La semaine dernière, nous avons débutés le dossier sur les accessoires de la N.E.S. en voyant dix items. Pour cette seconde partie d’un total de quatre, nous en verrons douze autres démontrant la grande panoplie d’objets qui ont étés mis en vente au cours de la durée de vie de la console de Nintendo.

Game Genie

ac-game-genie

Codemasters a créé ce qui est devenu l’outil de triche par excellence que ce soit sur GameBoy, Genesis, Game Gear, Super Nintendo ou dans le cas qui nous intéresse présentement, la N.E.S.. Le Game Genie modifie temporairement les données du jeu, permettant au joueur de tricher, de manipuler des aspects du jeu ou alors, dans certains cas, jusqu’à voir du contenu et fonctions non-disponibles en jouant normalement. Cet accessoire était tellement populaire que plus de cinq millions d’unités ont étés vendus partout dans le monde. En général, chaque jeu contient de trois à six codes qui peuvent entre autres donner des vies illimitées ou encore des armes à l’infinie pour ne donner que deux exemples.

Son utilisation avec la N.E.S. est inhabituelle, car en temps normal, on doit enfoncer la cartouche dans la console et ensuite la pousser vers le bas, mais le Game Genie a été conçu de façon à ce que la dernière étape ne soit pas nécessaire. Un des effets indésirables est que le poids mis sur le matériel dans la console peut potentiellement causer des bris à un tel point que la N.E.S. n’arrivera plus à fonctionner sans la présence du Game Genie. Même avec la version de la N.E.S.. où il faut insérer la cartouche par-dessus (NES-101, aussi connu en tant que Top Loader ou encore NES 2), il y a quand même des problèmes, à un tel point qu’un adaptateur supplémentaire a été créé pour y remédier.

En achetant l’accessoire, on retrouvait à l’intérieur de la boite un livret contenant des codes, mais il était obsolète en peu de temps avec tous les nouveaux jeux faisant leur apparition sur le marché. Une solution offerte était de recevoir à tous les quart d’année un livret mis à jour moyennant des frais. Comme vous pouvez vous en douter, Nintendo n’a pas apprécié du tout la création de ce produit et avait poursuivi Galoob (le vendeur du Game Genie) clamant que d’alterner le jeu était une violation des droits d’auteurs, ce qui a entraîné l’arrêt obligatoire de sa vente aux États-Unis… mais pas au Canada (ce qui a fait naître des publicités où Galoob remerciait le Canada). Le procès s’est conclu en donnant le droit au Game Genie de revenir sur le marché Américain, car ça ne violait pas les droits d’auteurs, Nintendo avait donc les mains liées devant la situation. Sega, de son côté, apposait son seau officiel sur sa version du Game Genie, ce que Nintendo a toujours refusé de faire. Après le procès, dans le but de contrer le Game Genie, Nintendo a commencé à mettre des protections supplémentaires dans ses cartouches, mais ce ne fut qu’une question de temps avant qu’un moyen soit trouvé pour les contourner.

Se trouve entre dix à quinze euros.

HES Unidaptor

ac-hes-unidaptor-2

C’est à Home Entertainment Suppliers que nous devons cet adaptateur dont le but est de jouer avec des jeux non-licenciés. Ils se sont inspirés de leurs cartouches qui, pour être jouées, doivent avoir un jeu officiel placé par-dessus. Dans ce cas-ci, l’accessoire est en deux sections reliés par un fil. On entre la première dans la console comme si il s’agissait d’un jeu régulier alors que la seconde section, qui contient deux espaces dont un servira pour entrer le jeu non-licencié ou alors des jeux de la Famicom et le second espace qui doit contenir un jeu licencié Nintendo.

Malgré des recherches, il a été impossible de trouver la valeur de l’article au moment d’écrire ce texte.

Hands Free Controller

ac-hands-free-controler

Nintendo, pour aider les personnes avec des limitations physiques ou avec des besoins spéciaux, a créé cet item disponible seulement via le service à la clientèle par téléphone. Se portant comme une veste, une paille dans laquelle on aspire ou souffle sert de boutons A et B. Le contrôle des directions est effectuer avec un bouton à manipuler avec le menton.

Malheureusement, tout comme pour l’accessoire précédent, il n’a pas été possible de trouver un Hands Free Controller en vente sur internet pour le moment et je ne peux donc donner un prix estimé en ce moment.

Innovation Joypad

ac-innovation-joypad

De Innovation Entertainment, c’est une manette turbo avec un fil à la gauche au lieu d’être au-dessus comme la manette originale. La manette est aussi reconnue pour sa faute d’orthographe (Ctart au lieu de Start) et pour avoir deux noms différents (Innovation 8 Bit Controller sur la boite et Innovation Joypad sur la manette).

