Vous m’avez sans doute souvent entendu parler de cet appareil qui permet d’upscaler les jeux en 1080p pour télé Full HD. Il est grand temps d’expliquer comment bien régler cette petite bête capricieuse, qui peut vraiment être frustrante si on ne sait pas comment l’apprivoiser. Avant toute chose, je vous conseille vraiment de lire les dossiers sur les différents types de signaux et sur le PAL et NTSC pour bien comprendre tout ce que je vais dire (auto-promo !!! )

Présentation générale

Le XRGB-mini est un upscaler numérique qui va permettre  de transformer un signal analogique ou numérique SD en un signal numérique HD via une sortie HDMI. Le signal d’entrée peut être un signal composite, S-Video, RGB, YUV et même numérique via HDMI. Autant le dire d’entrée de jeu vous voulez du RGB. Ou du YUV dans certains cas, mais les autres signaux ne valent pas la peine d’investir du temps dedans.

Il y a pour moa 4 gros défauts:

  1. L’input lag induit sera de 20ms maximum, suivant les différents traitements appliqués. C’est tout à fait correct à mes yeux (tant que j’arrive à speedrunner Mega Man X moa ça me va), mais pour certain c’est peut-être trop. Cela dit, si votre télé avait un gros input lag de base à cause de son upscaling interne, il sera ici réduit, vu que le signal de sortant du Framemeister n’aura besoin d’aucun autre traitement. C’est donc 20ms, mais pas plus.
  2. La gestions des changements de résolution. Il existe des jeux, notamment à partir de l’ère PS1/64/Saturn, qui passe du 240p au 480i en fonction des situations. Souvent pour ces jeux, les menus sont en 480i et les scènes de jeux sont en 240p. Le problème est que le Framemeister doit se resynchroniser à chaque changement, et le processus peut prendre entre 5 et 10 secondes, ce qui peut être très ennuyeux (Chrono Cross est tout simplement injouable à cause de ça !)
  3. Le prix. On parle ici de 322€ sans FDP et sans les taxes, ou 371€ avec la prise en charge des taxes. Le prix suit la courbe de progression du marché du rétro, à savoir une augmentation… Il est sans doute trouvable sur eBay ou d’autres sites pour moins cher, mais personnellement je l’avais acheté chez Solaris Japan.
  4. constante. Il est à peu près 2 fois plus cher que quand je l’ai acheté il y a 2 ans… Et il peut y avoir d’autres frais, nous y reviendrons.
  5. La configuration. Si on ne sait pas où regarder, cela peut vraiment être une plaie de faire fonctionner ce XRGB-mini, d’où ma motivation pour rédiger ce guide 😉

Contenu de la boîte

  • Le XRGB-mini (si si, c’est vrai)
  • Une alimentation externe Japonaise. Sur les derniers modèles, la tension sera compatible avec les tensions françaises, donc un simple adaptateur fera l’affaire. Mais si vous avez un modèle plus ancien, il est probable que cette alimentation ne fonctionne pas chez nous,  il faudra un convertisseur de tension. Sinon une alimentation de PSP fonctionne très bien.
  • Un adaptateur RGB JP-21 vers Mini-Din. Il vous servira si vous utilisez des prises RGB japonaises. Sinon il vous faudra passer par autre chose, j’y reviendrai
  • Une télécommande avec ses 2 piles
  • Un support pour tenir le boitier en position verticale
  • La documentation

Accessoires utiles

  • Un convertisseur D-Terminal vers YUV pour PS2, Wii, XBox, PSP (et peut-être d’autres…). Au Japon la majorité des appareils YUV avaient une prise D-Terminal au lieu de nos prises RCA. Il est dispo sur le site où on peut commander son XRGB-mini, pensez à le prendre en même temps pour économiser les frais de ports
  • Un convertisseur EuroSCART vers Mini-Din. Pour brancher vos consoles PAL ou US sur le XRGB-mini (ou alors vous pouvez recâbler celui fourni avec l’appareil, ça fonctionne très bien)
  • Une carte micro SD, pour les mises à jour de firmware et le stockage des différents profils
  • Un câble HDMI. Oui, ça peut être pratique, et il n’est pas fourni
  • Un autocollant pour la télécommande pour avoir un layout en anglais
  • Des câbles RGB avec la meilleure synchronisation du signal pour votre console. Mon fournisseur de câble préféré est ce site: retrogamingcables. Ceci n’est pas obligatoire, mais cela simplifie grandement la vie !

