Aujourd’hui, en ce 13 mai [#280]
Aujourd’hui, en ce 14 mai [#281]
Aujourd’hui, en ce 15 mai [#282]

Aujourd’hui, en ce 13 mai

Fantasy Aquarium World

C’est le 13 mai 2009 qu’arrive sur la Nintendo Wii le jeu de simulation Fantasy Aquarium World. Développé par Ertain Corporation, la publication a été faite par Destineer.

Vous avez pris votre décision. Vous voulez accueillir dans votre demeure un poisson. Mais avant d’en arriver là, il y a quelques détails importants à penser. Quel aquarium désirez-vous (car après tout, c’est un élément essentiel pour mener à bien votre projet) parmi les six modèles de différentes tailles offerts? Quelles décorations vous intéressent le plus (en sachant que ça influencera également le comportement de votre ami à nageoires) dans les choix de roches, plantes et autres objets décoratifs disponibles?

Maintenant que ces étapes primordiales sont traversées, est-ce que la température de l’eau et sa salinité sont les bonnes pour l’espèce de poisson (trente choix possibles allant des poissons d’animaleries, crabes et hippocampes jusqu’aux dauphin, baleines, phoques ou même le monstre du Loch Ness) qui élira domicile dans ce nouvel environnement? Qu’en est-il pour les niveaux d’ammoniaque, de nitrate, de la dureté de l’eau, des algues? Si vous planifiez d’avoir différentes espèces de poissons dans le même aquarium, pourront-ils bien s’entendre entre-eux? Ça ne s’arrête pas là, il ne faudra surtout pas oublier de bien les nourrir (avec la bonne sorte de nourriture pour votre animal bien-sûr) et de faire le ménage de l’aquarium en aspirant tous les déchets.

Des informations comme l’âge, la taille, le niveau de stress, de santé et de faim pour chaque poisson seront accessibles pour vous permettre d’en prendre soin au meilleur de vos capacités. Vous aurez aussi des buts bien précis à accomplir afin de débloquer des choix additionnels de poissons et d’aquariums entre autres. Un défi pourrait être de démarrer un nouvel aquarium, d’atteindre la bonne température de l’eau ou encore de prendre soin d’une espèce de poisson demandant une plus grande attention pour ne donner que trois exemples.

Également sortis un 13 mai:
Deep Dungeon III (1988, NES)
Super Mario RPG: Legend of the Seven Stars (1996, SNES)
Shadow Warrior (1997, DOS)
Grand Turismo (1998, PlayStation)
International Rally (1999, Game Boy Color)
Pearl Harbor: Zero Hour (2001, PC)
The Legend of Zelda: Oracle of Ages (2001, Game Boy Color)
The Legend of Zelda: Oracle of Seasons (2001, Game Boy Color)
Smashing Drive (2002, XBox)
Grand Theft Auto: Vice City (2003, PC)
World Airports (2003, PC)
We Ski (2008, Wii)
Metro: Last Light (2013, PC)

Aujourd’hui, en ce 14 mai

Mutant League Hockey

C’est le 14 mai 1994 que se fait découvrir Mutant League Hockey sur la Sega Genesis. Ce jeu de sports a été développé par Mutant Productions et publié par Electronic Arts.

Cette partie de hockey n’aura rien d’habituelle et il en est de même pour la ligue à laquelle les joueurs sont affiliés. Voyez-vous, c’est que les joueurs sont en réalité des mutants. Parmi les vingts-trois équipes, on retrouves entre-autres des squelettes, des robots, des zombies et mêmes des trolls.

Il n’y as pas que les hockeyeurs qui sortent de l’ordinaire puisque même les différentes glaces (qui sont parfois piégées avec des trous ou des mines) et les filets équipés de pointes (de temps à autres) attirent le regard par leur étrangetés. Mais ça, pour la foule, c’est on ne peut plus ordinaire, puisqu’eux-mêmes sont des mutants. Les règlements sont plus ou moins les mêmes qu’une partie régulière… sauf qu’on y ajoute un côté plus extrême alors que les joueurs peuvent s’emparer d’une arme pour attaquer l’équipe adversaire (on parle ici de scie à chaine, hache, masse, etc…). Comme vous vous en doutez, les bagarres sont évidemment sur le point d’éclater à tout moment et la punition pour le perdant sera de passer plus de temps sur le banc des punitions que le gagnant. Si un joueur meurt sur la glace (avec tout ce qui s’y passe, est-ce que ça vous surprend vraiment que ça puisse se produire?), son corps y restera, devenant un obstacle de plus sur lequel on peut trébucher. Ne reste qu’à attendre la fin de la période pour que la surfaceuse (ou zamboni si vous préférez) vienne faire le ménage (dans ce cas-ci, on parle d’une gigantesque limace qui vient manger ce qui se trouve sur son chemin).

