Trente-deux ans (1972 à 2004) et cent-soixante-seize consoles plus tard, nous approchons de la fin, mais il reste encore plusieurs consoles à voir. Même si je tente de vous en montrer le plus possible, je sais qu’il est probable que certaines soient oubliées, que ce soit intentionnellement ou non. Je tente toutefois de vous en faire voir le plus possible. Continuons sans plus attendre avec le suite de ce grande dossier…

GAME WAVE FAMILY

consoles Game Wave Family

Premièrement sortie en sol Canadien, la Game Wave Family Entertainment System de Zapit Games nous arrive en octobre 2005 et est un hybride entre un lecteur DVD et une console de jeux vidéos. La majorité des jeux sont des questionnaires ou encore des variantes du Scrabble et du BlackJack. On peut y connecter jusqu’à six manettes (qui ressemblent à des manettes de télévision) qui sont de couleurs différentes pour pouvoir les différencier plus facilement.

 

FANTASTIC 4 TV GAME

consoles Fantastic Four TV game

Jakks Pacific nous présente cette console sortie en 2005, au cours de la même période où le film du même nom entrait dans les salles de cinéma. Ce jeu, dans le style de ceux des consoles 8 et 16 bits des années ‘80 utilise le genre des plateformes et est basé sur la bande-dessinée de l’univers de Marvel. Les niveaux sont divisés en quatre mondes de trois niveaux chacun, donc il y en a un pour chacun des personnages. Ceux-ci sont très courts, mais il est possible d’ajuster la difficulté.

GAMEKING

consoles GameKing1

consoles GameKing2

consoles GameKing3

Trois modèles sont sorties en peu de temps au cours de 2005. De Timetop, le premier ressemble à une Game Boy Advance, le second à une PlayStation Portable alors que la troisième est tout simplement carrée. Les deux premiers modèles étaient majoritairement aux teintes de noirs et blancs alors que la dernière contenait finalement des couleurs. Fonctionnant avec des cartouches (ressemblant à celles de la Game Boy) de 128 KO… dont plusieurs jeux étaient des clones de Mario Bros ou de Contra par exemple (donc surtout des clones de jeux d’Atari 2600, C64 ou NES). On retrouve également des cartouches de quatre jeux en un ayant une taille de 512 KO. Certains jeux étaient toutefois déjà inclus dans la console.

FLASHBACK 2

consoles Atari Flashback 2

En juillet 2005, Atari nous offre une suite de la précédente console Flashback. Celle-ci contient quarante jeux de l’Atari 2600 et ce, sans avoir besoin d’une seule cartouche. Parmi les jeux, on retrouve entre autres Pitfall et River Raid. Pour ce qui est de la taille de la machine, elle ne faisait que le deux- tiers de la console originale et en ce qui concerne les manettes, elles sont sensiblement les mêmes que pour la véritable Atari 2600.

 

V-SMILE

vsmile

La V-Smile est une console de V-Tech sortie en 2005 visant les enfants de trois à neuf ans. Les jeux viennent sur des consoles du nom de Smartridges. Avec un tel nom pour les cartouches, on devine que c’est une console dont le but était d’être éducative. La plupart des consoles étaient vendues avec un jeu comme Winnie l’ourson, la petite sirène ou encore Scooby-Doo par exemple. Il existe également une version portative qui porte le nom de V-Smile Pocket.

 

GENERATION NEX

genex

C’est un clone de la Nintendo Entertainment System qui a été conçue par Messiah et mis en vente en 2005 pour jouer autant les jeux de la Famicom que des versions N.E.S. Nord-Américaine et Européenne. Il y a toutefois vingt-et-un jeux qui ne sont pas compatibles du tout, dont CastleVania III parce que la console n’arrivait pas à supporter les puces MMC4 et MMC5. On en dit que les couleurs et les sons/musiques ne sont pas tout à fait les mêmes que sur la console originale. On peut même utiliser les accessoires de la NES comme les manettes, Four Score, Zapper, NES Advantage, etc… sur la Generation Nex.

consoles Generation NEX

GIZMONDO

consoles Gizmondo

Sortie en mars 2005 et de Tiger Telematics, la Gizmondo venait avec un GPS, un lecteur MP3, des messages textes prépayés et de la publicité intégrée à la console. Stefan Eriksson, un des exécutifs de la compagnie, avait apparemment des liens avec le crime organisé selon le bruit qui circule. La Gizmondo s’est vendue à moins de 30 000 exemplaires et n’est jamais arrivée au Japon ou en Australie. Se vendant 400$, quatorze jeux étaient prévus, mais seulement huit ont réellement été mis en vente d’ici à sa disparition en février 2006.

