Aujourd’hui, en ce 13 mars [#217]
Aujourd’hui, en ce 14 mars [#218]
Aujourd’hui, en ce 15 mars [#219]

Aujourd’hui, en ce 13 mars

ren-and-stimpy-buckaroos

C’est le 13 mars 1993 qu’est mis en vente Ren & Stimpy Show: Buckaroo$ sur la Super Nintendo. Ce jeu de plateformes a été développé par Imagineering et publié par THQ.

Basé sur le dessin animé qui a été en ondes de 1991 à 1995, nous retrouvons ici Ren et Stimpy alors que ce dernier travail sans relâche dans son laboratoire pour perfectionner sa plus récente invention, le Gametron 5000 Moneymaker. En allant annoncer sa réussite à Ren, il lui explique avoir conçu la toute première machine de jeux vidéos au monde qui récompense les joueurs avec de l’argent. Ren, qui ne démontrait pas beaucoup d’intérêt a immédiatement changé d’attitude lorsque les dollars ont étés évoqués et accepte aussitôt de tester la machine de Stimpy. Les jeux sont en fait basés sur des épisodes de la série ou plus précisément Robin Hoek, Space Madness et Out West et ceux-ci sont divisés en niveaux étalés en plusieurs parties.

Dans Robin Hoek, Ren est un archée volant aux riches pour donner à la cheerleader (ou comme reprend le texte d’explication, aux pauvres). La situation a vite fait de mettre le shérif et ses amis bien nantis en colère et ils ont capturés Ren. Ce dernier a pu s’enfuir du cachot, mais nous devons maintenant en faire autant pour quitter la forêt de Longwood.

Dans Space Madness, nous nous retrouvons dans l’espace alors que le commandant Hoek semble atteint de la folie de l’espace. Nous ne pouvons tout simplement pas le laisser dans un pareil état et il nous faut trouver le remède afin de le ramener dans son état normal… et dans son cas, le remède est un bouillon de poulet, ce qui veut dire que nous devons l’amener au snack bar avec nous.

Dans Out West, deux desperados se sont retrouvés en plein cœur du désert après avoir commis un vol de cheval. Ils se rendent compte qu’ils ne tiendront pas très longtemps sous une chaleur aussi accablante et nous devons les aider à se sortir de ce mauvais pas avant qu’ils ne soient cuits et ça inclus Stimpy aidant Ren à s’échapper de la cellule dans laquelle il est détenu.

Également sortis un 13 mars:
Gyrodine (1986, NES)
Legend of Hero Tonma (1991, TurboGrafx16)
Lords of the Rising Sun (1992, TurboGrafx CD)
Pinball Dreams (1992, SNES)
The Steel Empire (1992, Genesis)
World Cup 98 (1998, PlayStation)
Pac-Man World 2 (2002, GameCube)
The Outfit (2006, XBox 360)
Shrek Smash N’ Crash Racing (2007, DS)
TMNT (2007, Wii)
Baroque (2008, Wii)
Resident Evil 5 (2009, PlayStation 3; XBox 360)
Birds of Steel (2012, PlayStation 3)
Journey (2012, PlayStation 3)

 

Aujourd’hui, en ce 14 mars

tin-star

C’est le 14 mars 1994 qu’est sorti en magasins TinStar pour la Super Nintendo. Ce shooter a été développé par Software Creations et publié par Nintendo.

Une semaine bien chargée attend Tin Star, un robot shérif qui fait régner la loi dans l’Ouest. Il a fait la promesse de nettoyer la ville d’un groupe de criminels connu sous le nom de Bad Oil sans oublier leur chef Black Bart. Heureusement pour notre vaillant défenseur de la loi et l’ordre, il peut compter sur l’aide de Mo Crash qui l’accompagnera dans cette dangereuse mission.

Puisque le jeu se déroule en l’espace d’une semaine, nous avons donc sept niveaux devant nous, chacun d’entre-eux ayant été séparé en quatre parties: la pratique pour s’habituer à tirer; celle de l’action où nous avons à affronter les ennemis; le duel qui ne prendra fin que lorsque l’un des deux passera l’arme à gauche et finalement, si on parvient à traverser tout un niveau sans tirer sur le bidon, nous pouvons participer à un niveau bonus qui consiste à tirer sur des étoiles sans en manquer une seule et sans toucher la femme présente à l’écran.

