Aujourd’hui, en ce 10 mars [#214]
Aujourd’hui, en ce 11 mars [#215]
Aujourd’hui, en ce 12 mars [#216]

Aujourd’hui, en ce 10 mars

jurassic-park-operation-genesis

C’est le 10 mars 2003 qu’arrive sur PC Jurassic Park: Operation Genesis. Ce simulateur de parc à thème a été développé par Blue Tongue Entertainment et publié par Universal Intactive et Konami.

Vous connaissez le déroulement des opérations du parc jurassique en tant que spectateur. Voici maintenant votre chance de voir l’autre côté de la médaille alors que vous agirez en tant que concepteur et gérant des lieux. Bien que pour votre patron, John Hammond, la devise est qu’il dépense sans compter, en ce qui vous concerne, vous devrez quand même garder un œil sur les fonds disponibles pour respecter votre budget et ainsi garder votre parc en activité aussi longtemps que possible.

Pouvant accueillir jusqu’à soixante dinosaures au total (de vingt-cinq espèces différentes), il sera primordial de songer à un paquet de détails allant des clôtures électrifiées et si la puissance sera suffisante pour le dinosaure que nous désirons placer à l’intérieur y reste car ce qui saura garder l’un d’eux dans son enclos pourrait être beaucoup trop basse pour sécuriser les lieux face à un reptile de plus grande taille. Il en va de même pour l’alimentation puisque vous aurez sans aucun doute des carnivores, mais il pourrait aussi contenir des herbivores qu’il vous faudra nourrir de façon appropriée. Même vos mangeurs de viande auront de temps à autres envies de chasser des proies vivantes au lieu des morceaux tout préparés que vous leur donnez habituellement. C’est loin de s’arrêter là, car vos visiteurs apprécieront sûrement votre effort de placer des salles de bains, restaurants, kiosques souvenirs et ainsi de suite sans oublier les installations pour faire la tournée des lieux (ce qui nous inclus nous aussi pour voir ce que nos clients pourront observer au cours de leur visite).

C’est bien beau avoir pensé à tous les points ci-dessus, mais vous n’irez pas bien loin si vous ne planifiez pas d’avoir une équipe de sécurité à portée de mains, prête à agir si les choses tournent mal. Les rangers sont là pour ça et à votre désir, ils pourront survoler les lieux en hélicoptère. Si quelque chose se passe, à vous de voir si vous voulez les laisser faire leur boulot ou alors si vous voulez prendre les choses en mains vous-même en utilisant le dard tranquillisant sur votre dinosaure causeur de problèmes. Que serait un parc jurassique si nous ne pouvions pas créer la vie? Pour ça, il nous faudra engager des chercheurs pour trouver des fossiles. Une fois que c’est fait, armez-vous de patience car plus vous serez impatient de les voir naitre, moins longtemps ils vivront, une dizaine de jours tout au plus si vous êtes chanceux. Donnez donc la chance à vos spécialistes de faire les choses en bonnes et dues forme.

En plus de la portion gestion du jeu, il existe aussi une section où nous aurons à compléter dix missions qui iront de prendre des photos jusqu’à sauver des dinosaures herbivores qui risquent de devenir les proies des carnivores. Lorsque vous aurez terminez intégralement ce mode, le Site B sera maintenant ouvert à vous afin de bâtir votre univers jurassique à l’écart, sans aucune clôtures, sans aucune habitation et sans le moindre visiteur… vous savez… comme c’est le cas à Isla Sorna dans le second et dans le troisième film de la franchise. Les concepteurs ont étés généreux, allant même jusqu’à inclure pour nous un guide sur les dinosaures avec leur historique et aussi pour nous donner les indications nécessaires sur ce qu’ils aiment ou détestent afin de s’occuper d’eux aussi bien que possible.

