Aujourd’hui, en ce 13 février [#187]
Aujourd’hui, en ce 14 février [#188]
Aujourd’hui, en ce 15 février [#189]

Aujourd’hui, en ce 13 février

state-of-emergency

C’est le 13 février 2002 que sort State of Emergency pour la PlayStation 2. Ce jeu de beat ’em up a été développé par VIS Entertainment et publié par Rockstar Games.

Nous sommes en 2023 en pleine crise économique qui affaiblie de plus en plus le gouvernement des États-Unis. Devant une telle situation, une organisation se faisant appeler The Corporation lance un groupe paramilitaire et fait tomber le gouvernement. Ce déroulement des choses ne plait pas à tout le monde et des gens décident qu’ils n’ont aucune envie de se laisser faire. C’est à partir de là que se crée Freedom, des résistants qui déclarent un état d’urgence en faisant des émeutes dans le but de retrouver leur liberté.

Ce grand combat, nous le menons en sélectionnant d’abord parmi l’un des cinq personnages disponibles (certains devront être débloqués): Edward « Bull » Raymonds, un ancien militaire et joueur de football professionnel qui a refusé de truquer un match et qui s’est vu faussement accusé d’utiliser des drogues qui s’est échappé de prison pour aider Freedom; Anna « Libra » Price, une avocate cherchant à se venger de The Corporation pour avoir fait tuer sa famille parce qu’elle a refusée de trafiquer des preuves; Hector « Spanky » Soldado, le chef d’un gang de rue qui est contre l’oppression de The Corporation; Roy « Mack » McNeil, un ancien policier qui était auparavant avec The Corporation mais qui a été congédié après avoir refusé de tirer sur des voleurs ou finalement Ricky « Phreak » Thang, un pirate informatique dont les parents ont étés arrêtés alors qu’il était adolescent et qu’il n’a jamais pu revoir ou même savoir ce qui leur était arrivé.

Au cours du jeu, nous avons à compléter plusieurs missions diversifiées allant de secourir une personne, faire exploser des choses ou encore jusqu’à devoir mettre fin au jour de quelqu’un. Pour nous aider, nous avons à notre disposition une grande variété d’armes comme des couteaux, armes à feux, lance-flamme, poivre de Cayenne, bancs de parc, cannettes de boissons gazeuses, cônes de construction, poubelles, etc… Ça peut même aller jusqu’au lecteur DVD ou écran de télévision si nous dérobons des commerces. En 2006, une suite a vue le jour, State of Emergency 2 sur PlayStation 2. VIS Entertainment avait débuté le développement, mais lorsqu’ils sont devenus insolvables, c’est DC Studios qui s’est chargé de compléter le tout.

Également sortis un 13 février:
Ayayo’s Live Affection (1993, PC-98)
Oregon Trail II (1995, PC)
The Journeyman Project 3: Legacy of Time (1998, Macintosh)
Power Stone (1999, Arcade)
Resident Evil: Dead Aim (2003, PlayStation 2)
Wings (2003, Game Boy Advance)
Disney’s Kim Possible: Global Gemini (2007, Nintendo DS)
Dream Day Wedding (2007, PC)
Ghost Rider (2007, PlayStation 2; PSP)
Bomberman 2 (2009, DS)
Destroy All Humans: Path of the Furon (2009, PlayStation 3)
A-Train: City Simulator (2014, 3DS)
The Escapists (2015, XBox One)

Aujourd’hui, en ce 14 février

lemmings

C’est le 14 février 1991 qu’arrive dans les magasins Lemmings pour la N.E.S.. Ce jeu de puzzles a été développé par DMA Design et publié par Psygnosis.

Une trappe s’ouvre et de là en sort plusieurs petites créatures du nom de Lemmings. Leur problème est assez sérieux, ils sont coincés et ne peuvent pas réfléchir par eux-mêmes. Chacun marchant sans s’arrêter, ignorant complètement ce qui se trouve devant eux. Entourés de problèmes, ils risquent de mourir à tout moment si rien n’est fait que ce soit en tombant ou en se noyant par exemple. C’est là que nous intervenons, en leur donnant des ordres sur les tâches qu’ils doivent faire pour se sortir de ce mauvais pas.

Doivent-ils escalader? Creuser? Utiliser un parachute? Peut-être même que l’un d’eux devra se sacrifier en se faisant exploser pendant qu’un autre bloquera le passage aux autres afin de limiter les dégâts. Tout ça est décidé en sélectionnant d’abord la tâche à accomplir et ensuite le Lemmings qui devra exécuter cet ordre. Le but est de faire en sorte que le plus grand nombre d’entre eux parviendront à rejoindre la porte de sortie avant la fin du temps limite qui nous est imposé.