Aucun Joypad n’a été trouvé au moment de la recherche, je suis donc incapable de dire sa valeur marchande actuellement.

Jammer

nes-jammer

Beeshu a lancé son propre clone du N.E.S. Advantage. La seule vraie différence est au niveau du bouton Turbo qui porte ici l’appellation de Dial-A-Speed.

Se détaille pour environ 21 euros sur les sites d’enchères.
ddd
ddd

Joycard Sansui SSS

nes-joycard-sansui

Ce que cette manette a de particulier, c’est que nous pouvons y connecter des écouteurs stéréo et ainsi jouer en toute tranquillité sans déranger les autres personnes aux alentours. Bien entendu, le contrôle du volume est possible. C’est une version ré-emballée de la version de la manette de Hudson vendue uniquement au Japon.

Peut se trouver pour environ vingt euros.

Magic Key

ac-magic-key

Sorti uniquement en Europe, cet adaptateur permet aux joueurs de prendre n’importe quelle cartouche du N.E.S. de l’Amérique du Nord afin de pouvoir y jouer dans une console Européenne.

Au moment d’écrire cet article, un seul était mis en vente et se vendait à 80 euros à l’état neuf.

juiyuiuy
uiuiu
Uiuiu

LaserScope

ac-laser-scope

Konami est responsable de l’existence de ce casque avec micro incorporé servant à être utilisé avec des jeux de tirs. Contrairement à beaucoup des accessoires, celui-ci a réellement été licencié par Nintendo. Premièrement sorti en 1990 au Japon sous le nom de Gun Sight, il a été fabriqué spécifiquement pour Laser Invasion, mais il fonctionne avec n’importe quel jeu nécessitant le Zapper. Un viseur couvre un œil pour savoir où se diriger et lorsque nous voulons tirer, on dit simplement «FIRE». Son plus grand problème, c’est que le tire part au moindre son, voulu ou non.

Se vend pour environ vingt à vingt-cinq euros.

NES Lockout

ac-nes-lock

ac-nes-lock-2

Créé avant tout pour les parents, le Lockout est un cadenas à numéro pour verrouiller la N.E.S. et ainsi empêcher les enfants d’y jouer lorsqu’ils n’en ont pas la permission. Comme la boite le dit si bien, les devoirs en premier. Celle de droite a le même but, mais fonctionne avec une clé au lieu d’un cadenas.

Malheureusement, aucun n’a pu être trouvé lors de l’écriture, donc je suis incapable de donner une estimation du prix.

NES Max

ac-nesmax

Une autre manette fabriquée par Nintendo, celle-ci est sortie en 1988 et a vue le début d’une manette avec des «ailes» pour la compagnie et elle est aussi plus mince que les autres modèles. Le D-Pad est devenu, sur ce modèle-ci, un bouton arrondis pouvant ressembler légèrement à un joystick, mais sans le niveau de réponse de ce dernier. Le cycloïde était aussi entouré du traditionnel D-Pad. Ses boutons turbo non-ajustables (contrairement au NES Advantage) sont quand même supérieurs à l’Advantage d’après les critiques.

On peut en trouver pour trente euros environ.

Mega

ac-mega

Sorti en 1987 par Bandai et licencié par Nintendo, cette manette comprend un petit écran ACL qui nous permet de choisir le niveau de rapidité de tirs, ralentir l’action, mémoriser des mots de passes, déterminer le temps et munition qu’il nous reste, verrouiller ou déverrouiller les commandes ainsi que deux jeux intégrés (un de rapidité et un autre où il faut attraper des blocs).

Il est possible de se le procurer pour dix-huit euros.

Pro Beam

ac-pro-beam-light-gun

Dominator a sorti ce clone du Zapper qui est également licencié par Nintendo, ce qui veut dire qu’ils ont approuvés le tout, qu’il est un gage de qualité et également qu’il est compatible avec tous les jeux nécessitant le Zapper.

Ce qui le différencie de l’accessoire officiel, c’est que celui-ci est sans fil. Nous n’avons qu’à connecter la petite boite grise à la place de la manette. Un viseur en forme de tunnel est placé sur le ProBeam pour donner une meilleure précision à nos tirs.

Les seuls trouvés au moment de la recherche sont tous très dispendieux, les prix variant de soixante euros jusqu’à cent-quatre-vingt euros.

Voilà ce qui conclu cette seconde partie du dossier. Il reste encore deux autres partis à voir et plus de vingt-cinq autres accessoires à découvrir ou redécouvrir.

Publicités