C’est le 13 novembre 1986 que sort Milon’s Secret Castle pour la N.E.S. (ou plutôt sur la Famicom au Japon puisqu’en Amérique du Nord, le jeu n’arrivera pas sur les tablettes avant septembre 1988). Ce jeu d’action a été développé ainsi que publié par Hudson Soft.

Milon est un enfant habitant dans le Royaume de Hudson, un endroit paisible dirigé par la Reine Eliza. Les sujets de cette dernière communiquent entre eux en se servant d’instruments de musique. Malheureusement pour notre jeune héros, il est le seul à ne pas parvenir à se faire comprendre de cette façon et il aimerait bien savoir la raison derrière tout ça. C’est pour ça qu’il a planifié de se rendre au village en espérant y trouver d’autres personnes comme lui. Son plan tombe à l’eau lorsqu’il décide de d’abord faire un arrêt au château pour visiter la Reine puisqu’il découvre que l’endroit est attaqué par un sorcier diabolique du nom de Maharito.

Non seulement il retient prisonnière Eliza, mais il a aussi volé le moyen de communication des serviteurs de la Reine avec l’aide de monstres démoniaques. Malgré son jeune âge, Milon fait preuve d’un grand courage en se proposant pour aller affronter Maharito et les monstres qui l’accompagne pour libérer la Reine et récupérer les instruments de musique. Milon aura donc à trouver son chemin au travers des nombreuses pièces du château, utilisant les passages secrets tout en tentant de trouver où sont cachés les outils, argent et instruments dont il pourra se servir pour mener à bien sa mission. Le magicien du château lui donne une chance de plus d’arriver à ses fins en lui donnant la possibilité d’utiliser une bulle magique qui dévoilera les cachettes de ces items et la porte de sortie qui n’apparaîtra pas sans être touchée par l’une de ces bulles. Les bulles peuvent aussi servir à combattre les ennemis au cours des quatre niveaux.

En 1996, le Japon a eu droit à une suite sur la Super Famicom et l’année suivante trois autres suites ont étées diffusées via le Satellaview. Hudson Soft a décidé de faire faire à Milon quelques apparitions dans d’autres de leurs jeux comme Saturn Bomberman (Sega Saturn) ou encore dans Star Soldier (N.E.S.) mais dans le cas de ce dernier, il sera visible seulement sous certaines conditions (un chiffre impaire dans les 1000 entre autres). En 2005, la jeu a été ré-édité pour la compilation Hudson Best Collection Vol.3 sur Game Boy Advance et en 2013 sur la console virtuelle de la Nintendo 3DS.

Également sortis un 13 novembre:
Othello (1986, NES)
Artelius (1987, NES)
Tom and Jerry (1991, NES)
Ferrari Grand Prix Challenge (1992, NES)
Firepower 2000 (1992, SNES)
Paladin’s Quest (1992, SNES)
Time Gal (1992, Sega CD)
Tetris 64 (1998, Nintendo 64)
Mickey’s Speedway USA (2000, Nintendo 64)
Skies of Arcadia (2000, Dreamcast)
Vet Emergency (2001, PC)
WWE SmackDown: Shut Your Mouth (2002, PS2)
Yoshi Island DS (2006, DS)
Contra 4 (2007, DS)
Crysis (2007, PC)
Fire Pro Wrestling Returns (2007, PlayStation 2)
Resident Evil: The Umbrella Chronicles (2007, Wii)
WWE SmackDown Vs RAW 2008 (2007, PS2)
Super Mario 3D Land (2011, 3DS)