Je vais maintenant passer au coeur du sujet, et présenter les différents menus et les options disponibles.

Menus et configurations

La description qui suit va décrire les menus du firmware 2.03. Les menus vont peut-être évoluer par la suite.

Si vous voyez des options grisées dans les menus, c’est tout simplement que vous ne pouvez les activer dans le mode actuel.

Je vais avouer que je n’ai pas encore compris toutes les options, donc plutôt que d’inventer des choses, je vais clairement dire quand je ne sais pas ce que fait une fonctionnalité.

  • OUTPUT_MODE
    • HDMI: pour utiliser la sortie HDMI (par défaut)
    • DVI: pour utiliser la sortie DVI
  • HDMI_OUTPUT: pour sélectionner la résolution et la fréquence de rafraîchissement de la sortie HDMI
    • 480_60p (par défaut)
    • 720_60p
    • 1080_60i
    • 1080_60p
    • 576_50p
    • 720_50p
    • 1080_50i
    • 1080_50p
  • DVI_OUTPUT: pour sélectionner la résolution et la fréquence de rafraîchissement de la sortie DVI
    • 640×480
    • 800×600
    • 1024×768 (par défaut)
    • 1280×960
    • 1280×1024
    • 1600×1200
    • 1280×768
    • 1280×800
    • 1360×768
    • 1440×900
    • 1600×900
    • 1680×1050
    • 1920×1080
  • IMAGE_MODE: Sélection du traitement d’image et du filtre
    • STANDARD: mode par défaut
    • GAME_1: Traitement différent et filtre passe-bas activé (ce filtre dégrade très légèrement la qualité d’image des sources analogiques)
    • GAME_2: Pareil que GAME_1 mais avec les couleurs du mode ANIME
    • MEISTER: Pareil que GAME_1 avec ajout de scanlines (mode obsolète car maintenant il est possible d’avoir des scanlines dans n’importe quel mode)
    • ANIME: Comme STANDARD mais sans le filtre passe-bas et avec une saturation des couleurs et du contraste
    • MOVIE: Mode spécifique à la vidéo (ajoute un peu de bruit)
    • NATURAL: Plutôt utilisé pour les signaux entrelacés (480i,…)
    • PICTURE: Plutôt pour les signaux progressifs (240p, 480p…)
  • ASPECT_RATIO:
    • AUTO: sélection automatique en fonction de la source
    • Wide: 16:9
    • Normal: 4:3
  • SCREEN_SET: Permet de changer la mise à l’échelle et les proportions de l’affichage.
    • STANDARD: Mode par défaut, le seul qui permet de gérer manuellement le ZOOM ou autre fonction de ce genre
    • LB: Letterbox, par exemple pour les formats télé étirés
    • LB2: Pareil que LB1 mais pour les résolutions PC
    • GAME_LB1: Pour agrandir l’image des consoles portables
    • GAME_LB2: Pareil que GAME_LB2, mais pour les résolutions PC
    • SMART_X1: mise à l’échelle 1:1
    • SMART_X2: pareil que SMART_X1, mais double l’integer scaling
    • UNDER: Rétrécie l’image pour qu’elle tienne dans l’écran
    • NORMAL2: Améliore l’image en 4:3
  • COLOR_SET: Permet de changer les paramètres liés aux couleurs, selon vos préférences
    • BRIGHTNESS
    • GAMMA
    • BLACK
    • HUE: teinte, pour le YUV
    • SATURATION
    • RED
    • GREEN
    • BLUE
    • SHARPNESS: Netteté, je déconseille d’aller au-delà de 2
  • VISUAL_SET: Permet d’ajuster la position de l’image par rapport à l’écran
    • H_POS: Position horizontal. Pratique pour la NES par exemple, pour enlever les lignes verticales inutiles sur la gauche
    • V_POS: Position verticale
    • H_WIDTH: Amplitude horizontale
    • V_WIDTH: Amplitude verticale
    • SKEW: Permet de régler la déviation
    • AUTO_SCALER: Permet de régler la mise à l’échelle automatique
      • OFF: Pas de mise à l’échelle automatique
      • GAME: Pour le 240p (si vous ne voulez pas régler vous même)
      • VIDEO: Plutôt pour les sources YUV
    • H_SCALER: Change la mise à l’échelle horizontale
    • V_SCALER: Change la mise à l’échelle verticale
  • ZOOM_SET: Réglage du zoom
    • ZOOM:
      • ON
      • OFF
    • ZOOM_SIZE: Mise à l’échelle de l’écran
    • ZOOM_H_POS: Mise à l’échelle de la position horizontale
    • ZOOM_V_POS: Mise à l’échelle de la position verticale
    • ZOOM_WIDTH: Mise à l’échelle de l’amplitude
    • ZOOM_OVERSCAN: Réglage de l’overscan
    • ZOOM_RESET: Réinitialisation du zoom
  • SYNC_SET: Permet d’ajuster la synchronisation, ce qui peut être très important tant cet appareil est sensible au moindre défaut de synchronisation. Ne touchez à ceci que si vous savez ce que vous faites !
    • SYNC_MODE
      • AUTO: Si vous n’avez pas de soucis, utilisez ce mode
      • OFF: Sélectionnez ceci pour faire vos réglages manuels
    • SYNC_TIME: Ajuster le timing au bout duquel  le signal doit être retrouvé
