Aujourd’hui, en ce 4 avril [#240]
Aujourd’hui, en ce 5 avril [#241]
Aujourd’hui, en ce 6 avril [#242]

Aujourd’hui, en ce 4 avril

doom-64

C’est le 4 avril 1997 que sort Doom 64 sur la Nintendo 64. Ce jeu de tirs à la première personne a été développé et publié par Midway Games.

Alors qu’il croyait que tout était terminé, le seul soldat survivant de la mission croyait que tout était derrière lui, mais il avait tord. Un démon a survécu et il s’affaire à ramener à la vie ses semblables afin de reprendre leur plan diabolique de faire disparaître tout trace de vies humaines.

Au cours des trente-deux niveaux, il nous faut tuer les démons et trouver des clés ainsi que les portes de sorties tout en évitant de succomber aux attaques des ennemis ou encore de tomber dans leurs pièges. Le projet initial était de récréer tous les ennemis originaux des jeux précédents, mais deux choses sont venues contrer l’idée… le manque de temps et l’espace insuffisant dans la cartouche de la console et c’est pour ça qu’on ne peut pas retrouver des personnages comme Arch-Vile, Commando, Revenant et Spider Mastermind. Toutefois, les fanatiques des précédents jeux ont pus retrouver toutes les armes qu’ils avaient pus voir auparavant, parfois avec quelques modifications comme la tronçonneuse qui contient maintenant deux lames au lieu d’une seule.

Dans la version Japonaise, le sang n’est pas rouge, mais vert. Midway avait l’intention d’appeler le jeu The Absolution, mais se sont dis que ce serait mieux d’y aller avec Doom 64 par soucis de faire un lien clair avec les prédécesseurs de la franchise. Ils ont quand même conservés le nom Absolution pour l’un des niveaux. Pour ce qui est de l’absence d’un mode multijoueurs, c’est tout simplement parce que Nintendo n’a pas fournis les ressources nécessaires pour ce genre de programmation. Ils ont aussi mentionnés comme raisons le ralentissement du jeu avec des écrans séparés et aussi que ce n’était pas très compétitif de savoir où se trouvent les adversaires.

Également sortis un 4 avril:
Turbo (1983, Intellivision)
Formation Z (1985, NES)
Operation Europe: Path to Victory 1939-45 (1992, PC)
Cybernator (1993, SNES)
The Pagemaster (1994, Genesis)
Metal Slug: Super Vehicle – 001 (1997, Saturn)
Ragnagard (1997, Saturn)
The Simpsons Wrestling (2001, PlayStation)
Commandos Strike Force (2006, PC; PlayStation 2; XBox)
Evoland (2013, PC)

Aujourd’hui, en ce 5 avril

swat-4

C’est le 5 avril 2005 qu’arrive sur PC le jeu tactique SWAT 4. Le développement a été fait par Irrational Games alors que la publication vient de Sierra Entertainment.

Le crime est élevé à Los Angeles à l’approche du 225ème anniversaire de la ville. Trois gangs rivaux en ont assez de partager le territoire et sont prêts à tout pour être le clan ayant tout le contrôle. C’est là que le SWAT se doit d’intervenir afin de mettre un terme à cette guerre et c’est à nous, en tant que commandant, que revient la tâche de diriger notre équipe.

Nous avons avec nous quatre autres membres du SWAT pour nous assister dans nos opérations alors que nous décidons des tactiques à aborder tout en suivant les règles mises en place par le département. Nous ne pouvons pas décider d’éliminer un suspect si celui-ci ne pointe pas une arme dans notre direction ou dans celle d’un otage par exemple parce que nous nous prendrons un blâme. Nous avons le choix entre le mode carrière qui possède treize missions ou alors celui d’Instant Action où on se fait assigner une mission choisie au hasard. Il y a également un mode multijoueurs qui comprend la possibilité de jouer jusqu’à cinq joueurs dans la même équipe ou alors de s’affronter avec les policiers d’un côté et les criminels de l’autre.

Contrairement aux trois autres jeux de la série sortie avant, ce jeu n’est pas endossé par le département de police de Los Angeles. En février 2006, une extension du nom de SWAT 4: The Stetchkov Syndicate a été mis en vente, permettant aux joueurs d’avoir accès à sept nouvelles missions.

Également sortis un 5 avril:
PolyMaze (1983, DOS)
Star Fleet I: The War Begins (1985, DOS)
Cosmic Fantasy 2 (1991, Turbo CD)
Parodius (1991, Game Boy)
Rockin’ Kats (1991, NES)
Verytex (1991, Genesis)
Aerobiz (1992, SNES)
Bomberman: Panic Bomber (1995, PC)
Adventure at the chateau d’Or (2001, PC)
Tropico (2001, PC)
Cake Mania (2006, PC)
Restaurant Empire (2007, PC)
48 Chambers (2012, XBox 360)

Aujourd’hui, en ce 6 avril

ninja-gaiden-2

C’est le 6 avril 1990 qu’arrive sur la N.E.S. le jeu de plateformes Ninja Gaiden II: The Dark Sword of Chaos. Le développement, tout comme la publication, sont de Tecmo.

Une année est passée depuis que Ryu a vaincu Jacquio et le ninja devra de nouveau combattre pour défendre l’avenir de la planète qu’Ashtar aimerait bien plonger dans l’obscurité. Mais avant de se rendre à proximité de cette nouvelle menace, il lui faudra d’abord commencer par affronter les nombreuses créatures qui tentent de lui bloquer le chemin.

Ryu pourra compter sur l’utilisation de power-ups pour lui rendre la tâche un peu plus facile alors qu’il est possible d’en trouver cachés un peu partout. Avec ces aides, il pourra lancer des étoiles de ninjas ou des boules de feu. Une nouveauté lui permettra de se dédoubler alors que jusqu’à deux ombres le suivront, imitant chacun de ses mouvements. La météo sera un facteur à surveiller puisque le vent peut souffler fort par moment. Nous retrouvons même un niveau se déroulant dans la nuit, en pleine obscurité, la visibilité n’étant que sporadique.

En Europe, le jeu est connu sous le nom de Shadow Warriors II: The Dark Sword of Chaos alors que la traduction de son titre Japonais équivaut à Legend of the Ninja Dragon Sword II: The Demonic Sword of Darkness (La légende de l’épée du dragon ninja II: L’épée démoniaque de l’obscurité). Ce second jeu de la trilogie de la console de Nintendo a aussi été mis en vente sur Commodore Amiga et PC.

Également sortis un 6 avril:
Deep Dungeon IV (1990, NES)
Serpent (1990, Game Boy)
Ultraman (1991, SNES)
Contra III: The Alien Wars (1992, SNES)
Rise of the Phoenix (1994, SNES)
Hamster Monogatari 64 (2001, Nintendo 64)
Obscure (2005, PC; PlayStation 2; XBox)
Emergency 3 (2006, PC)
Equilibrio (2009, Wii)

Publicités