C’est le 31 octobre 1986 que fait son arrivée dans la librairie de la N.E.S. le jeu d’aventure Murder on the Mississippi. Cette exclusivité Japonaise a été développé par Activision et publié par Activision et Jaleco.

Sir Charles Foxworth est un détective parti faire une balade en bateau sur le Delta Princess avec son collègue du boulot, Regis. Ils sont partis de St. Louis pour se rendre jusqu’à la Nouvelle-Orléans. Leur petit voyage sera toutefois gâché lorsqu’un cadavre est découvert par Charles alors qu’il a remarqué une porte entrouverte en prenant une marche. Charles se fait un honneur d’élucider le fil des événements et découvrir l’identité du meurtrier de Raleigh Cartwright III, qui dirigeait plusieurs entreprises, avant que le bateau n’arrive à sa destination finale dans trois jours ce qui permettrait au tueur de s’enfuir.

Charles et Regis auront du pain sur la planche car il y a sept autres personnes à bord qui pourraient avoir commis le crime. Dizzy et Taylor sont des prostituées, la première se rendant chez sa tante; Carter est un juge ayant la réputation de boire; William est un philanthrope qui aime tirer avec son fusil ciblant souvent les oiseaux; Helen est la veuve d’un millionnaire qui n’a pas très bonne réputation auprès des autres passagers; Henry est un membre de l’équipage et le fils illégitime de la victime. Il est également en amour avec Taylor. Finalement, il y a Nelson, le capitaine, qui a été entendu parler du meurtre avant de découvrir le cadavre.

Il nous faut donc parler aux gens, leur poser des questions. Il est à préciser qu’on ne peut leur parler qu’une fois par pièce d’information, donc si un détail nous échappe, nous risquons d’être bloqué. Nous devons donc découvrir des preuves en fouillant les nombreuses chambres. Ce qui veut dire entrer dans chacune des vingt-quatre pièces réparties sur deux étages sans oublier les autres endroits accessibles ce qui inclus la pièce des moteurs. Toutefois, Charles se met en danger à regarder partout comme ça, des pièges ayant étés mis en place à certains endroits comme des trous dans le plancher ou un couteau qui fonce droit sur nous, question de lui faire mettre un frein à son enquête. Tel le jeu Clue, quand on pense avoir suffisamment de preuves, nous devons accuser quelqu’un en espérant avoir vu juste. Le jeu possède quatre fins différentes, chacune d’entre-elles contiennent des variations.

Également sortis un 31 octobre:
Malibu Beach Volleyball (1989, Game Boy)
Terminator 2: Judgment Day (1993, SNES)
Ninja Commando (1994, Neo Geo CD)
Cruis’n USA (1996, Nintendo 64)
Twisted Metal 2 (1996, PlayStation)
Crash Bandicoot 2: Cortex Strikes Back (1996, PlayStation)
Diddy Kong Racing (1997, Nintendo 64)
Mass Destruction (1997, PlayStation)
Brigandine (1998, PlayStation)
Crash Bandicoot 3: Warped (1998, PlayStation)
Half-Life (1998, PC)
Clock Tower II: The Struggle Within (1999, PlayStation)
Dynamite Cop (1999, Dreamcast)
Earthworm Jim 3D (1999, Nintendo 64)
Paperboy 64 (1999, Nintendo 64)
Ready 2 Rumble Boxing (1999, Nintendo 64)
South Park: Chef’s Luv Shack (1999, Nintendo 64)
Spyro 2: Ripto’s Rage (1999, PlayStation)
Turok: Rage Wars (1999, Nintendo 64)
WWF WrestleMania 2000 (1999, Nintendo 64)
The Powerpuff Girls: Chemical X-Traction (2001, Nintendo 64)
Tarzan: Return to the Jungle (2002, Game Boy Advance)
Zoo Keeper (2003, Game Boy Advance)
Star Wars: Battlefront II (2005, PC)
Need for Speed Carbon (2006, PC, PlayStation 2; XBox 360)

Publicités