C’est le 15 décembre 1989 que nous pouvons découvrir Bonk’s Adventure sur la N.E.S.. Ce jeu de plateformes a été développé par Red Company et Atlus alors que la publication a été faite par NEC Home Electronics.

Bienvenue à l’époque des hommes des cavernes. Un monde peuplé de dinosaures et autres créatures préhistoriques. Notre héros s’appelle Bonk, un jeune homme des cavernes complètement chauve avec la tête aussi dure qu’un rocher. Lorsqu’il apprend que la Princesse Za (une reptilienne de l’espèce des Plésiosaure) a été enlevée par le King Drool (un Tyrannosaure), il ne perd pas un seul instant pour se lancer à sa rescousse.

Le plan de Drool est de prendre le contrôle des habitants de Moonland, un projet qu’il compte mener à terme avec l’aide de ses acolytes qui tenteront de mettre des bâtons dans les roues de Bonk. Métamorphiquement parlant bien-sûr… souvenez-vous, la roue est une invention qui n’existe pas encore. Pour déjouer ce plan diabolique, de sa tête, il devra s’en servir car c’est son attaque principale. Oui, vous avez bien lu, il donne de grands coups de tête à ses ennemis pour les vaincre. Notre brave protagoniste pourra regagner de l’énergie en mangeant des fruits et des légumes et si jamais l’envi lui prend d’obtenir des power-ups, il doit se tourner vers de la viande, ce qui le rendra plus fort ou lui donnera des habiletés spéciales.

Au Japon, le jeu original portait le nom de PC Genjin, un jeu de mot pour la PC Engine qui était la première console à avoir accueillie les aventures de Bonk. Aussi, dans ce cas-ci, le PC voulait dire Pithecanthropus Computerus, un jeu de mot pour Pithecanthropus Erectus). Ils ont continués ce manège lorsque le jeu est arrivée sur d’autres consoles comme FC-Kid sur la Family Computer ou encore GB-Kid pour la version Game Boy. Toutefois, la tradition a pris fin en Amérique du Nord avec la création du nom de Bonk’s Adventure. Dans la version arcade, Bonk reçoit l’aide d’une version féminine de lui-même.

Également sortis un 15 décembre:
Breeder (1986, NES)
Deadly Tower (1986, NES)
Abadox (1989, NES)
Bad News Baseball (1989, NES)
Last Alert (1989, TurboGrafx CD)
Pinball Quest (1989, NES)
Plotting (1989, NES)
Batman Returns (1992, DOS)
Just Breed (1992, NES)
Disney’s Bonkers (1994, SNES)
In the Hunt (1995, Saturn)
James Bond 007 (1998, Game Boy)
Indiana Jones and the Infernal Machine (2000, Nintendo 64)
Mystery Case Files: Ravenhearst (2006, PC)

Publicités