Nous ne manquons pas de choix ici au niveau de la façon de contrôler notre personnage car en plus de pouvoir utiliser la manière habituelle (celle de la manette classique), deux autres options s’offrent à nous… la première étant d’y jouer avec le Super Scope ou alors, nous pouvons aussi choisir d’utiliser avec la souris.

Également sortis un 14 mars:
Texas Chainsaw Massacre (1983, Atari 2600)
Night Fire (1986, DOS)
City Adventure Touch: Mystery of Triangle (1987, NES)
Fire Emblem Gaiden (1992, NES)
Jelly Boy (1995, SNES)
Mario Picross (1995, Game Boy)
Casper (1997, SNES)
Inspector Gadget: Operation Madkactus (2000, Game Boy Color)
Aidyn Chronicles: The First Mage (2001, Nintendo 64)
Donkey Kong Jungle Beat (2005, GameCube)
Yoshi Touch & Go (2005, DS)
Daxter (2006, PSP)
Alien Shooter 2: Reloaded (2009, PC)
Yoshi’s New Island (2014, 3DS)

Aujourd’hui, en ce 15 mars

laser-invasion

C’est le 15 mars 1991 que Laser Invasion s’ajoute à la librairie de la N.E.S.. Ce shooter a été développé et publié par Konami.

Il n’y as pas beaucoup de temps pour réagir lorsque nous apprenons qu’une nation ennemie projète sous peu de lancer un tout nouveau type d’arme sur les terres ennemis. En tant que membre des forces spéciales, deux missions nous sont confiées. La première est de secourir un agent secret qui se fait appeler Spider et la seconde est, comme vous pouvez vous en douter, d’empêcher le plan du lancement de mission d’être mis à exécution.

Le jeu est séparé en quatre niveaux alors que nous débutons à bord d’un hélicoptère. S’en suit un niveau où nous sommes au sol alors que l’écran bouge par lui-même alors que nous devons tirer sur les ennemis ce qui nous amènera éventuellement à l’entrée de la base. Ensuite, nous sommes dans la base et cette fois, même si notre prise de vue est la même que le niveau précédent, nous avons le contrôle sur les déplacements. Finalement, la quatrième section du jeu est la fuite des lieux de la même façon que nous y sommes arrivés.

Au Japon, le jeu est connu sous le nom de Gun Sight. En plus de pouvoir se jouer avec la manette habituelle, nous pouvons aussi se servir du Zapper ou encore, en troisième option, du LaserScope qui est un casque s’activant avec la voix et qui est compatible avec tous les jeux demandant le Zapper. On pouvait retrouver un coupon rabais pour l’accessoire à l’achat du jeu en Amérique du Nord. Au Japon, il était possible de se servir d’un mot de passe pour reprendre sans avoir à recommencer du début mais là-bas, le LaserScope n’était pas compatible avec le jeu.

Également sortis un 15 mars:
D.P.S.: Dream Program System (1990, PC)
Drakkhen (1991, PC)
Head Buster (1991, Game Gear)
Loopz (1991, Game Boy)
Uncharted Waters (1991, NES)
Deep (1995, FM Towns)
Earthworm Jim: Special Edition (1995, Sega CD)
Lunar Lander (1995, DOS)
Psycho Pinball (1995, DOS)
Chaos Seed (1996, SNES)
Goal Storm (1996, PlayStation)
Virtual Casino (1996, Sega Saturn)
Zork I: The Great Underground Empire (1996, Sega Saturn)
SimCity 3000 (1998, PC)
Snowboard Kids (1998, Nintendo 64)
Shark: Hunting the Great White (2001, PC)
Spider-Man 2 (2005, PSP)
Super Monkey Ball Deluxe (2005, PlayStation 2; XBox)
Rage of Gladiator (2010, Wii)
Hard Corps: Uprising (2011, PS3; Wii; Xbox 360)

Publicités