Aujourd’hui, en ce 16 mars [#220]
Aujourd’hui, en ce 17 mars [#221]
Aujourd’hui, en ce 18 mars [#222]

Aujourd’hui, en ce 16 mars

yo-noid

C’est le 16 mars 1990 que sort Yo! Noid sur la N.E.S.. Ce jeu de plateformes a été développé par Now Production et publié par Capcom.

Noid, la mascotte des années 80 des pizzérias Domino aura bien du travail devant lui qui l’attend alors que de petites créatures sous le contrôle d’un certain Mr. Green s’amusent à faire des ravages partout dans la ville de New York. Le maire appel donc Noid en renfort afin de faire un grand nettoyage face à ses causeurs de troubles, car en ce qui le concerne, il est le seul qui pourra les arrêter.

Se servant de l’engin et des contrôles de Wagan Land, nous n’avons pas de barre de vie, mais toutefois, il nous faudra faire très attention de ne pas entrer à contact avec un ennemi ou encore à ne pas manquer de temps, car ce sont là les façons où nous pourrions perdre une vie. Au Japon, le personnage n’avait rien à voir avec la mascotte de la chaîne de restaurants et le jeu était connu sous le nom de Kamen no Ninja Hanamaru qui se traduit littéralement par Ninja Masqué Hanamaru.

Comme différences, pour ce qui est de l’histoire, au Japon il s’agit d’un apprenti-ninja qui enquête sur la disparition d’enfants. Autres parts, on retrouve un aigle au Japon contre un yoyo en Amérique du Nord pour ce qui est de l’arme utilisée. Les minis-jeux diffèrent également, dans le premier, le ninja frappe sur des pingouins et dans le second, la mascotte aplati des pizzas. Finalement, au Japon, les combats contre les boss se font avec des batailles de cartes alors qu’en Amérique du Nord, nous avons une compétition de mangeurs de pizzas.

Également sortis un 16 mars:
Boxyboy (1990, TurboGrafx16)
Image Fight (1990, NES)
Plotting (1990, Game Boy)
Populous (1990, PC)
Quarth (1990, Game Boy)
Target Earth (1990, Genesis)
Mutation Nation (1992, Arcade)
California Speed (1999, Nintendo 64)
Allegiance (2000, PC)
Armored Core: Master of Arena (2000, PlayStation)
Ballistic (2000, PlayStation)
Bust-A-Move 4 (2000, Dreamcast)
Memories Off (2000, PC)
Harvest Moon: A Wonderful Life (2004, GameCube)
Sitting Ducks (2004, PlayStation 2)
TMNT: Mutant Melee (2005, GameCube)
Bit.Trip Beat (2009, Wii)
Infinite Space (2010, DS)
Metro 2033 (2010, PC; XBox 360)
Zombie Panic in Wonderland (2010, Wii)
Monster Tale (2011, DS)

Aujourd’hui, en ce 17 mars

fast-food-tycoon

C’est le 17 mars 1999 que sort Fast Food Tycoon sur PC. Ce jeu de simulation d’entreprise a été développé par Software 2000 et publié par Activision Value Publishing.

Nous sommes maintenant aux commandes d’une pizzéria alors que nous devons investir et prendre les bonnes décisions dans l’espoir de votre notre restaurant grandir au point de devenir une franchise. Nous avons donc à faire les bons choix au niveaux du personnel, de la publicité ou encore de notre menu pour ne nommer que quelques unes des décisions que nous aurons à prendre.

C’est bien loin de s’arrêter là, car nous pouvons également déterminer le design intérieur ou avec quelle banque nous désirons faire affaire. Si vous voulez utiliser des manières peu recommandables pour faire fleurir votre entreprise, il y a toujours moyen de contacter certains groupes criminels, ce qui pourrait éventuellement vous menez à être mis six pieds sous terre de façon accélérée si les choses finissent par mal tourner. Pour ce qui est des syndicats, à vous de voir comment vous voulez gérer la situation.

