C’est le 30 novembre 1993 que Jurrasic Park s’ajoute à la librairie de la Super Nintendo. Ce jeu d’action et aventure a été développé et publié par Ocean Software.

Le Dr. Alan Grant ne pouvait sûrement pas s’imaginer, même dans ses rêves les plus fous, qu’il allait vivre une journée hors du commun. À la suite d’un problème informatique, lui et d’autres gens se retrouvent coincés sur une île, dans un parc d’attractions peuplé de dinosaures. Un parc qu’ils étaient sensés visiter en primeur avant l’ouverture officielle. Si ils veulent pouvoir sortir de là, il faut commencer à remettre l’endroit en état de marche. Le jeu offre deux angles de vues, une à vol d’oiseau lorsque nous sommes à l’extérieur et une à la première personne quand nous entrons dans les bâtisses, périodes pendant lesquels il est possible de se servir de la souris de la console au lieu de la manette.

Pour quitter les lieux, il faut commencer par redonner de l’énergie aux ordinateurs ce qui remettra en état de marche les détecteurs de mouvements qui nous avertirons de la présence de dinosaures à proximité. Il faut aussi s’occuper des vélociraptors avant qu’ils ne s’échappent de l’île en bateau et aussi détruire leurs œufs. Bien-sûr, une fois que l’ordre est rétablie, ce sera le temps d’appeler les secours pour qu’ils viennent nous chercher à bord d’un hélicoptère. Un autre de nos objectifs est de récolter les œufs de dinosaures éparpillés un peu partout. Au cours de la partie, qu’il nous faut compléter en une seule joute puisqu’il n’y as pas de sauvegarde ou de mots de passes, nous rencontreront sept espèces différentes de dinosaures contre lesquels nous pourrons nous défendre avec cinq armes dont un fusil tranquillisant, un fusil électrique ou encore un lanceur de grenades.

Lorsque nous mettons le jeu sur pause, Mr. DNA (un personnage du film) apparaîtra pour nous fournir des informations sur les dinosaures. Ocean Software a déboursé une somme dans les six chiffres pour pouvoir avoir les droits pour adapter en jeu vidéo la licence Jurassic Park tout d’abord sorti sous forme de roman (Michael Crichton) en 1990 et ensuite en long métrage en 1993 et ils se sont inspirés des deux éléments dans le jeu (la scène des Raptors voulant s’échapper en bateau par exemple est dans le livre, mais pas dans le film). L’équipe de développeurs était plus grosse que n’importe quel autre projets jusque là, ce qui a amené quelques différents au niveau créatif. Une scène dans le jeu montrait Alan se faire manger par un Tyrannosaurus Rex avec le son de ses os se faisant écraser. Nintendo a fait retirer le son jugé trop réaliste. En janvier 1995, Jurassic Park avait passé une période non-consécutive de douze mois dans la liste des vingt meilleurs vendeurs de la Super Nintendo dans le magazine Nintendo Power.

Également sortis un 30 novembre:
Excitebike (1984, NES)
Darius Twin (1991, SNES)
ClayFighter (1993, SNES)
Diablo (1996, PC)
Automobili Lamborghini (1997, Nintendo 64)
Bomberman 64 (1997, Nintendo 64)
Chameleon Twist (1997, Nintendo 64)
Quake 2 (1997, PC)
Darkstalkers 3 (1998, PlayStation)
Nightmare Creatures (1998, Nintendo 64)
Armorines: Project S.W.A.R.N. (1999, Nintendo 64)
Harvest Moon 64 (1999, Nintendo 64)
Roadsters (1999, Nintendo 64)
Toy Story 2: Buzz Lightyear to the Rescue (1999, Nintendo 64)
SimCity 2000 (2003, Game Boy Advance)
Vet Emergency 2 (2003, PC)
Disney Epic Mickey (2010, Wii)
Super Meat Boy (2010, PC)