Welcome to the Fantasy Zone

Lors du « AM Show » (Le « AM Show » ou « Amusement Machine Show » est un salon spécialisé entre autre dans l’arcade) de 1985, SEGA présente entre autre un jeu qui fait désormais partie de la légende : Space Harrier. Développé par Yu Suzuki (dont je vais certainement reparler au cours des pages à suivre), ce jeu est une sorte de shoot’em up monté sur des rails (un « rail shooter » en anglais). Votre personnage peut voler, courir sur le sol, tirer, esquiver… Pour parodier une pub pour une voiture datant de la même époque : « il a tout d’un grand ». Et c’est vrai, c’est sans l’ombre d’un doute l’un des jeux les plus marquants dans l’histoire de SEGA. Le jeu donne l’impression de profondeur mais il ne s’agit ni de 3D polygonale ni de 3D isométrique. C’est en fait de la 2D qui à subit un petit stratagème pour donner l’illusion de de relief (zoom de sprites). En plus de ça, le jeu est une merveille de réalisation. C’est fun, rapide, les musiques sont culte et on en redemande. Le jeu apparaît aussi dans Shenmue (Dreamcast) qui est aussi un jeu de Yu Suzuki. Et dernière anecdote le jeu sortira dans 3 types de bornes, la « bas de gamme », la version normale et la grand luxe. La version pour les riches était montée sur vérins qui remuent le siège en fonction de l’action et les hauts parleurs étaient dans les appuis tête du siège.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’autre jeu qui sortira cette année est ni plus ni moins que Hang-On (1985). Encore un jeu réalisé par Monsieur Suzuki. Hang-On est donc une simulation de moto qui utilise le fameux stratagème de profondeur que Space Harrier avait introduit. Mais même si son cousin lointain était un super jeu il ne disposait pas d’une borne dédiée (comprenez par là, une borne d’arcade qui ne peut contenir qu’un seul jeu) aussi classe. C’est bien simple, près de 10 ans après sa sortie je le voyais encore dans ma salle d’arcade préférée et le jeu était encore squatté. Pour revenir au jeu, c’est donc un jeu de moto avec « Check Point ». D’ailleurs aussi loin que je me souviens, c’est l’un des premiers jeux à utiliser cet élément de gameplay. Et le jeu est aussi jouable dans Shenmue. Anecdote amusante, le jeu n’aurais jamais du s’appeler Hang On, car la technique qui consiste à pencher sa moto s’appelle « hang off »… Comme quoi comme le disait Jean Claude Dus : « sur un malentendu ça peut marcher… ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ninja Princess reprends le même et exact concept que Mister Vicking. Dommage car il est encore plus coloré et amusant. Il bénéficiera d’une conversion Master System sous le nom de The Ninja mais les graphismes sont bien plus pauvre.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Le reste de la production SEGA de l’année 1985 : Flashgal, Crowns Golf in Hawaii, Champion Pro Wrestling, Pitfall II (version arcade re-programmée par SEGA), My Hero, Albegas, Teddy Boy Blues, Heavy Metal, Bank Panic, Repulse, Choplifter (adaptation arcade du jeu de Dan Gorlin sorti à l’origine sur Apple II) et Major League.

Publicités