C’est le 19 novembre 1998 que sort, au Japon, G-Police destiné à la PlayStation. Le jeu, de type shooter, a été développé et publié par la même compagnie, Psygnosis.

En 2057, alors que l’exploration spatiale se fait de plus en plus grande, sur la Terre, les ressources commencent à manquer. La situation a menée à une guerre pour obtenir le peu de ressources qu’il pouvait rester. Cette bataille aura continuée jusqu’en 2087 avec les membres du gouvernement perdant tous leurs pouvoirs militaires. Ce pouvoir a été mis dans les mains de puissantes entreprises qui n’avaient pas le contrôle que sur la troisième planète mais aussi sur les colonies de l’espace qui allaient en augmentant. Avec une telle situation, la coalition gouvernementale restante a créée le G-Police (Governement Police) afin de faire en sorte que l’ordre soit maintenue à l’intérieur de ces colonies, ce qui nous amène en 2097, là où notre aventure commence.

Jeff Slater est un vétéran de la guerre qui a rejoint le G-Police dans un but personnel, enquêter sur la mort de sa sœur parce que même si le décès a été déclaré comme étant un suicide, il est convaincu qu’elle a été assassinée. Slater croit aussi que la G-Police n’est que de la poudre aux yeux, ceux-ci fermant les yeux sur les actions des corporations (qu’il suspecte d’être plus que douteuses pour ne pas dire hautement illégales) au lieu de faire agir leur autorité, situation qu’il pourrait relié à des hélicoptères de combats passés date et à des pilotes composés d’idéalistes naïfs et à des vétérans de guerre désespérés. Notre but est donc de défendre, à bord de notre hélicoptère, le territoire terrestre et aérien des colonies spatiales de tout ennemis et aussi des cargos à l’apparence douteuse. Nos missions nous sont transmises par radios au cours des niveaux.

Soixante-dix personnes ont travaillés sur le jeu en même temps qu’ils développaient Overboard (sorti en 1997). La publicité télévisée consistait d’un dessin animé conçue par Peter Chung, le créateur d’Aeon Flux. Toutefois, la séquence de vingt-une secondes a été raccourcie pour permettre de montrer un passage du jeu vidéo. Exclusivement en Europe, le jeu a été rendu disponible sur la PlayStation Network au cours de 2007. Une seule suite a été mise en vente, G-Police: Weapons of Justice (1999) et en ce qui concerne une supposée suite en 2001 pour la PlayStation 2, ce n’était que de fausses rumeurs qui ont débutées lorsque Sony a racheté Psygnosis (qui a changé de nom pour Studio Liverpool). Sony y avait songé, mais a décidé que G-Police ne connaissait pas assez de succès pour justifier un troisième jeu.

Également sortis un 19 novembre:
Fatal Labyrinth (1990, Genesis)
Rolling Thunder 2 (1991, Genesis)
B.O.B. (1993, Genesis)
Sonic CD (1993, Sega CD)
The Flintstones (1993, Genesis)
The Tunnelman (1994, DOS)
Banjo-Tooie (2000, Nintendo 64)
Hitman: Codename 47 (2000, PC)
Return to Castle Wolfenstein (2001, PC)
WWF SmackDown: Just Bring It (2001, PlayStation 2)
007: Nightfire (2002, GameCube; PlayStation 2)
Rampage Total Destruction (2006, Wii)
The Legend of Zelda: Twilight Princess (2006, Wii)
Wii Sports (2006, Wii)
Little Inferno (2012, PC)
Scribblenauts Unlimited (2012, PC)

Publicités