C’est le 5 décembre 1987 que sort Little Computer People sur PC. C’est à Activision, autant pour le développement que la publication que nous devons ce jeu de simulation de vie.

Saviez-vous que des êtres minuscules vivaient à l’intérieur de nos ordinateurs et ce… depuis de nombreuses années? D’ailleurs, c’est à eux que nous devons les bizarreries dont nous sommes victimes parfois avec des fichiers qui disparaissent ou changent de places. Pour eux, ils ne font que nous jouer des tours. Pendant des années, ils sont parvenus à rester cachés et surtout anonymes, mais maintenant, ils nous sont dévoilés au grand jour. C’est comme ça que nous est présenté le jeu d’après le derrière de la boite.

Maintenant que nous sommes informés de leur existence, nous sommes responsable du bien-être de notre nouvel ami. Il doit être nourri, avoir de quoi boire et conserver sa joie. Il doit aussi avoir des objets pour se divertir pour ne pas qu’il déprime et finisse par en mourir. Si il est heureux, il vous le remettra à son tour en vous écrivant des lettres, en jouant aux cartes avec vous et il ira même jusqu’à jouer du piano pour vous démontrer sa gratitude. Mais avant d’en arriver là, il faut commencer par le début, ce qui veut dire attendre l’arrivée de celui qui pourrait éventuellement emménager dans sa nouvelle demeure. Il commencera par faire le tour des différentes pièces et si il aime ce qu’il voit, il y fera entrer son chien.

Une fois bien chez lui, nous le verrons dans sa routine quotidienne, il va regarder la télévision, lire le journal, cuisiner, nourrir son chien, se laver et ainsi de suite. Il peut même recevoir des appels. Nous avons la capacité de communiquer avec lui en écrivant des demandes tels que de jouer du piano, de nous écrire et ainsi de suite. Lorsqu’il s’installe à la machine à écrire, il en profitera pour nous dire comment il se sent et si il manque de quelque chose. Nous pouvons lui faire parvenir des cadeaux si nous le désirons. Il est à noter que seule la version Japonaise contient un personnage féminin. Apparemment, chaque copie du jeu possède son propre personnage unique et il n’y aurait pas deux copies semblables. Will Wright, qui a conçu Les Sims, était un joueur de Little Computer People et a reçu des critiques de Rich Gold (designer de ce jeu) pour l’aider avec Les Sims. Finalement, ce jeu existe aussi sur Amiga, Apple II, Amstrad CPC, Commodore 64 et ZX Spectrum.

Également sortis un 5 décembre:
Karateka (1985, NES)
Lunar Pool (1985, NES)
Tiger-Heli (1986, NES)
Dual Heroes (1997, Nintendo 64)
Top Gear Rally (1997, Nintendo 64)
Evil Dead: Hail to the King (2000, PlayStation)
Sim Theme Park (2000, PlayStation 2)
Mario Tennis: Power Tour (2005, Game Boy Advance)
Super Mario Strikers (2005, GameCube)
Captain Toad: Treasure Tracker (2014, Wii U)
Dark Cloud (2015, PlayStation 4)

Publicités