C’est le 27 octobre que Grand Theft Auto: Vice City arrive sur la PlayStation 2. Ce jeu d’action-aventure a été développé par Rockstar North et publié par Rockstar Games.

En 1971, Tommy Vercetty a été condamné à passer quinze ans derrières les barreaux pour avoir tué onze personnes à Liberty City. Lorsqu’il est libéré en 1986, Sonny Forelli, son ancien patron, ne voit pas la chose d’un très bon œil, craignant que son retour ne fera qu’attiser la tension chez les autres clans de la ville et que ça lui amènera trop d’attention vers sa propre faction. Question de l’éloigner un peu, il le promeut pour faire des transactions de cocaïne à Vice City peut débuter son plan de s’étendre sur un plus grand territoire et pour devenir la famille la plus puissante de la région.

Un problème survient lors de la transaction alors qu’un groupe tiers arrive et tue l’acheteur et le garde du corps de Tommy. À partir de là, ce dernier enquêtera pour découvrir qui était derrière cette attaque. En même temps, il travaillera à son propre compte pour accomplir des tâches diverses allant de recruter des escortes, vandaliser des véhicules, faire échapper quelqu’un de prison ou encore en agissant comme tueur à gages, devant du coup, de plus en plus puissant, ce qui ne plait pas du tout à son patron.

Il est maintenant possible d’acheter des propriétés comme des maisons pour se cacher ou encore des entreprises tels un studio de cinéma, bar de stripteaseuses, club de danse, une compagnie de taxi et c’est sans compter des magasins qui ne font que servir de couvertures pour des transactions commerciales plus louches. Nous devons donc accomplir un grand nombre d’activités pas très légales tout en évitant autant que possible d’attirer l’attention de la police, du FBI ou même de la garde nationale. Ceux-ci prendront tous les moyens nécessaires pour nous arrêter que ce soit de crever nos pneus ou en nous suivant en hélicoptère.

Le jeu serait inspiré d’événements réels avec des gangs Cubains, Hawaïens et de motards au cours de l’épidémie de crack dans les années 80 à Miami. Il y a plusieurs clins d’œil au film Scarface (le manoir, le sang sur les murs de la salle de bain, la tronçonneuse, etc…). Plusieurs vedettes ont prêtées leur voix pour le jeu dont Ray Liotta (Tommy Vercetti), Burt Reynolds (Avery Carrington), Danny Trejo (Umberto Robina), Gary Busey (Phil Cassidy), Dennis Hopper (Steve Scot), Tom Sizemore (Sonny Forelli), Luis Guzman (Ricardo Diaz), Jenna Jameson (Candy Suxxx) ou encore la chanteuse Debbie Harry de Blondie (l’expéditrice de taxi). La bande-son, de son côté, inclus Megadeth, Lionel Richie, Hall & Oates, Toto, Michael Jackson, Blondie et plusieurs autres.

Également sortis un 27 octobre:
Baseball Simulator 1.000 (1989, NES)
Castlevania: The Adventure (1989, Game Boy)
Dusty Diamond’s All-Star Softball (1989, NES)
Blazeone: The Bio-Cyborg Challenge (1992, SNES)
Judge Dredd (1995, SNES)
Justice League Task Force (1995, SNES)
Lucky Luke (1997, SNES)
Tiny Toons Adventures: Great Beanstalk (1998, PlayStation)
WWE SmackDown: Here Comes the Pain (2003, PlayStation 2)
Sniper Elite (2005, PC)
LittleBigPlanet (2008, PlayStation 3)
Adventures to Go (2009, PSP)
Torchlight (2009, PC) WWE 2K16 (2015, PlayStation 3; PlayStation 4; XBox 360; XBox One)

Publicités