C’est le 17 décembre 2001 que sort sur la GameCube The Simpsons: Road Rage. Ce jeu de conduite a été développé par Radical Entertainment et publié par Electronic Arts.

Charles Montgomery Burns aime bien se sentir puissant et son prochain projet pour continuer à se sentir ainsi a été d’acheter toutes les lignes de transit de la ville de Springfield. Il ne s’est pas arrêté là puisqu’il a mis au point des autobus radioactifs, de quoi nuire fortement à la santé des habitants. De plus, il a gonflé les prix d’accès aux services de transports en commun. Rien de surprenant de la part d’une personne aussi proche de ses dollars. Afin que les choses retournent à la normale, les citoyens ont décidés d’amasser de l’argent en se servant de leur véhicule personnel comme moyen de transport public. Avec l’argent récolté, ils comptent racheter les autobus.

Nous avons donc à conduire dans la ville, se trouvant des clients et les amener là où ils le désirent. Tout ça, bien entendu, aussi rapidement que possible. Plus vite ils arrivent à destination, plus gros sera le bonus. Pour parvenir cet exploit, il nous faudra être prudent sur la route, évitant les autres automobilistes, ce qui inclus les autobus de Monsieur Burns. Au départ, nous ne pourrons choisir qu’entre Homer, Marge, Grand-Papa, Bart ou Lisa comme conducteurs, mais plus nous avançons dans la jeu, plus le nombre augmentera pour en arriver à plus de trente choix. Nous aurons également dix-sept voitures différentes qui peuvent être obtenues en complétant les dix missions qui peuvent aller de permettre à Homer de se rendre à son emploi dans la plus grande discrétion ou encore de protéger Krusty le clown d’une foule de fan en les semant.

Nous pouvons également avoir accès à un mode multijoueurs où le défi sera de conduire les mêmes passagers là où veulent se rendre et de terminer avec un meilleur temps que notre adversaire. Il est possible de retrouver le jeu sur diverses consoles en plus de la présente version sur GameCube soit sur Game Boy Advance, PlayStation 2 et XBox. Ce jeu, similaire à Crazy Taxi (dont le but est également de conduire des gens d’un point A à un point B), aura causé quelques problèmes légaux vu la ressemblance et c’est pour cette raison que Sega a intenté un procès le 4 décembre 2003 pour violation des droits d’auteurs. Mais la situation a été réglée hors cour entre Sega et les compagnies Fox Interactive, Radical Entertainment ainsi qu’Electronic Arts.

Également sortis un 17 décembre:
Mega Man (1987, NES)
Top Rider (1988, NES)
Firestriker (1993, SNES)
The Peace Keepers (1993, SNES)
Aquarium (1998, PlayStation)
Virtual Pool 64 (1998, Nintendo 64)
Mario Party 2 (1999, Nintendo 64)
Jade Cocoon 2 (2001, PlayStation 2)
The Legend of Dark Witch 2 (2015, 3DS)

Publicités