 

GAME BOY MICRO

consoles GameBoy Micro

Nintendo pense aux amateurs de miniatures avec cette nouvelle version de la Game Boy Advance qui, contrairement à son prédécesseur, ne peut pas jouer les jeux des Game Boy et sa version Color. Sortie en septembre 2005 et ne pesant que 80 grammes, elle mesure 50 x 101 x 17,2 millimètres. Se vendant pour environ 100$, il y a eu 2,42 millions d’unités de vendues. La batterie au lithium dure entre cinq et huit heures dépendant de notre utilisation de la console.

 

GP2X

gp2x

Sortie uniquement en Corée du Sud en novembre 2005, il s’agit d’une console portative conçue par GamePark Holdings et fonctionnant sur Linux. Des jeux venant des développeurs professionnels étaient faits mais d’autres étaient de programmeurs amateurs. On peut aussi s’en servir pour voir des photos, des vidéos et écouter de la musique. Fonctionnant avec deux piles AA, elle pouvait être branchée à une télévision.

 

XBOX 360

consoles xbox 360

La console de Microsoft apparaissant en novembre 2005 a connue plusieurs plaintes au cours des années, notamment à cause du fameux «Red Light of Death» (les lumières sont rouges au lieu d’être vertes), signalant un grave problème avec la console qui avait un taux d’échec de 30 à 50% ce qui a forcé Microsoft à prolonger de trois ans sa garanti des XBox 360 de première génération dans le but d’éviter la colère des clients en attendant de trouver une solution. Malgré tout, elle demeure très populaire, s’étant vendue à 84 million d’unités en date de juin 2014. Il existe plusieurs variations de la console, comme Elite, Arcade, Pro, Premium et Super Elite qui viennent, entre autres, avec des disques durs de tailles différentes et se vendent entre 300 et 500$ en moyenne. En novembre 2010, elle voit l’arrivée d’un ajout du nom de Kinect qui nous permet de jouer sans la moindre manette, car l’appareil détecte les mouvements de notre corps. À sa sortie, quinze jeux sont déjà disponibles dont Call of Duty 2 qui est le meilleur vendeur pour la console cette année-là. Elle se fait discontinuer en 2016.

EVO SMART

consoles Evo Smart

Servant en même temps de console et de PC Média, la console d’Envizions se vend pour 400$ et fonctionne sous Linux. Mise en vente en octobre 2006, celle-ci comprenait deux jeux déjà inclus: SuperTux et Kobo Deluxe. Elle peut aussi jouer les jeux Windows en plus d’accepter la haute-définition et a un accès à internet. Finalement, la console qui s’est écoulée à 3 000 unités seulement contient 2 giga octets de RAM et possède un disque dure de 120 giga octets. La console et toutes ses mentions sont subitement disparues du site web sans avertissement en 2009.

 

FC TWIN

fctwin

De Yobo Gameware, c’est un clone de consoles sortie en novembre 2006 qui peut jouer les jeux sur cartouches de la Nintendo Entertainment System et de la Super Nintendo. Même la Super Game Boy est compatible avec la console mais, alors que le Super Scope fonctionne sur celle-ci, ce n’est pas le cas pour le Zapper. Mais pour compenser, Yobo a créé un FC Light Gun. Toutefois, des tests faits par des amateurs de jeux vidéos démontrent que plusieurs jeux ne fonctionnent pas et que parfois, deux copies d’un même jeux vont amener une réaction différente de la FC Twin.

 

HYPERSCAN

hypscan

Le public visé par cette console de Mattle datant de 2006 sont les garçons entre cinq et neuf ans qui ne sont pas prêts pour les consoles principales. Que cinq jeux existent pour celle-ci, soit: X-Men, Ben 10, Interstellar Wrestling League, Marvel Heroes et Spiderman. Chaque jeux se détaillaient à 20$ alors que la console, de son côté, coutait dans les 70$. On ne connaît pas le nombre d’unités vendues au cours de sa courte existence, mais nous savons qu’elle a été discontinuée en 2007.

 

PLAYSTATION 3

consoles PlayStation 3.png

Sortie en novembre 2006, en comptabilisant jusqu’en novembre 2013, il y a eu 80 millions d’unités de vendues pour la troisième version de la PlayStation de Sony. On peut y lire des films sous format Blu-Ray et elle peut être connectée à une PlayStation Portable. C’est en 2005 que nous entendons parler de la première fois des projets de la console qui a été retardée à cause d’une pénurie au niveau des matériaux utilisés pour le lecteur de Blu Ray. Elle vient avec plusieurs formats de disques durs: 20, 40, 60, 80 et 160 giga octets. Alors que la XBox a une lumière rouge en cas de problème, Sony, de son côté, nous le fait savoir via une lumière jaune. Mais selon les tests, le nombre de consoles ayant eues des problèmes est dans la marge normal donnée dans l’industrie. Plusieurs accessoires existent pour la console, dont une caméra PlayStation Eye ou encore des manettes sans fil pour n’en nommer que deux. Se vendait 600$ à sa sortie, au Japon, elle a été discontinuée à la fin de mai 2017.