Le jeu a aussi pris en compte le décalage horaire, comme ça, si vous passez rapidement entre deux zones horaires éloignées, vous verrez la différence entre le jour et la nuit. Même la piste musicale va changer lorsque nous entrerons dans un pays différent. Fast Food Tycoon est connu en tant que Pizza Syndicate en Europe et en 2001, soit deux ans après la sortie de la version originale, nous est parvenue Fast Food Tycoon 2.

Également sortis un 17 mars:
Rolling Thunder (1988, NES)
Might and Magic II: Gates to Another World (1989, Sharp X68000)
Out Live (1989, TurboGrafx-16)
Streets of Rage 3 (1994, Genesis)
Captain Commando (1995, SNES)
Descent (1995, DOS)
Ghost Pilot (1995, Neo Geo CD)
The Amazing Spider-Man: Lethal Foes (1995, SNES)
Legend of Legaia (1999, PlayStation)
Urban Chaos (2000, PlayStation)
Casino Mogul (2002, PC)
Grand Theft Auto: Chinatown Wars (2009, DS)
Trackmania DS (2009, DS)
Perfect Dark (2010, XBox 360)

Aujourd’hui, en ce 18 mars

castlevania-bloodlines

 

C’est le 18 mars 1994 qu’arrive Castlevania: Bloodlines sur la Sega Genesis. Ce jeu de plateformes a été développé et publié par Konami.

On dit que le passé fini toujours pas revenir nous hanter et la famille Belmont semble être plus visée que la moyenne par ce terrifiant dicton. C’est en 1917 que deux descendants de la famille, John Morris et Eric Lecarde, auront à se préparer pour le plus gros combat de leur vie alors que la Comtesse Bartley n’a qu’une seule chose en tête, ramener à la vie le vampire Dracula qui est également son oncle.

Ne reste plus à nos deux héros qu’à se lancer à ses trousses en parcourant l’Europe pour l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard tout en repoussant les géants, zombies, mutants ou autres créatures qui pourraient tenter de bloquer leur chemin. Comprenant six niveaux, ils visiteront la Roumanie où se trouve le château de Dracula, Athènes en Grèce, Pise en Italie, une usine en Allemagne, le Château de Versaillesen France et un château en Angleterre.

La version Européenne est censurée comparée à celle au Japon avec le sang qui ne coule pas et Eric qui ne se fait pas empaler sur des pics au moment de sa mort. Pour nommer une différence entre le Japon et l’Amérique du Nord, le visage d’Eric est décrit comme étant plus féminin dans le premier cas et plus masculin en Amérique du Nord. Un bug qui serait dû à une erreur de codage fait en sorte que le jeu se fige de temps en temps au niveau 6-2. Ce qui est particulier de ce jeu c’est qu’il est le tout premier de la série des Castlevania où l’histoire ne se déroule pas entièrement dans le château de Dracula.

Également sortis un 18 mars:
Hydlide (1986, NES)
MagMax (1986, Arcade)
The Goonies II (1987, NES)
Nobunaga’s Ambition (1988, NES)
Star Command (1988, DOS)
Pac-Mania (1989, Sharp X68000)
AntKill (1992, DOS)
Marine Buster (1993, PC; Sharp X68000)
Demon City (1994, FM Towns)
Liberty or Death (1994, SNES)
Possessioner (1994, PC)
Side Pocket (1994, SNES)
Sonic Drift (1994, Game Gear)
Street of Rage 3 (1994, Genesis)
Young Merlin (1994, SNES)
Rascal (1999, PlayStation)
SimCity 3000 Unlimited (2000, PC)
Batman: Dark Tomorrow (2003, XBox)
Clock Tower 3 (2003, PlayStation 2)
Lost in Blue 3 (2008, DS)
The Path (2009, PC)
LEGO City Undercover (2013, Wii U)

Publicités