    • SYNC_LEVEL: Pour ajuster manuellement la synchronisation. Si votre image présente des soucis liés à une mauvaise synchronisation, essayez d’ajuster ce paramètre. Mon conseil: cherchez la valeur minimale pour laquelle l’image est stable, puis chercher la valeur max, et ensuite réglez le paramètre entre les 2
    • H_POLARITY: J’avoue ne pas trop savoir, mais je pense que c’est pour inverser la polarité horizontale du signal de la synchro (pour ceux à qui ça parle…)
    • V_POLARITY: Pareil que H_POLARITY, mais pour la polarité verticale
  • HDMI_SET:
    • DeepColor: pour les TV compatibles, vous pouvez activer cette option
    • OUTPUT_COLOR: Choisir l’espace de couleur que vous préférez (AUTO, RGB, YPbPR, YCbCr)
    • OUTPUT_RANGE: STANDARD ou LIMITED, en fonction de votre télé
    • HDMI_1_DIRECT: Activer le PASSTHROUGH pour l’entrée HDMI1, pratique pour avoir un petit switch HDMI sans que l’image soit traitée par le XRGB-mini
    • HDMI_2_DIRECT: Pareil pour l’entrée 2
    • EDID_OPTION: Aucune idée de ce que c’est. Désolé =x
    • EDID_SELECT: Idem, aucune idée
    • TV_HOTPLUG: Permet de forcer la sortie vidéo même si le signal n’est pas supporté
  • VIDEO_SET:
    • VIDEO_FORMAT: (Je conseille de laisser sur STD)
      • STD: NTSC, PAL B/L/I/H
      • EXT: PAL M/N/60
    • PEDESTAL_LVL: Corrige le niveau de noir pour le NTSC
    • C_SHARP_LVL: Aucune idée
    • MANUAL_Y_FILTER: Comme son nom l’indique, je ne sais pas du tout ce que ça fait.
      • FILTER_LEVEL: Aucune idée
  • AUDIO_SET:
    • AUDIO_LEVEL: Règle le volume du son
    • HDMI_1_AUDIO: Permet de choisir l’entrée audio. Au lieu d’utiliser l’audio de l’entrée HDMI1, vous pouvez utilisez l’audio de l’entrée D-Terminal
    • RGB_AUDIO: Permet de choisir l’entrée audio du RGB. Au lieu d’utiliser l’audio de l’entrée RGB, vous pouvez utiliser l’audio de l’entrée composite
  • OPTIONS:
    • POWER_SET: Paramètre d’alimentation. STANDBY ou ON
    • OSD_MODE: Activer ou désactiver les messages automatiques de l’OSD
    • FREEZE: Fige l’image (pour prendre un screenshot par exemple)
    • SCREEN_COLOR: Permet de mettre un fond bleu (BLUE) ou noir (BLACK) si aucune image n’est affichée
    • AV_MUTE: Couper la vidéo et le son
    • LANGUAGE: JPN (japonais) ou ENG (anglais). Je conseille de mettre en anglais, mais bon, c’est comme vous voulez
  • SPECIAL:
    • A/D_SET: En résumé, l’A/D est la résistance au signal. Plus l’A/D est élevée, plus la résistance est faible, et donc plus la luminosité sera élevée.
      • MANUAL_A/D: Active ou désactive les réglages manuels
      • A/D_LEVEL: Permet de régler la valeur de l’A/D
      • CLAMP_MODE: Aucune idée de ce que c’est
    • SCANLINES:
      • SCANLINE: Activer ou désactiver les scanlines
      • INT_LINE: Position des lignes noires
      • INT_SMOOTH: Ajuster les scanlines et les pixels adjacents à elle pour lisser un peut le procédé
      • DEC_LINE1: Ça change la luminosité, mais je ne sais pas trop ce qu’il se passe
      • DEC_LINE2: Pareil
      • DEC_SMOOTH: Modifie le niveau de noir à côté des scanlines
    • OVERLAY: Je n’ai pas regardé ce que c’était, je vais juste lister les options
      • OVERLAY
      • POINT
      • WIDTH
      • COLOR
    • DIVIDE_MODE: Ici non plus je n’ai pas touché, d’ailleurs ce n’était pas là sur des firmwares plus anciens
      • DIVIDE_MODE
      • DIVIDE_ZOOMx2
      • DIVIDE_ZOOMx4
    • SPECIAL_POS: Je n’ai toujours pas compris à quoi cela servait
    • RETRO_MODE: Donne un effet « CRT » à l’image. En gros ça coupe un peu les bords de l’image et cela arrondi un peu les angles
    • COLOR_INVERT: Inverse les couleurs, un genre d’effet négatif
  • DATA:  C’est ici que vous allez pouvoir sauvegarder/charger vos réglages
    • LOAD_SELECT: Choisir un profil à charger
    • LOAD: Charger les réglages du profil sélectionné (si vous avez modifiez des valeurs sans sauvegarder)
    • SAVE: Sauvegarder les réglages dans le profil sélectionné
    • SAVE_NEW: Créer un nouveau profil et le sauvegarder
    • CPU_UPDATE: Un truc pour développeurs, ne pas toucher
    • EDID_GET: Je crois que c’est aussi pour développeurs. Dans le doute, ne touchez pas
    • RESET: Restaure les paramètres d’usine
  • STATUS:
    • STATUS: Montre un un résumé des informations du signal vidéo
    • FULL_STATUS: Montre des informations détaillées sur le signal vidéo. Vous pouvez faire défiler les pages avec les flèches
    • FIRM_VER: Montre la version du firmware
    • PCB_VER: Montre la version du PCB

