C’est le 7 décembre 1990 qu’arrive Teenage Mutant Ninja Turtles II: The Arcade Game pour la N.E.S.. Ce jeu de beat ’em up a été développé et publié par Konami.

Que nous les appelions les héros en demi-carapaces (heroes in a half shell) ou les chevaliers d’écailles (dépendant de la chanson anglophone ou francophone du dessin animé des années 80), ces personnages étaient partout à l’époque que ce soit des draps, vêtements, jouets, dessins animés, bandes dessinées et bien-sûr, sous forme de jeux vidéos. Connu en tant que Teenage Mutant Hero Turtles en Europe, ces quatre tortues sont de retours sur la console de Nintendo, cette fois avec une adaptation du jeu d’arcade.

La reporter April O’Neil et Splinter, l’instructeur de nos héros, se sont faits enlever par Shredder et son clan de la savate. Il en revient donc à Leonardo, Donatello, Michelangelo et Raphael d’aller leur porter secours. Chacun d’entre-eux possède des habiletés unique, certains seront plus rapides ou auront une plus longue portée d’attaque dépendant de leur arme. Pour ce faire, ils auront à affronter majoritairement des membres du clan de la savate (Foot Soldiers) qui apparaîtront sous diverses couleurs, ce qui veut dire que leur attaque va varier en fonction de leur apparence. Bien-sûr, nous aurons également à rencontrer Krang, Baxter Stockman, Bebop, Rocksteady et Shredder pour en nommer quelques uns. Nous pouvons utiliser certains aspects de l’environnement comme les parcomètres ou borne d’incendie pour attaquer nos ennemis et pourrons regagner de l’énergie lorsque nous mangeons les pizzas que nous retrouverons de temps à autres.

La version de Nintendo comprend deux nouveaux niveaux soit Snowy Central Park et The Dojo en plus de boss additionnels dont Tora, Shogun et Baxter sous forme de mouche. Nous avons aussi droit à plus de variations de membres du clan de la savate et de nouvelles pistes musicales. Les niveaux sont également plus longs que la version arcade. Il y a également des variations, par exemple, la bagarre dans le stationnement se fait avec Baxter Stockman sous sa forme de mouche au lieu d’un combat avec Bebop et Rocksteady. La version Nord- Américaine incluait de la publicité pour la chaine de restaurants Pizza Hut dont nous pouvons voir le logo à quelques reprises en jouant en plus du coupon présent dans la boite. En avril 1991, le magazine EGM avait fait un poisson d’avril, écrivant qu’en entrant un code, nous pourrions jouer en tant que Simon Belmont de Castlevania. Le jeu a, entre-autres, étés suivis de Teenage Mutant Ninja Turtles III: The Manhattan Project sur la N.E.S. en 1991 et Teenage Mutant Ninja Turtles: Turtles in Time pour la Super Nintendo en 1992.

Également sortis un 7 décembre:
Baseball (1983, NES)
Little Nemo: The Dream Master (1990, NES)
Times of Lore (1990, NES)
World Champ (1990, NES)
CyberSpeed (1995, PlayStatiom)
Earthworm Jim: Menace 2 the Galaxy (1999, Game Boy Color)
Xena: Warrior Princess – The Talisman of Fate (1999, Nintendo 64)
Project Justice (2000, Dreamcast)
Magical Vacation (2001, Game Boy Advance)
Aquaria (2007, PC)
The Legend of Zelda: Spirit Tracks (2009, DS)