D’abord sorti sur l’Amiga, Atari ST et PC, les programmeurs Mike Dailly et David Jones se sont inspirés d’une animation que Dailly avait fait en expérimentant avec Deluxe Paint alors qu’il travaillait sur le développement de Walker. Le jeu a connu un énorme succès et on estime que toutes versions confondues, ce sont quinze millions de copies du jeu qui ont étés vendues. Sa grande popularité est aussi ce qui a rendu possible une adaptation sur plusieurs consoles dont l’Apple II, Commodore 64, Master System, Genesis, Super Nintendo ou Philips CD-i pour n’en nommer quelques unes. C’est sans parler de l’extension Oh no! More Lemmings sorti en 1991 sur Amiga ou de suites tels que Lemmings 2: The Tribes en 1993, All New World of Lemmings en 1994, 3D Lemmings en 1995 ou encore Lemmings Revolution en 2000. Sony a, de son côté, mis en vente un remake pour la PlayStation Portable en 2006. On pourrait même nommer quelques clones dont The Humans sur Amiga en 1992 ou MouseCraft en 2014 sur PC. Ce dernier s’étant aussi inspiré de Tetris.

Également sortis un 14 février:
Flying Dragon: The Secret Scroll (1987, NES)
Dragon Slayer: The Legend of Heroes (1992, SNES)
NavyBlue (1992, NES)
Traysia (1992, Genesis)
WWF Superstars (1992, Game Boy)
Addams Family Values (1995, SNES)
Elevator Action II (1997, Saturn)
Harmful Park (1997, PlayStation)
Disney’s Tarzan (2000, Nintendo 64)
WarioWare: Touched (2005, DS)
Age of Empires: Age of Kings (2006, DS)
Grandia III (2006, PlayStation 2)
Twisted Metal (2012, PlayStation 3)
UFC Undisputed 3 (2012, PlayStation 3; XBox 360)
The Last of Us: Left Behind (2014, PlayStation 3)

Aujourd’hui, en ce 15 février

disaster-report

C’est le 15 février 2003 que sort Disaster Report sur la PlayStation 2. Ce jeu mélangeant action et aventure a été développé par Irem et publié par Agetec.

Ce n’est pas tout de passer au travers d’un tremblement de terre. Il faut souvent faire affaire avec les après-coups. En tant que Keith Miyamoto, reporter pour un journal de Los Angeles, notre instinct n’est pas uniquement celui de la survie, mais aussi celui désirant à tout prix découvrir la vérité derrière tous les malheurs qui ont atterrés la ville, car ce serait bien plus qu’un désastre naturel.

Keith n’a pas eu beaucoup de chance, lui qui voyageait vers l’île de Capital City dans le but d’obtenir un emploi d’éditeur dans un journal. En chemin de l’aéroport, le train dans lequel il se trouvait se renverse et comme si ce n’était pas assez, l’équipe de secours le laisse à lui-même. Nous avons donc à quitter l’île tout en aidant les autres victimes. Pour ça, il nous faudra trouver comment traverser des chemins en mauvais état et se montrer débrouillard en fusionnant deux objets ensemble pour nous faciliter la vie (comme fixer une lampe de poche sur un casque par exemple).

En 2006 est sorti la suite, Raw Danger qui sera suivi en 2009 du troisième jeu, cette fois sur PlayStation Portable, mais contrairement aux deux autres, c’est uniquement au Japon qu’il a été mis en vente sous le titre Zettai Zetsumei Toshi 3: Kowareyuku Machi to Kanojo Uta. La PlayStation 3 est passée bien près d’avoir droit, en 2011, à la quatrième aventure qui aurait eue pour sous-titre Summer Memories, mais la sortie a été annulée à la suite du tremblement de terre de Tohoku la même année.

Également sortis un 15 février:
Galaga (1985, NES)
Burger Time Deluxe (1991, Game Boy)
Isolate Warrior (1991, NES)
Master of Monsters (1991, TurboGrafx CD)
Robocop 3 (1992, NES)
Bugs Bunny Rabbit Rampage (1994, SNES)
Mickey’s Adventures in Numberland (1994, NES)
The Messenger (2001, PC)
Virtual Villagers 2: The Lost Children (2007, PC)
AudioSurf (2008, PC)

Publicités