[#390]

C’est le 20 décembre 1989 que Wall Street Kid arrive sur la N.E.S.. Ce jeu de stratégie financière a été développé et publié par SOFEL.

Alors qu’un oncle que nous n’avons que très peu vu décède, nous apprenons être son héritier et qu’il nous a légué son immense fortune évaluée à plusieurs milliards de dollars. Bien entendu, ce n’est pas sans conditions. La famille Benedict demande une preuve que nous saurons gérer tout ces dollars en la faisant grossir à la bourse avant de nous la remettre officiellement.

La bourse n’est pas la seule tâche que nous avons à accomplir puisque garder la santé grâce à l’exercice est important tout comme l’est de donner régulièrement de gros cadeaux à notre amoureuse afin qu’elle demeure heureuse en notre compagnie. Pour en revenir au point principal, nous avons à choisir les parts que nous voulons acheter et le lendemain suivant, ouvrir le journal pour vérifier si nous avons fait le(s) bon(s) choix ou non en conservant nos investissements ou en revendant le plus vite possible avant de perdre trop d’argent. Nous débutons avec un montant de 500 000$ que nous espérons voir grossir jusqu’à 1 000 000$ puisque ce n’est que là que nous toucherons l’héritage de six milliards. Le jeu peut prendre fin si nous perdons tout notre argent ou si nous n’en avons pas assez lorsque vient le temps d’acheter des choses comme une maison ou un bateau.

Les compagnies listées dans le jeu sont en fait des variantes de noms de véritables compagnies Américaines qui étaient en activités au moment de la sortie du jeu. Au Japon, le jeu est connu sous le nom de The Money Game II: Kabutochou no Kiseki (traduction libre de Miracle of Kabutochou). Bien que l’histoire soit différente, la disposition des items sur notre bureau est très semblable en majorité.

Publicités