C’est le 2 janvier 1993 que le jeu d’aventure graphiques pour PC Simon the Sorcerer se fait connaître. Autant le développement que la publication a été du ressort d’Adventure Soft.

Simon vivait une vie d’adolescent bien ordinaire en Angleterre et il ne se doutait pas que sa situation allait très bientôt changer. Tout ça parce que son chien, Chippy, a fouiné dans le grenier et qu’il a déniché un vieux livre dans un coffre. Au départ, Simon se fichait pas mal de ce livre dont le titre est Ye Olde Spellbooke (qui pourrait se traduire par Le vieux livre de sorts) et la lancé au sol puisque la magie ne l’intéressait pas le moins du monde.

Peut-être pas la plus sage décision si il comptait rester bien tranquille chez lui au court de la journée puisque ce geste a ouvert un portail. Chippy s’y est engouffré, ne laissant pas vraiment d’autres choix à Simon que de lui emboiter le pas. De l’autre côté de ce portail se trouve un monde fantaisiste qu’il n’a pas vraiment le temps d’admirer puisqu’il est aussitôt capturé par des goblins qui ont bien l’intention d’en faire leur plat principal. Il parvient à s’enfuir et se réfugie dans la maison d’un magicien du nom de Calypso où il apprend que son arrivée dans ce monde n’est pas une coïncidence, il a été choisi pour sauver Calypso du terrible sorcier Sordid.

C’est à la main qu’ont étés dessinés l’intégralité des graphiques de ce jeu. Ensuite, ils ont étés scannés et coloriés manuellement à l’aide d’un logiciel informatique. On pourra y voir des références ou des parodies sur plusieurs livres et contes de fées dont Jack and the Beanstalk, Rapunzel, The Chronicles of Narnia, The Lord of the Ring ou encore Three Billy Goats Gruff. Selon les crédits, la musique a été composée par Media Sorcery. En fait, c’est un nom d’emprunt qu’a pris Adam Gilmore. Ce dernier, ayant un horaire trop chargé pour s’occuper de ce contrat, a sous-traité à Mark McLeod qui a remis trente-six pièces musicales différentes. Il est impossible de mourir dans ce jeu de point & click qui brise parfois le quatrième mur avec Simon parlant au joueur et sachant très bien qu’il est un personnage venant d’un jeu pour ordinateur.

Également sortis un 2 janvier:
Gain Ground (1991, Genesis)
Attack of the Killer Tomatoes (1992, NES)
Street Fighter Alpha: Warriors’ Dreams (1996, PlayStation)
Avernum (2000, PC)
Pinball Tycoon (2003, Game Boy Advance)
Babysitting Mania (2008, PC)
My Girlfriend is the President (2012, PC)
Seduce Me (2013, PC)
Vampire Secrets: Hidden Mysteries (2014, iOS)
Detective Grimoire (2014, PC)

Publicités