 

WII

consoles Wii.png

101,63 millions d’unités ont trouvés preneurs en date du 31 mars 2016 pour la console de septième génération de Nintendo. Sortie en novembre 2006, elle possède une manette fonctionnant la majorité du temps selon nos mouvements, se démontrant comme une excellente console pour aider en physiothérapie ou même pour faire des exercices légers. Même si elle n’est pas autant utilisée pour le jeu en ligne, on peut quand même y aller pour télécharger des jeux de la NES, Super Nintendo, Nintendo 64, Genesis et TurboGrafx. En date de novembre 2011, cette console dominait le marché, surpassant les ventes de la PlayStation 3 et de la XBox 360 et en décembre 2009, elle avait battue le record de la console la plus vendue en un seul mois aux États-Unis. En 2011, le modèle «Family Edition» retire la compatibilité avec les jeux de la GameCube. Pour ce qui est de sa discontinuation, elle est arrivée en 2013 au Japon.

 

DS LITE

consoles DS Lite.png

C’est la DS de Nintendo que nous avons vues il y a peu, mais dans un modèle plus petit et plus agréable à tenir entre les mains. Sortie en mars 2006, il y a eu 93,42 millions d’unités vendues en date du 30 juin 2011. La batterie au lithium peut tenir entre 15 et 19 heures avant une seule charge. Se vendant environ 130$ à sa sortie, il y avait quatre sortes d’intensité d’éclairage disponibles. C’est en 2011 qu’elle est retirée du marché.

 

PSP SLIM

pspslim

Débutant en septembre 2007, elle est un tiers plus légère et 19% plus mince que la précédente version et c’est la toute première amélioration pour la PlayStation Portable originale de Sony. La batterie est également plus petite, mais offre la même durée de jeu que la version précédente, soit environ 4 à 7 heures de jeux sur une charge d’une heure et trente minutes. En 2008, la compagnie ajoute un service téléphonique Wi-Fi via Skype dans la console.

 

RETRO DUO

consoles Retro Duo

De Retro-Bit, voici une autre console qui sert de clone pour la Nintendo Entertainment System et la Super Nintendo. Sortie en 2008, elle peut jouer les versions Japonaises, Nord-Américaines et Européennes des jeux. Les jeux ne sont pas tous compatibles, mais la majorité le sont (CastleVania III fonctionne dessus alors que ce n’est pas le cas sur les autres clones). Même si la console n’a été vendue qu’en Amérique du Nord, elle est supposée fonctionner parfaitement au Japon et en Europe.

PSP SLIM & LITE

consoles psp3000

La différence avec la PlayStation Slim est que celle-ci, sortie en 2008, possède un écran à cristaux liquides amélioré au niveau des teintes des couleurs et a un ratio de contraste cinq fois supérieur. Le temps de réponse des pixels a aussi été réduit de moitié, réduisant les effets d’animations flous. Il y a même une technologie antireflets pour nous permettre de jouer à l’extérieur sans être dérangé. Ajoutons à ça un nouveau design pour les boutons, le logo et l’emplacement où insérer le jeu. Au Japon, dans les quatre premiers jours de vente, 141 270 unités ont étés vendues.

 

NINTENDO DSI

dsi

Troisième version pour la Nintendo DS (sortie en novembre 2008), elle est construite parce que les amateurs de la console portative se plaignent que même la DS Lite est trop grosse et que l’écran est trop petite. Nintendo commence donc par retirer la compatibilité avec la Game Boy Advance pour donner une plus longue durée de vie à la console et possède deux caméras digitales en plus de supporter l’ajout de contenu externe et interne. Le tout permet donc se connecter à un commerce en ligne du nom de DSi Shop où on peut personnaliser la console (et où on y voit de la pub disant aux gens que toute la famille devrait avoir leur propre DSi au lieu de devoir se la partager). 41 millions d’unités avaient étés vendues en date de septembre 2014.

 

MIWI

consoles MiWi.jpg

Construite en Chine par Eittek Electronics et mise en vente en 2008, elle se veut être une sorte de Wii bas de gamme. Avec des jeux du genre de Wii Sports (golf, tennis, bowling, baseball, soccer, ping pong, etc…) et une manette sensible aux mouvements ressemblants à celle de la Wii, on ne peut pas faire autrement que de penser à la console de Nintendo en la voyant. La Miwi vient avec vingt-trois jeux dans la console.

La onzième partie de ce dossier se termine donc après avoir vue vingt-trois autres consoles ce qui nous amène au nombre de cent-quatre-vingt-dix-neuf. Il nous en reste encore quelques unes à voir et la conclusion arrivera la semaine prochaine.

Publicités