C’est le 22 septembre 1995 qu’arrive sur les tablettes des magasins The Ooze destiné à la Sega Genesis. C’est un jeu d’action développé par Sega Technical Institute et publié par Sega.

Au cours des années, les jeux vidéos nous ont placés dans la peau d’une panoplie de personnages différents allant de l’intellectuel peureux (Lester the Unlikely) jusqu’à des soldats affrontant des extra-terrestres (Contra), c’est sans oublier les animaux que ce soit un gorille (Donkey Kong Country), un dauphin (Ecco) ou encore un ours (TaleSpin) pour ne nommer que ces quelques exemples. Rarement, il se peut même que notre « personnage » soit un objet comme la bille dans Marble Madness. Mais d’être une matière liquide comme c’est le cas ici dans The Ooze, alors là, c’est quelque chose que nous ne voyons pas tous les jours. Du moins, personnellement, il n’y a aucun autre jeux vidéo avec un personnage similaire qui me revient en mémoire au moment d’écrire ces lignes.

Comment en sommes-nous arrivé là? Eh bien, tout a commencé lorsque le Dr. Caine, un chercheur scientifique, a commencé à avoir des doutes sur ce qui se passait vraiment chez son employeur. À la fermeture des lieux un soir, il a décidé de fouiller dans les documents de l’ordinateur. Il fini par découvrir que ses doutes étaient fondés, des choses louches se passent bel et bien entre ces murs. Dans ce cas-ci, une maladie développée en laboratoire qui est tellement dangereuse qu’elle serait capable de tuer tous les humains de la planète en quelques jours seulement. En contaminant tout ces gens, ils pourraient vendre à fort prix le remède qu’eux seuls possède.

Malheureusement pour le Dr. Caine, il est pris en flagrant délit et se fait maintenir au sol pendant que le directeur de l’entreprise lui injecte dans le bras une énorme seringue contenant un liquide vert fluo. À son réveil, il découvre qu’il a été transformé en une masse liquide verte… ce qui n’aurait pas dû se produire, car le but était de le tuer. Déterminer à se venger, à reprendre sa forme humaine et à arrêter leur plan diabolique, le Dr. Caine redoublera ses efforts pour retourner là-bas. Il peut attaquer en crachant (mais plus il le fait et plus il perd de masse liquide) ou en s’étirant (la longueur dépend de la masse liquide restante) et les attaques ennemis le font également réduire de taille.

Également sortis un 22 septembre:
Ghostbusters (1986, NES)
Snoopy’s Silly Sport Spectacular (1988, NES)
Cloud Master (1989, NES)
Libble Rabble (1994, SNES)
Jungle Strike (1995, Super Nintendo)
WCW Mayhem (1999, Nintendo 64; PlayStation)
Divine Divinity (2002, PC)
Batman: Toxic Chill (2003, Macintosh; PC)
Medal of Honor: Allied Assault Breakthrough (2003, PC)
SimCity 4: Deluxe Edition (2003, PC)
Kirby Super Star Ultra (2008, DS)
Mega Man 9 (2008, Wii)
Marvel: Ultimate Alliance 2 (2009, PSP)
Scooby-Doo: First Frights (2009, Wii)
Teenage Mutant Ninja Turtles: Smash-Up (2009, PS2; Wii)
Where’s Waldo: The Fantastic Journey (2009, DS)
Darksiders (2010, PC)
Blood Bowl 2 (2015, PlayStation 4)

Publicités