Aujourd’hui, en ce 19 février [#193]
Aujourd’hui, en ce 20 février [#194]
Aujourd’hui, en ce 21 février [#195]

Aujourd’hui, en ce 19 février

krusty-super-fun-house

 

C’est le 19 février 1992 qu’arrive sur la Super Nintendo le jeu de puzzle Krusty’s Super Fun House. Fox Williams et Audiogenic se sont occupés du développement alors que la publication a été du ressort de Virgin Games et Acclaim Entertainment.

Pauvre Krusty. Sa maison du plaisir est envahie par la vermine… des rats pour être plus précis et il n’arrive pas à reprendre le dessus. Il nous demande donc de l’aide pour les exterminer en plus de celle qu’il reçoit déjà de la part de Sideshow Mel, Corporal Punishment ainsi que Bart et Homer Simpson pour passer au travers des soixante niveaux.

Ceux-ci ne sont toutefois là que pour surveiller les pièges à rats. Notre tâche consiste à diriger les rongeurs dans cette direction afin qu’ils ne puissent plus se promener librement partout et pour que Krusty puisse finalement se débarrasser d’eux une bonne fois pour toute. Pour se faire, on doit parfois les aider en leur créant des chemins afin qu’ils puissent continuer à avancer, ce qui inclus de poser des blocs au sol par exemple. Au travers de tout ça, nous tomberons face à des serpents, cochons et autres créatures qui ne semblent pas apprécier notre petit projet. Nous pouvons nous défendre face à eux en leur lançant des tartes.

Au départ, le titre était Rat Trap, mais lorsqu’Acclaim a acheté les droits d’Audiogenic, le personnage principal est devenu Krusty le Clown et le nom a été changé afin de faire un lien vers la nouvelle licence. Le jeu existe sur plusieurs consoles dont l’Amiga, IBM PC, Master System, Game Gear, Genesis/Mega Drive, Game Boy et N.E.S.. Pour ce qui est des versions Super Nintendo et Genesis, on y retrouve des musiques différentes dans les mondes deux et quatre si on utilise la version 1.1 au lieu de la première version mise en vente.

Également sortis un 19 février:
Super Sidekicks (1992, Neo Geo)
Battletoads/Double Dragon (1993, Genesis)
Risky Woods (1993, Genesis)
Wario’s Woods (1994, NES)
Blazing Star (1998, Arcade; Neo Geo)
Courier Crisis (1998, PlayStation)
The Fantastic Four (1998, PlayStation)
Snowboard Kids 2 (1999, Nintendo 64)
Clive Barker’s Undying (2001, PC)
Icewind Dale: Heart of Winter (2001, PC)
Tom Clancy’s Splinter Cell (2003, PC)
Apollo Justice: Ace Attorney (2008, DS)
The Club (2008, PlayStation 3; XBox 360)
Dead Rising: Chop Till You Drop (2009, Wii)
Adventure Bar Story (2015, 3DS)

Aujourd’hui, en ce 20 février

scoobydoo-creep-caper

C’est le 20 février 2001 que sort Scooby-Doo!: Classic Creep Capers sur la Game Boy Color. Ce jeu d’aventure a été développé par Digital Eclipse Software et publié par THQ.

Un nouveau mystère attend ScoobyDoo, Shaggy, Daphne, Velma et Fred et nous avons la chance de pouvoir participer à l’une de leur enquête, eux qui veulent en savoir plus au sujet de vols de bijoux qui auraient étés perpétrés par un fantôme. En pleine investigation, la Mystery Machine tombe en panne d’essence en face du manoir du Dr. Jekyll et ils décident d’aller voir la demeure de plus près.

Puisque le jeu se déroule en tant que point & click, on doit étudier les éléments qui nous entourent soit en les utilisant, les prenant avec nous, regardant à l’intérieur et ainsi de suite. Il y a également des puzzles à résoudre et nous pouvons altérer entre les personnages, chacun ayant des forces et faiblesses qui leur sont uniques. Dans la version Nintendo 64, lorsque Shaggy se fait effrayer trop souvent, il quitte l’endroit et il nous faut recommencer. Son niveau de courage peut remonter si il trouve de la nourriture à se mettre sous la dent.

