C’est le 1er novembre 1991 que sort Paperboy 2 pour la Super Nintendo. Ce jeu d’action a été développé par Tengen alors que la publication a été la responsabilité de Mindscape.

Debout, il est cinq heures du matin. Les gens veulent avoir leur journal en déjeunant et nous seront responsables si ce n’est pas le cas. Voici donc ce qui nous attend en tant que le livreur ou la livreuse de journaux du quartier. Nous circulons à vélo dans une rue très achalandée par des gens passant la tondeuse, réparant leur voiture, jouant avec leur voiture téléguidée, faisant de l’exercice, déménageant des divans ou vitres, se baignant dans leur piscine, se faisant bronzer, lançant des roches, faisant du barbecue ou alors par des voitures, chiens, une poussette roulant seule sans parent derrière et j’en passe bien d’autres.

En contournant en grand nombre d’obstacles qui incluent également des maisons hantées, nous devons envoyer le journal dans la boite aux lettres ou, au minimum, directement sous la porte. Ne pas y arriver ou fracasser une vitre nous vaudra un abonnement en moins et, nous ne pouvons que nous l’imaginer, une bonne engueulade de la part de notre patron. Il faut donc savoir bien viser et savoir faire en conséquence des différents terrains, certains étant plus accessibles que d’autres. Nous pouvons aussi nous servir des journaux pour d’autres choses, comme arrêter un chien qui nous court après, même chose pour la poussette ou les fantômes par exemple. Nous pouvons même empêcher une tentative de vol au dépanneur du coin, ce qui nous vaudra d’apparaître en première page du journal le lendemain.

À l’opposé, nous pouvons nous servir des journaux pour faire le mal comme en frappant des gens qui s’occupaient à leurs tâches quotidienne et si nous atteignons le couple âgée se balançant sur la galerie, l’homme qui répare sa voiture, la femme qui se fait bronzer et ainsi de suite, nous obtiendrons le même résultat qu’en cassant la fenêtre, un désabonnement automatique. Si ça arrive trop souvent, la partie est finie pour nous. Surveiller aussi le nombre de journaux restants dans votre sac, en manquer et ne pas livrer chez un abonné égalera un client en moins le lendemain. Les trois niveaux de difficultés amènent de nouveaux personnages et design de routes. Nouveauté pour ce second jeu, nous livrons des deux côtés de la rue maintenant. Après chaque tournée, préparez vous pour la ronde bonus qui nous permet d’acculer quelques points en plus.

Également sortis un 1er novembre:
Alex Kidd in Miracle World (1986, Master System)
ActRaiser (1991, SNES)
Eliminator Boat Duel (1991, NES)
Robin Hood: Prince of Thieves (1991, NES)
Who Framed Roger Rabbit (1991, Game Boy)
Ms. Pac-Man (1993, NES)
Wayne’s World (1993, NES)
Animaniacs (1994, SNES)
Beavis and Butt-Head (1994, SNES)
Chuck Rock (1992, SNES)
Road Runner’s Death Valley Rally (1992, SNES)
Spider-Man and the X-Men in Arcade’s Revenge (1992, SNES)
Daze Before Christmas (1994, SNES)
Demon’s Crest (1994, SNES)
Ghoul Patrol (1994, SNES)
Home Improvement (1994, SNES)
Lemmings 2: The Tribes (1994, SNES)
Disney’s Pinocchio (1996, SNES)
Tigger’s Honey Hunt (2000, Nintendo 64)
Castlevania: Cursh of Darkness (2005, PlayStation 2)
Teenage Mutant Ninja Turtles 3: Mutant Nightmare (2005, DS; GameCube; PS2; XBox)
Dr. Seuss’ How the Grinch Stole Christmas (2007, DS)
Super Mario Galaxy (2007, Wii)
GoldenEye 007: Reloaded (2011, XBox 360)