C’est le 23 novembre 1998 que sort le jeu d’action et aventure The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Destiné à la Nintendo 64, c’est Nintendo EAD qui a été le développeur et Nintendo s’est occupé de la publication.

Nous revoilà à Hyrule alors que Link est en plein cauchemar. Réveillé par la fée Navi, celle-ci amène Link voir le Great Deku Tree qui s’est fait lancer un mauvais sort et dont la mort est proche. L’arbre l’informe de celui qui l’a mis dans cet état et qu’il doit être arrêté parce qu’il compte prendre le contrôle du monde. Sous les conseils du Great Deku Tree, il se rend au château pour rencontrer la princesse après s’être fait remettre la pierre spirituelle de la forêt. Zelda, de son côté, dit qu’elle pense que Ganondorf veut avoir la Triforce et demande à Link de trouver les trois pierres spirituelles pour prendre possession du Triforce avant Ganondorf.

Le jeu était prévu sous forme de disques pour la Nintendo 64DD, mais à la suite de l’échec de l’accessoire pour la Nintendo 64, il a été mis dans une cartouche de 32 mégaoctets, un record pour l’époque pour la compagnie. Trois versions ont vues le jour dont une édition limitée avec une cartouche dorée. Parmi les différences, nous avons un changement au niveau de la musique de Fire Temple dû à des chants de prières Islamiques qui avaient offusquées des membres de la communauté Islamique. Il a aussi été question de corriger des bogues où le joueur perdait l’épée si celui-ci sauvegardait sa partie et redémarrait le jeu après avoir l’avoir perdu. On peut aussi mentionner que le sang du boss final est passé de rouge à vert.

La raison pour laquelle Link est gaucher, c’est parce que son créateur, Shingeru Miyamoto, est lui-même gaucher. Si vous regardez bien au travers des fenêtres du château, vous pourrez voir des images de personnages de Super Mario Bros comme Bowser et bien-sûr, Mario. Parlant de ces personnages, Talon et Ingo ressemblent à Mario et Luigi et les médaillons qu’ils portent ont la forme de la tête de Bowser. Le nom des fantômes transportant des lanternes est Poes, nommé ainsi en l’honneur de l’écrivain Edgar Allan Poe. Pour progresser dans le jeu, il est primordial de savoir maitriser l’ocarina et on dit que le jeu a été responsable pour faire augmenter l’intérêt et la vente de cet instrument. Au départ, le plan était de jouer à la première personne, mais après avoir lancé l’idée d’ajouter Link étant enfant à l’histoire, il a été décidé qu’il nous fallait voir notre personnage en tout temps. Finalement, ce sont 7 600 000 copies qui ont étés vendues au niveau mondial.

Également sortis un 23 novembre:
Murder Club (1990, TurboGrafx CD)
Final Fantasy II (1991, SNES)
Spider-Man: Return of the Sinister Six (1992, NES)
Sonic CD (1993, Sega CD)
Sonic the Hedgehog Chaos (1993, Game Gear)
Sonic the Hedgehog (1993, Genesis)
Donkey Kong Land 2 (1996, Game Boy)
Tomb Raider III: Adventures of Lara Croft (1998, PC; PlayStation)
Top Gear Overdrive (1998, Nintendo 64)
Centipede (1999, Dreamcast)
Mission: Impossible (1999, PlayStation)
Turok: Rage Wars (1999, Nintendo 64)
Popstar Makers (2001, PlayStation)
World of Warcraft (2004, PC)
Michael Jackson the Experience (2010, DS; PSP; Wii)
Splatterhouse (2010, PlayStation 3; XBox 360)