C’est le 21 octobre 1994 que l’adaptation du jeu de survie d’horreur Alone in the Dark pour la 3DO arrive dans les magasins soit deux ans après sa sortie sur DOS en 1992. Il a été développé par Krisalis et publié par Infogrames Entertainment.

Lorsque l’artiste renommé et propriétaire du manoir Derceto en Louisiane, Jeremy Hartwood, s’est pendu en 1924, sa mort a été déclarée suspecte mais pourtant ça ne semblait surprendre personne. C’est que, selon les ouï-dires sa demeure serait hanté par une force maléfique. Le public oubli rapidement toute l’affaire et de son côté, la police a vite fait de clore le dossier.

Avant de débuter la partie, on nous offre deux choix, soit de jouer en tant qu’Edward Carnby, un détective privé engagé par un antiquaire pour qu’il trouve un piano se trouvant au manoir ou alors en tant qu’Emily Hartwood, la nièce de Jeremy. Celle-ci aimerait également trouver le piano parce qu’elle croit qu’il contient un compartiment secret et qu’à l’intérieur, elle y trouvera une note de son oncle expliquant pourquoi il s’est suicidé. Se rendre au grenier où se trouve l’instrument de musique ne sera pas une mince tâche, des monstres et fantômes étant là pour barrer le passage. C’est sans compter les puzzles qu’il faut résoudre pour nous aider à en apprendre plus sur le manoir et son histoire.

Au fil du jeu, nous découvrons que Derceto a été bâti par un pirate occultiste nommé Ezechiel Pregzt et sous la demeure se trouve une caverne qu’il utilisait pour des rituels sensés le rendre riche et allonger sa vie. Après avoir été assassiné par des soldats en 1862, son esprit a survécu et des années plus tard, il a voulu posséder Hartwood et c’est pour ça que ce dernier a mis fin à ses jours. D’ailleurs, Pregzt peut s’en prendre à notre personnage pour en prendre possession.

L’histoire du jeu a été influencé par The Fall of the House of Usher d’Edgar Allan Poe. Le plan, au départ, était d’utiliser des images scannées d’un véritable manoir construit dans les années 1920 pour l’image d’arrière-plan, mais le projet s’est avéré trop ambitieux et au final, ils ont utilisés des images faites à la main. Alone in the Dark a connu quelques suites, le 2 en 1993, le 3 en 1994, Alone in the Dark: New Nightmare en 2001, Alone in the Dark en 2008 et Alone in the Dark: Illumination en 2015. Deux films ont aussi été faits, le premier en 2005 avec Christian Slater et Tara Reid et sa suite, sortie en 2008, met en vedette Danny Trejo et Rachel Spector.

Également sortis un 21 octobre:
Pro Wrestling (1986, NES)
Super Caesars Palace (1993, SNES)
Rampage: World Tour (1997, PlayStation)
Metal Gear Solid (1998, PlayStation)
Space Station Silicon Valley (1998, Nintendo 64)
Turok 2: Seeds of Evil (1998, Nintendo 64)
Wario Land 2 (1998, Game Boy Color)
Mario Party 4 (2002, GameCube)
Castlevania: Lament of Innoncence (2003, PlayStation 2)
Castlevania: Order of Ecclesia (2008, DS)
Far Cry 2 (2008, PC, PlayStation 3; XBox 360)
Midnight Club: Los Angeles (2008, PS3; XBox 360)
Star Ocean: First Departure (2008, PSP)

Publicités