Il aura fallu vingt-deux mois pour compléter le développement du jeu et malgré tout, les quarante espèces prévues n’auront pas toutes étés incluses par manque de temps et aussi parce qu’il a été décidé de s’occuper plus de ceux que les gens ont pus découvrir via les longs métrages. Sans ce changement de plan, nous aurions pu y voir entre autres des dinosaures marins ou encore des ptérosaures pour ne nommer que ceux-là. Les concepteurs ont également pris le temps de faire des recherches pour en apprendre plus sur le comportement que les dinosaures pouvaient avoir afin de nous offrir une expérience de jeu aussi réaliste que possible. Pour ce qui est des dinosaures qui ont étés utilisés et qui ne sont pas vus dans les films, des sons d’oiseaux auront servis pour recréer le cri de certains des reptiles.

Une autre chose qui a été coupée en cours de développement par manque de temps est l’inclusion de bébés dinosaures. Il y aurait également eu un endroit où les visiteurs se seraient rendus pour pouvoir les caresser. Il n’y as pas que le manque de temps qui a fait en sorte que des choses n’auront pas faits partis du jeu. La plateforme de chasse, l’hôtel et le centre vétérinaire ont tous les trois étés enlevés pour des décisions de designs et de manque d’espace sur les versions consoles (PlayStation 2 et XBox). Une version GameCube était prévue, mais a été annulée parce que les développeurs ont voulus se concentrer sur les autres plateformes à la place.

Également sortis un 10 mars:
Alex Kidd: The Lost Stars (1988, Master System)
Predator: Soon the Hunt Will Begin (1988, NES)
The Addams Family (1992, SNES)
Magical Pop’n (1995, SNES)
Crazy Hospital (1997, TurboGrafx CD)
SimSafari (1998, Macintosh)
Hollywood Monsters (2002, PC)
Mega Man & Bass (2003, Game BoyAdvance)
Meteos (2005, DS)
MadWorld (2009, Wii)
MySims Party (2009, DS)
Cities: Skylines (2015, PC)
WWE 2K15: NXT Arrival (2015, XBox One)

Aujourd’hui, en ce 11 mars

waynes-world

C’est le 11 mars 1993 que sort sur Super Nintendo le jeu de plateformes Wayne’s World. Développé par Gray Matter, c’est THQ qui s’est occupé de la publication.

Wayne’s World, Wayne’s World, Party Time, Excellent
Comment adapter en un jeu vidéo un film au sujet de deux amis, Wayne et Garth, animant leur émission de télévision hebdomadaire sur la chaine de télévision communautaire de leur ville d’Aurora en Illinois? Eh bien, voici la façon que les concepteurs ont trouvés: Au cours de leur émission, Wayne et Garth nous font un de leur top 10, cette fois sur les pires jeux vidéos d’arcades et ils nous racontent ensuite comment ils ont étés aspirés à l’intérieur du jeu Zantar the Gelatinous Cube (vous savez ce jeu étrange que décrit Noah Vanderhoff, le propriétaire de la salle d’arcades Les Arches de Noé, dans l’une des scènes du premier film) et que Garth s’est fait enlever par la masse visqueuse mauve (Zantar). Il en revient à Wayne Campbell d’aller secourir son ami.

Wayne se servira de sa guitare (excalibur) pour se défendre face aux ennemis qui se présenteront devant lui, plusieurs seront des instruments de musiques comme des accordéons ou des cornemuses, mais il devra aussi se méfier des boules discos ou encore des arrosoirs par exemple. Les quatre lieux qu’il traversera seront familiers aux amateurs des films: le magasin de musique (là où il se fait refuser de jouer Stairway to Even), le Stan Mikita’s Donut Shop (où le propriétaire fait les trois huit sept jours sur sept nous apprenait Wayne dans le premier film), la boite de nuit Gaeworks (où ils se sont rendus célébrer en encaissant leur chèque de cinq mille dollars) ou encore en banlieue (voiture, engagement).

La version NES et Game Boy diffèrent, nous laissant aussi jouer en tant que Garth dans certains niveaux. Ce dernier a un fusil laser comme arme alors que Wayne se défend en donnant des coups de pieds. Pour ce qui est de la version PC ayant pour titre Wayne’s World is, like, fun, man, c’est un point & click où nos deux animateurs tentent de sauver leur émission de télé en organisant un pizza-o-thon.

