Console: N.E.S.
Sortie: 1985
Genre: Sports d’hiver/Olympiques
Développeur: Atelier Double
Publication: Acclaim

Les jeux vidéos basés sur les Olympiques, que ce soit d’été ou dans ce cas-ci d’hiver, ont tous un point en commun… ce sont ce que j’appelle des jeux souffre-doigts tellement ils exigent de nous que nous tapions sur les boutons comme un vrai cinglé pour la majorité des disciplines. Winter Games n’avait pas la licence des Jeux Olympiques, donc ils en faisaient la publicité en disant que c’était du multi-sports. Avec les jeux d’hiver de 2018 ouvrant aujourd’hui, je me suis dit que c’était une bonne occasion de parler de jeux sur les Olympiques. C’est pourquoi au milieu et à la fin des Jeux, vous aurez aussi d’autres critiques du genre.

wintersports

Nous débutons avec l’ouverture des Jeux alors qu’un coureur va allumer la flamme. Vient ensuite l’écran des options où nous pourrons choisir de faire tous les événements (quatre dans ce cas-ci), un seul d’entre-eux, voir nos records ou alors revoir la cérémonie d’ouverture. Dans le cas des deux premières options, on nous demande ensuite de choisir quel pays nous voulons représenter, ça ne changera absolument rien au jeu, mais bon, c’est une compétition entre les pays et le jeu vidéo reste dans le même esprit. Voyons maintenant quelles sont les quatre disciplines disponible dans la version NES (elles ne sont pas nécessairement les mêmes sur les autres consoles qui offrent également ce jeu).

wintersports hotdog aerial

Hot Dog Aerial est tout simplement du saut acrobatique en skis. L’une des rares disciplines faciles de ces jeux impossibles à jouer. On descend la côte et avec les flèches on tente de faire une figure avant de s’écraser au sol. Ne reste ensuite plus qu’à espérer de généreux points de la part des juges.

wintersports iceskating

Speed Skating entre dans la catégorie des disciplines où il faut tellement appuyer à répétition sur des boutons (ou flèches dans ce cas-ci) que nous avons envie d’abandonner avant même d’apercevoir la ligne d’arrivée. Le nom le dit, c’est du patinage de vitesse et toutes mes félicitations si vaincre l’ordinateur est une simplicité pour vous parce qu’en ce qui me concerne, je n’y suis jamais arrivé.

wintersports figureskating

Parlant de faire l’infaisable, j’en suis à vous parler de la troisième et avant-dernière discipline, celle du Figure Skating. À chaque jeu sur les Olympiques, il y a à coup sûr une épreuve que je n’arrive pas à faire peu importe les efforts mis et là voici dans Winter Games. Jamais je ne ne suis parvenu à trouver comment prendre la vitesse nécessaire pour faire une figure et ne pas me retrouver les fesses au sol.

wintersports bobsled

Finalement, un peu de Bobsleigh pour bien terminer. Tout ce que nous devons faire, c’est bouger les flèches dans la bonne direction pour éviter de se renverser tel l’équipe Jamaïcaine dans le film de Disney Les apprentis-champions (Cool Runnings dans sa version original), la seule autre épreuve faisable dans ce jeu quasi injouable.

Voilà ce qui conclu ce rapide retour sur le jeu Winter Games, un jeu sur les Olympiques qui ferait développer des biceps à nos doigts si c’était quelque chose de possible.

Publicités