Mettre à jour le firmware

  1. Télécharger le firmware ici
  2. Décompresser l’archive et mettez le répertoire XRGBmini à la racine de votre microSD
  3. Éteindre le Mini et débrancher l’alimentation
  4. Mettre la microSD dans le mini
  5. Rebrancher l’alimentation
  6. Les LED vertes vont se mettre à clignoter
  7. Quand tout est fini, seule la LED « power » rouge sera allumée (et clignotera peut-être)
  8. Enlever la microSD et allumer le Mini

Utiliser des profiles

Vous pouvez sauvegarder vos profils avec vos réglages spécifiques, par exemple 1 par console. Vous ne pouvez sauvegarder que 20 profils (en tout cas avec le firmware 2.03a)

Pour charger un profil (récupéré sur le net par exemple), mettez le fichier .BIN dans le répertoire EEPDATA. Mettez ensuite la microSD dans le framemeister allumé (s’il est éteint, il faudra l’allumer, puis le ré éteindre). Ensuite, allez dans DATA>LOAD_SELECT puis sélectionnez le profil que vous voulez charger. Il vous demandera de choisir l’entrée pour laquelle charger le profil. Si vous comptez utiliser une console en RGB, choisissez cette entrée. Enfin, gardez à l’esprit que l’activation du ZOOM n’est pas chargée avec le profil, il faudra l’activer vous-même avant de charger le module.

Pour sauvegarder un profil, assurez vous que la carte SD est bien inséré et reconnue. Ensuite, faites vos réglages, puis allez dans DATA>SAVE_NEW. Si vous voulez écraser un profil existant, utilisez SAVE. Le profil sera nommé EEP001.BIN, vous pourrez le charger avec LOAD_SELECT. Maintenant vous pouvez enlever la microSD et la mettre dans votre ordinateur pour renommer le profil. Attention, seuls 8 caractères peuvent être utilisés !

Quelques profils

Vous pouvez maintenant vous amusez à régler votre Mini pour chaque console de votre collection… Mais vu que je suis un mec sympa, je vais vous donner 2 adresses qui vont vous mâcher le travail.

Le site de Firebdrandx qui met à disposition une archive avec tous ses réglages: http://www.firebrandx.com/framemeisterprofiles.html

Cette playslist de vidéo YouTube par implantgames qui est plutôt sympathique

Je pense avoir fini mon tour du XRGB-mini. J’espère que ça vous aidera à mieux appréhender l’appareil, et que vous pourrez l’utiliser au mieux maintenant.

Publicités