Également sortis un 11 mars:
TwinBee (1988, Famicom Disk System)
Estoria (1993, PC)
Art of Fighting 2 (1994, NeoGeo)
Ecco the Dolphin (1994, Game Gear)
Marionette Mind (1994, FM Towns)
Chrono Trigger (1995, SNES)
Independence Day (1997, PC; Saturn)
Castlevania Legends (1998, Game Boy)
Castlevania (1999, Nintendo 64)
Sled Storm (2002, PlayStation 2)
Condemned 2: Bloodshot (2008, XBox 360)
Mega Man 10 (2010, PlayStation 3)
Mario Party 9 (2012, Wii)
Dark Souls II (2014, PlayStation 3; XBox 360)

Aujourd’hui, en ce 12 mars

toejam-and-earl

C’est le 12 mars 1992 que nous arrive ToeJam & Earl sur la Sega Genesis. Ce jeu d’action a été développé par Johnson Voorsanger Productions et publié par Sega.

Sur la planète Funkotron nous pouvons y retrouver deux extra-terrestres (ToeJam et Earl) faisant du rap qui un jour ont décidés d’aller se balader au travers de la galaxie à bord de leur vaisseau spatial. Le hic, c’est qu’Earl n’a pas pris son rôle de conducteur suffisamment au sérieux alors qu’il conduisait de façon peu prudente. Ce qui devait produire est arrivé, il a percuté un astéroïde et ils se sont écrasés sur la planète Terre.

Maintenant coincés dans cet endroit qui doit leur paraître effrayant, ils n’ont qu’un seul moyen de pouvoir reprendre la route vers leur chez soi, en retrouvant les dix morceaux de leur vaisseau. En théorie ça peut sembler simple, mais en pratique, ils devront s’exécuter en faisant attention à des poulets armées, des boites-aux-lettres carnivores, des hamsters géants, des camions de crème glacée fantômes, des paquets de nerds ou même le fameux Boogeyman. Heureusement, nos deux héros pourront se défendre en s’emparant de paquets cadeaux et le power-up qu’ils y gagneront sera une surprise pour eux aussi tant qu’il ne sera pas développé. Au final, l’item pourrait permettre de distraire l’ennemi, courir plus rapidement et ainsi de suite mais il n’est pas impossible que certains d’entre-eux soient nocifs pour ToeJam et Earl.

Greg Johnson, le créateur, a d’abord conçu les personnages avant de songer à l’histoire. Le jeu a connu assez de succès pour nous amener deux suites, ToeJam & Earl in Panic on Funkotron en 1993 ainsi que ToeJam & Earl III: Mission to Earth, le troisième étant arrivé sur la XBox en 2002 contrairement à ses deux prédécesseurs qui étaient sur la Sega Genesis. Une campagne de financement a été lancée afin de voir naître un quatrième jeu qui aurait pour titre ToeJam & Earl: Back in the Groove. Un jeu aurait pu voir le jour sur la Sega Saturn, mais les faibles ventes de la consoles ont changés les plans. Pour ce qui est de la Dreamcast, un jeu sur les deux extra-terrestres étaient dans les plans, mais a par la suite été annulé.

Également sortis un 12 mars:
Switch (1982, DOS)
3-D Battles of World Runner (1987, NES)
Mutant Virus: Crisis in a Computer World (1992, NES)
Bell’s Avenue (1993, PC)
Brandish 2: The Planet Buster (1993, PC)
California Games II (1993, SNES)
Double Dragon II: The Revenge (1993, TurboGrafx CD)
MechWarrior (1993, PC)
SimEarth: The Living Planet (1993, Sega CD)
Star Wars: The Empire Strike Back (1993, NES)
The Ninja Warriors (1993, Sega CD)
Fatal Fury 2 (1994, TurboGrafx CD)
Descent (1996, PlayStation)
Dead or Alive (1998, PlayStation)
Time Commando (1998, Saturn)
Earth 2150: The Moon Project (2001, PC)
Ring of Red (2001, PlayStation 2)
007: Agent Under Fire (2002, GameCube)
Doshin the Giant (2002, GameCube)
Spy Hunter (2002, GameCube; XBox)
Brain Challenge (2008, XBox 360)
Mario Party 10 (2015, Wii U)

Publicités