Avant ce jeu, il y avait eue une version semblable, mais pour le Football (Mutant League Football), sortie en 1993. À la fin du générique de Mutant League Hockey, un texte disant que bientôt, nous aurions droit à Mutant League Basketball apparaît à l’écran, mais pour une raison inconnue, celui-ci n’a jamais vu le jour. Sur le jeu de Football, il y avait deux espèces de plus, les extra-terrestres et les super-humains. Du 2 juillet 1994 au 24 février 1996, il y a eu un dessin animé inspiré des jeux. Portant le nom de Mutant League, la série aura durée deux saisons (la seconde saison comportant plus d’histoires se suivants). En 1996, une VHS de soixante-neuf minutes a été mise en vente. Celle-ci comportait des épisodes de la série édités de façon à former un film portant le titre de Mutant League: The Movie.

Également sortis un 14 mai:
James Bond 007: The Duel (1993, Genesis)
Alien Legacy (1994, DOS)
Animaniacs (1994, Genesis)
Rage Racer (1997, PlayStation)
Cowboy Bebop (1998, PlayStation)
Biko (1999, PC)
R/C Helicopter: Infoor Flight Simulation (2001, PC)
Roboforge (2001, PC)
Duke Nukem: Manhattan Project (2002, PC)
Enter the Matrix (2003, GameCube; PC; PlayStation 2; XBox)
Killing Floor (2009, PC)
Pirates Vs Ninjas Dodgeball (2009, Wii)
Nancy Drew: Ghost of Thornton Hall (2013, PC)
Super Time Force (2014, XBox 360; XBox One)

Aujourd’hui, en ce 15 mai

Crazy Taxi

C’est le 15 mai 2001 que sort Crazy Taxi sur la PlayStation 2. Ce jeu de courses/action a été développé par Hitmaker et publié par Sega.

Le but du jeu est très simple, le client demande à avoir un transport, on va le chercher et nous l’amenons là où il le désire. Si jamais on se sent l’âme cascadeur, on peut donner une frousse à notre passager (comme éviter des voitures à la dernière seconde) pour gagner quelques dollars supplémentaires. Nous savons où nous diriger grâce à la carte au haut de notre écran et on se fait également dire l’endroit exact pour appliquer les freins. Le client est pressé (ils le sont toujours), donc si vous mettez plus de temps que nécessaire pour l’amener à destination de son choix, il sautera du taxi en marche sans même vous payer.

Il y a différents modes de jeux, ceux avec un temps limite de trois, cinq ou dix minutes et Arcade Rules qui débute avec une seule minute, mais le temps peut s’allonger via des bonus si on amène le client au point B rapidement. En plus de ça, il y a une séries de minis-jeux comme du bowling en utilisant le taxi, conduire un certain nombre de clients à destination à l’intérieur d’un temps limite ou encore de faire éclater des ballons géants. Au départ, on jouait assis dans la version arcade, mais une seconde version est sortie et cette fois, le joueur doit se tenir debout. De réels entreprises sont présentes dans le jeu comme Levi’s, Kentucky Fried Chicken ou encore Pizza Hut pour ne nommer quelques exemples, mais ces placements de produits ont étés remplacés par des commerces inventés dans les autres versions dû à des difficultés avec les licences.

Le jeu est d’abord sorti sur arcades en 1999 pour ensuite arriver sur le Dreamcast l’année suivante. En plus des supports mentionnés précédemment, le jeu existe également sur PlayStation 3, GameCube, PC et XBox One pour nommer les principaux. Trois suites ont vues le jour: Crazy Taxi 2 (2001), Crazy Taxi 3: High Roller (2002) et Crazy Taxi: Catch a Ride (2003), ce dernier étant le seul paru sur Game Boy Advance. En 2014, une exclusivité pour iOS et Google Play a été mis en vente, Crazy Taxi: City Rush. C’est Crazy Taxi qui a servi d’inspiration pour The Simpsons: Road Rage qui a conservé le concept, mais dans l’univers des habitants de Springfield. Sega avait même intenté une poursuite à Fox Interactive, Radical Entertainment et Electronic Arts en 2003 pour plagiat, mais le tout s’est réglé hors cours pour une somme d’argent indéterminée. Un autre jeu comprend un style similaire, Emergency Mayhem (sur Wii), mais avec des véhicules d’urgences au lieu de taxis. Un projet d’adaptation cinématographique de Crazy Taxi avait été lancé, mais le réalisateur Richard Donner a quitté le tout. Pour le moment, Sega conserve les droits pour un film ou une série télé.

Également sortis un 15 mai:
Othello (1982, DOS)
Seicross (1986, NES)
Dr. Stop (1992, Sharp X68000)
Nightmare Collection: Dead of the Brain (1992, PC-98)
Bug (1995, Saturn)
Road Rash 3 (1995, Genesis)
Strife (1996, DOS)
Hexen: Beyond Heretic (1997, PlayStation)
ClayFighter: Sculptor’s Edition (1998, Nintendo 64)
Mad Trax (1999, PC)
Magic & Mayhem (1999, PC)
Vagrant Story (2000, PlayStation)
Spider-Man 2: The Sinister Six (2001, Game Boy Color)
X-Men: Wolverine’s Rage (2001, Game Boy Color)
New Super Mario Bros (2006, DS)
Innocent Life: A Futuristic Harvest Moon (2007, PSP)
Battleship (2012, PlayStation 3)
Game of Thrones (2012, PlayStation 3; XBox 360)
Hitman: Sniper Challenge (2012, PlayStation 3)

Publicités