C’est au cours du mois de novembre 1990 (journée inconnue) que sort Silver Surfer pour la N.E.S.. Ce shoot ’em up a été développé par Software Creations et publié par Arcadia Systems.

Marvel nous as fait découvrir une multitude de super héros, que ce soit Spiderman, Iron Man, Hulk, Thor, les X-Men, les Fantastic Four ou encore, dans le cas qui nous intéresse présentement, Silver Surfer. Ce dernier a été créé par Jack Kirby et nous l’avons vu pour la toute première fois dans le quarante-huitième numéro de Fantastic Four, en 1966. Silver Surfer voyage sur sa planche de surf et a une peau métallique. Venant de la planète Zenn-La, il était autrefois un astronome du nom de Norrin Radd. Il as acquis ses pouvoirs lorsqu’il a sauvé sa planète de Galactus, un dévoreur de planète, en devenant son messager et en cherchant pour lui des planètes à dévorer. C’est en arrivant sur terre qu’il fait la rencontre des Fantastic Four qui lui rappel ce que c’est d’être noble. Tournant le dos à Galactus pour sauver la planète Terre, il est puni en étant exilé sur cette planète.

Pour ce qui est du jeu, il est un mélange de niveaux à l’horizontal et d’autre à vue d’oiseau (six chacun). Silver Surfer voyage de planètes en planètes pour en trouver pour Galactus. Mais ce dernier l’arrête en cours de mission parce que des créatures de la Magick Dimension tente d’entrer dans l’univers, ce qui causerait la fin de toute vie connue. Silver Surfer doit donc se dépêcher à rassembler les morceaux d’un appareil cosmique pour les repousser. Il ne pourra les obtenir qu’en confrontant et gagnant contre Reptyl, Mephisto, Skrull Emperor, Possessor et Firelord.

Pour l’aider à mener à bien son projet, il pourra utiliser des power-ups qui pourront augmenter le nombre et la puissance des projectiles ou encore des bombes qui détruiront tout ce qui est visible à l’écran par exemple. Chaque niveau est divisé en section et à la fin de chacune d’entre-elles, un mini-boss devra être combattu tout en continuant d’affronter les ennemis réguliers en même temps. Ces batailles seront les seuls moments où l’écran demeurera stable sans continuer à avancer. La troisième section sera celle contre un des personnages cités à la fin du paragraphe précédent. Un mot de passe peut être utilisé pour nous donner de l’aide supplémentaire et nous avons aussi l’opportunité, comme dans les Mega Man de choisir le niveau que nous voulons faire. Deux missions additionnels peuvent être accessibles, une en utilisant un mot de passe et la seconde en complétant la mission principale.

Également sortis au cours du mois de novembre sans date précise:
Commando (1986, NES)
BreakThru (1987, NES)
Gotcha: The Sport (1987, NES)
Anticipation (1988, NES)
Cobra Command (1988, NES)
To the Earth (1989, NES)
Arch Rivals (1990, NES)
Formula One: Built to Win (1990, NES)
Pink goes to Hollywood (1993, SNES)
WWF King of the Ring (1993, NES)
Mountain Bike Rally (1994, SNES)
Speed Racer: Most Dangerous Adventures (1994, SNES)

Publicités