C’est le 12 novembre 2000 qu’arrive sur la Nintendo 64 le jeu d’action Tom and Jerry in Fists of Furry. Alors que VIS Entertainment LTD. s’est occupé du développement, c’est à New Kid Co., Inc et à Mattle Interactive qu’est revenu la responsabilité de la publication.

Tom et Jerry, que nous pourrions décrire comme l’inspiration de Itchy & Scratchy dans Les Simpson, se sont faits connaître en 1940. Créés par William Hanna et Joseph Barbera (à qui nous devons également The Flintstones, Yogi Bear ou encore Scooby-Doo) a comme concept un chat (Tom) et une souris (Jerry) qui sont en constante rivalité. Jusqu’en 1958, il y a eu cent-quatorze shorts (des courts métrages d’environ sept minutes) diffusés en salles dans les cinémas. Comme pour les Looney Tunes, c’était à la base destiné à un public adulte avec parfois des thèmes tournant autour du cannibalisme, de la banalisation de fumer ou dû à des stéréotypes raciaux. Après la fermeture de MGM Cartoon Studio en 1958, Gene Deitch a fait revivre les personnages pour treize shorts de 1961 à 1962 et plus tard Chuck Jones avec trente-quatre shorts de 1963 à 1967. Ils sont revenus à coup d’un short seulement en 2001, 2005 et 2014. Au travers, il y a eu des spin-offs à la télévision et cinéma.

Le jeu tourne donc autour de combats en trois rounds de cent-vingt secondes (le temps peut être ajusté jusqu’à ne pas avoir de temps limite du tout et le nombre de combats est aussi modifiable puisque nous pouvons décider que le gagnant sera décidé en un seule round ou alors en cinq) avec des objets que les personnages ont utilisés au cours des années comme des bombes, chaises, poêles à frire, pelles, raquettes de tennis et autre du genre, le but étant de donner toute une raclée à notre adversaire. Nous retrouvons également des personnages secondaires (Spike, Tyke, Butch, Tuffy, Toodles et Duckling) qui seront éventuellement disponibles pour sélectionner comme notre combattant ou adversaires. Bien-sûr, chacun a ses propre forces et faiblesses.

Il n’y as pas que les objets qui sembleront familiers aux amateurs du duo puisque les lieux où se déroulent les bagarres, neuf emplacements pour être précis, sont également ceux que nous pouvons retrouver dans leurs épisodes. Comme par exemple la cuisine, la salle avec les décorations de Noël, à l’extérieur de la grange à la ferme ou encore le laboratoire du donjon. Il y a même la petite présentation comme un écran titre des shorts pour chacun de ses lieux afin d’imprégner encore plus le joueur dans l’univers du dessin animé, ce qui est aussi le cas pour la musique qui est soit inspirée ou alors qui vient directement de l’un des épisodes.

Également sortis un 12 novembre:
Athletic World (1986, NES)
Dark Wizard (1993, Sega CD)
Disney’s Aladdin (1993, Sega Genesis)
Equinox (1993, SNES)
Final Strech (1993, SNES)
NHL ’97 (1996, PlayStation)
Another Mind (1998, PlayStation)
SiN (1998, PC)
Ms. Pac-Man Maze Madness (2000, Nintendo 64)
Empire Earth (2001, PC)
Survivor: Interactive Game (2001, PC)
Godzilla: Domination (2002, Game Boy Advance)
Rocky (2002, XBox)
Wreckless: The Yakuza Missions (2002, GameCube)
Justice League: Chronicles (2003, Game Boy Advance)
Super Mario Galaxy (2007, Wii)
Banjo-Kazzoie: Nuts & Bolts (2008, XBox 360)
Harvest Moon DS: Sunshine Islands (2009, DS)

Publicités