Une version pour PlayStation devait accompagner celles pour la Game Boy Color et la Nintendo 64, mais elle a été annulée pour une raison qui nous est inconnue. Comprenant quatre niveaux, la version pour la console maison de Nintendo en contient trois qui sont inspirés d’épisodes diffusés à la télévision (What a Night for a Knight, That Snow Ghost et A Tiki Scare is No Fair) alors que le quatrième a été conçu spécifiquement pour le jeu. Les développeurs ont passés beaucoup de temps à regarder des épisodes et à travailler directement avec Warner Bros et Hanna-Barbera pour s’assurer de conserver le style original de la série. L’acteur qui prêtait sa voix à Scooby-Doo et Shaggy au cours de la période où le jeu a été fait a travaillé sur le jeu vidéo également. À part le thème Scooby-Doo, Where Are You! qui a été recréé pour le jeu, pour ce qui est des autres pistes musicales, elles ont étés composées exclusivement pour l’occasion tout en tentant de conserver le style de musique entendue dans les épisodes.

Également sortis un 20 février:
Contra (1987, Arcade)
Esper Dream (1987, Famicom Disk System)
AirBlade (2002, PlayStation 2)
Pitfall: The Lost Expedition (2004, Game Boy Advance)
Fight Night Roud 3 (2006, PlayStation 2; PSP; XBox 360)
Crackdown (2007, XBox 360)
Izuna: Legend of the Unemployed Ninja (2007, DS)
Meteos: Disney Magic (2007, DS)
Sonic and the Secret Rings (2007, Wii)
Supreme Commander (2007, PC)
Kirby and the Rainbow Curse (2015, Wii U)

Aujourd’hui, en ce 21 février

the-goonies

C’est le 21 février 1986 qu’arrive en magasins le jeu de plateformes The Goonies pour la N.E.S.. Le développement et la publication sont tous les deux de Konami.

Basé sur le film du même nom de 1985, le jeu raconte l’histoire d’un groupe d’amis cherchant désespérément à trouver l’emplacement du trésor de One-Eyed Willie afin d’empêcher la saisie de leur maison. Il ne leur faut pas trop de temps avant de se rendre compte que d’après leurs calculs, le supposé trésor se retrouve en plein sous la cachette du clan de dangereux criminels, la famille Fratelli. Ce qui les rend encore plus à éviter, c’est qu’ils se cachent de la police et rien ne les empêchera de s’assurer qu’ils ne retourneront pas derrière les barreaux.

Nous jouons en tant que Mikey au cours des six niveaux du jeu alors qu’en plus de tenter de trouver là où le trésor a été enterré, il nous faut maintenant sauver les autres Goonies. Chaque niveau renferme trois clés qu’il est essentiel de trouver pour pouvoir passer à l’étape suivante. Ces clés se cachent derrière des portes qui peuvent être ouvertes en utilisant les bombes qui sont lancées en notre direction. Il arrivera aussi que nous puissions trouver nos amis ou des power-ups en procédant de cette même façon. Mikey pourra se défendre contre les Fratelli, rats et squelettes à coups de pieds ou en se servant de son lance-pierres.

The Goonies est exclusif au Japon, n’ayant jamais été mis en vente en Amérique du Nord ou en Europe contrairement à sa suite, The Goonies II qui est également sorti sur la N.E.S. l’année suivante, donc en 1987. Nintendo avait par contre fait paraître The Goonies sur arcades pour la Vs System sous le titre de Vs The Goonies. La musique qui peut être entendue pour la majorité du jeu est une version de The Goonies ‘R’ Good Enough de Cyndi Lauper.

Également sortis un 21 février:
Pyramid of Peril (1985, Macintosh)
Super Mario Bros (1986, Famicom Disk System)
Golf: Japan Course (1987, NES)
Wizardry: Legacy of Llylgmyn: The Third Scenario (1989, NES)
Mech Brigade (1991, PC)
Rolan’s Curse 2 (1992, Game Boy)
Star Fox (1993, SNES)
Top Gun: Fire at Will (1996, DOS; PC)
Destruction Derby 2 (1997, PlayStation)
WWF In Your House (1997, PlayStation; Saturn)
Blade of Darkness (2001, PC)
Fear Effect 2: Retro Helix (2001, PlayStation)
Ticket to Ride (2006, PC)
Tycoon City: New York (2006, PC)
Metal Gear Solid: Snake Eater (2012, 3DS)
Ninja Gaiden: Sigma Plus (2012, PlayStation Vita)
Donkey Kong Country: Tropical Freeze (2014, Wii)

Publicités