C’est le 25 octobre 1991 qu’arrive pour la Famicom (N.E.S.) Time Zone. Ce jeu de plateformes qui n’est jamais sorti du Japon a été développé par EIM Ltd. et publié par Sigma Enterprises, Inc.

Pour une raison que nous ignorons totalement, le Professor Time (qui porte très bien son nom car il effectue des voyages dans le temps) enlève Haruka alors que celle-ci prenait une marche avec son amoureux. Sans perdre un seul instant, nous nous mettons aussitôt à leur poursuite sans se douter que le Professor Time nous réserve une surprise de taille.

Notre aventure débute dans le présent, en 1991, alors que nous courons pour rattraper le criminel, nous faisant attaquer au passage entre autres par des roues d’autos et des panneaux de signalisation. Notre plus gros adversaire est une voiture bleue. Après l’avoir vaincu, Time se sauve dans le temps avec Haruka. Nous arrivons à passer dans la même brèche temporelle et nous arrivons en 9999 avant Jésus-Christ, devant de nombreux dinosaures. Le boss de fin de niveau est un ptérodactyle. Time recommence le même manège, nous envoyant cette fois en 1885 à bord d’un train où nous devons combattre des barils et des bottes de cowboy avant de devoir se battre avec un indien. Nous nous transportons ensuite en 1632 face à des ninjas, plein de ninjas, ce qui inclus le dernier adversaire de cette époque. S’en suit l’année 2010, sur une station spatiale avec comme ennemis des extra-terrestres. Un robot est notre affrontement final pour cette période du temps. Tout ses changements d’ère ont fait perdre le fil au Professeur et nous sommes maintenant perdus dans le temps. Nos derniers adversaires avant l’affrontement final contre le Professor Time sont des pièces de jeu d’échec et des escargots volants.

Afin de nous défendre contre cette gamme d’ennemis très diversifiés, nous pouvons compter sur notre bonne vieille casquette qui réagit comme un boomerang lorsqu’elle est lancée. Nous obtenons une planche à roulette à chaque huit clochettes récoltées nous permettant de sauter sur les ennemis. Un niveau se termine sensiblement comme dans Super Mario Bros à la différence qu’au lieu de sauter sur un poteau pour glisser jusqu’au sol, on doit sauter pour attraper une corde suspendue dans les airs. Une fois par monde, entre deux niveaux, nous avons droit à un quiz, les questions pouvant être de trouver combien d’abeilles rouges ont traversées l’écran, combien de fois l’homme a frappé sur son tamtam ou encore quelle était la plus haute montage au monde au cours d’une époque précise. Bien répondre à la question nous amène à recevoir une récompense.

Également sortis un 25 octobre:
Cliffhanger (1993, SNES)
Mary-Kate and Ashley: Magical Mystery Mall (2000, PlayStation)
The Legend of Zelda: Majora’s Mask (2000, Nintendo 64)
Kirby: Nightmare in Dream Land (2002, Game Boy Advance)
Call of Duty 2 (2005, PC)
Resident Evil 4 (2005, PC)
Shrek SuperSlam (2005, DS; Game Boy Advance; GameCube; PlayStation 2; XBox)
WWE SmackDown Vs RAW 2011 (2010, PSP)
Back to the Future: The Game (2011, Wii)

Publicités