (2000, Dreamcast)
Bomberman Generation (2002, GameCube)
ZooCube (2002, GameCube)
Wing Commander: Prophecy (2004, Game Boy Advance)
Club Life: Island Survival (2015, Wii U)

Aujourd’hui, en ce 5 juin

Monster in my Pocket

C’est le 5 juin 1992 que s’ajoute Monster in my Pocket dans la librairie de la N.E.S.. Ce jeu de plateformes a été développé et publié par Konami.

Quel est l’un des plans principaux d’un vilain? Prendre le contrôle du monde bien-sûr et Warlock ne fait pas exception. Il a même été jusqu’à menacer les autres monstres de les faire rétrécir si ils refusaient de le rejoindre dans ce projet. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévues et ce sont tous les monstres qui ont étés réduits de taille. Seulement deux monstres semblent s’opposer à lui, The Vampire et The Monster.

Ces deux derniers devront faire leur chemin à l’intérieur d’une maison, dans la rue, les égouts et ainsi de suite pour combattre leurs ennemis et finalement arrêter Warlock. En plus de pouvoir faire des double sauts, il est possible de s’emparer d’objets pour s’en servir comme arme. Si il n’y as qu’un seul joueur, il se fait offrir de choisir entre Vampire ou Monster ou alors, il y a également l’option de jouer en mode co-op.

Ce jeu est basé sur les jouets du même nom, faits par Matcbox à partir de 1989. Onze séries de figurines ont étés conçues pour environ deux-cent-vingt-neuf personnages dans la collection. Ceux ayant achetés le jeu avaient droit à un cadeau à l’intérieur de la boite, un monstre exclusif disponible uniquement de cette façon, Blemmyea (#81). Contrairement aux bandes-dessinées (celles-ci ayant débutées en 1991), Gremlin et Hobgoblin sont maintenant du côté obscure. Parmi les autres produits dérivés, on retrouvé un jeu de société par Decipher Limited, des cartes à échangées à partir de 1989 par Morrison Entertainment Group, une cassette audio de chansons (dont un cover de Monster Mash de Bobby Pickett renommé Monster Rock) en 1992 produite par Rincon Children Entertainment, un combo bonbons/figurine ainsi que soit une carte à échanger, une mini bande-dessinées ou un mini-livre d’activités par Sonrics au Mexique en 1994 et finalement, une série en CGI au Royaume-Uni en 2003. La série n’est pas arrivée en Amérique du Nord parce que Cartoon Network a décidé de ne pas la diffuser. En Asie, le jeu a été nommé Batman & Flash et était en fait un rom hack avec Vampire et Monster transformés en Batman et The Flash.

Également sortis un 5 juin:
Athena (1987, NES)
Terminator 2: Judgment Day (1991, Genesis)
Aerial Assault (1992, Game Gear)
Gold Medal Challenge ’92 (1992, NES)
Kawasaki: Caribbean Challenge (1993, SNES)
Earthbound (1995, SNES)
Super Columns (1995, GameGear)
A-Train (1996, PlayStation)
Shantae (2002, Game Boy Color)
Ultimate Muscle: Legends Vs New Generation (2003, GameCube)
Big Brain Academy (2006, DS)
Hospital Tycoon (2007, PC)
State of Decay (2013, XBox 360)

Aujourd’hui, en ce 6 juin

Gumshoe

C’est le 6 juin 1986 que sort Gumshoe sur la N.E.S.. Ce jeu de plateformes a été développé par Nintendo Research & Development 1 et publié par Nintendo.

L’ancien agent du FBI, Mr. Stevenson, est maintenant devenu un détective. Lorsqu’il reçoit une lettre de rançon de la part du patron de la mafia, King Dom, disant qu’il a enlevé sa fille Jennifer, Mr. Stevenson doit agir rapidement car il n’a que vingt-quatre heures pour trouver les cinq diamants de la panthère noire si il veut revoir sa fille.

Nous devons utiliser le Zapper alors que notre personnage avance continuellement. On le fait sauter en visant en direction de Stevenson et en appuyant sur la gâchette, mais l’accessoire sert aussi pour tirer sur les ennemis ou encore sur les obstacles nous barrant le chemin (on ne perd pas de munitions en visant sur nous-même). Puisque nous sommes limité au niveau des balles, de tirer sur un ballon rouge nous en fera ajouter quelques unes de plus à notre inventaire.

Également sortis un 6 juin:
Tetris (1984, NES)
The Legend of Zelda: Link’s Awakening (1993, Game Boy)
Barkley Shut Up and Jam (1994, SNES)
Darkstalkers: The Night Warriors (1996, PlayStation)
Mall Maniacs (1999, PC)
Croc (2000, Game Boy Color)
Castlevania: Harmony of Dissonance (2002, Game Boy Advance)
Hotel Giant (2002, PC)
Raging Blades (2002, PlayStation 2)
Scooby Doo (2002, Game Boy Advance)
Cars (2006, GameCube; PlayStation 2; PSP)
Teenage Mutant Ninja Turtles: Double Pack (2006, Game Boy Advance)
The Movies: Stunts & Effects (2006, PC)

Publicités