On dit « la » ou « le » GameBoy ? Bref, on va s’y intéresser à ce GameBoy. Bien que n’étant pas la première console portable (la Microvision sortie presque 10 ans auparavant détient ce titre), sans se tromper on peut dire que cette console aura marqué les années 90 de par son look et aussi et surtout avec ses jeux. Puis-je dire qu’il s’agit sans doute de ma console préférée ? Entrons dans le sujet si vous le voulez bien.

Les différents hardwares :

GameBoy

Le modèle de base, aussi appelé « la brique » (modèle DMG-01) par ceux qui l’ont eu à l’époque. C’est le modèle le plus courant. C’est loin d’être le modèle le plus fiable. On va y revenir. Précisons qu’il faut 4 piles LR6 pour une autonomie moyenne de 20 heures. Les modèles avec un boîtier de couleur sont parfois surnommés les « Play It Loud » du nom de la campagne publicitaire de Nintendo pour marqueter ces nouveaux modèles.

535549e8e7bfdgameboy

GameBoy Pocket

Sorti 6 ans après « la brique », elle donne un second souffle au modèle DMG déjà bien vieillissant. Côté nouveauté ? Bah des nouveaux coloris, un encombrement réduit (30 % plus petit) et un écran légèrement différent. Cerise sur le gâteau, besoin que de deux piles LR3 pour y jouer. Côté autonomie par contre c’est pas la fête. On passe à moins de 10 heures.

SONY DSC

GameBoy Color

Enfin de la couleur dans nos GameBoy et non sur nos GameBoy ! Sortie en 1998, la GBC pour les intimes est le dernier modèle à être sorti en Europe. Pas d’écran rétro-éclairé. Rétro compatible avec les jeux GameBoy originaux, oui car la Color est une toute nouvelle console avec un processeur plus puissant (un Zilog Z80).

game_boy_color

GameBoy Light

Jamais sorti chez nous, pourtant c’était LE modèle de GameBoy parfait. Rétro éclairage et le même boîtier qu’une Pocket. Sorti uniquement au Japon dans des quantités limitées (pas introuvable). Doté d’un bouton Arrêt – Marche – Light, ça permettait de mettre le rétro éclairage uniquement quand c’était nécessaire. Et tenez vous bien, niveau autonomie c’est 20h. Sortie en même temps que la Color chez nous, sans doute pour ne pas saturer le marché et créer la confusion avec deux produits qui ont quasiment le même nom, c’est sans doute pour ça qu’elle n’est jamais arrivée chez nous. Maudit soit-tu Nintendo !

game-boy-light-fl

 

Forces et faiblesses du hardware

Forces :

  • Ludothèque infinie
  • Toutes les licences Nintendo de l’époque sont très bien représentées (Mario, Zelda, Metroid, Kirby, Pokémon, Balloon Fight,…)
  • Très peu de jeux valent un mois de salaire
  • La facilitée à trouver des jeux (brocante, magasins spécialisés, internet, grenier, caves, boites de Vache Qui Rit,…)
  • La quantité astronomique de bons jeux qui ont transformé ce qu’on pouvait attendre d’une console portable
  • L’autonomie (comparé à la concurrence GameGear, Pc Engine GT et les Lynx pouvaient aller se rhabiller)
  • L’absence de zone. Les jeux peut importe leur région sont compatible avec les GameBoy (Advance aussi par ailleurs). Donc si vous avez du mal à trouver certains jeux en boite en version FAH (France, Benelux, Luxembourg, Allemagne), si les jeux n’ont que très peu de texte prenez des jeux Jap.

Faiblesses :

  • L’écran et sa lisibilité… Oui, il a toujours été un problème et les nombreux accessoires tous plus farfelus les uns que les autres n’y ont jamais rien changé.
  • La fiabilité de l’écran, le nombre de GameBoy affichant des « lignes blanches » (ne les franchissez pas et ne les reniflez pas) augmente avec les années. Et c’est impossible à fixer de façon permanente. Au mieux, ça va marcher quelques semaines au pire vous allez flinguer l’écran.

gameboycollec

Les pièges à éviter :

Si vous faites les brocantes, prenez toujours 4 piles LR6 et LR3, comme ça testez la GameBoy avant de négocier. Testez-la, vérifiez si le son fonctionne et poussez le contraste à fond, si il ne manque pas de lignes sur l’écran commencez à parlementer. Souvent ceux qui vendent des GameBoy sur les brocantes n’ont aucune idée de ce problème majeur.

Le cache écran, si il est trop griffé vous pourrez le changer pour quelques euros, ça ne nécessite pas forcément un démontage si on y va pas « YOLO » et si on utilise un scalpel. Et ça change la vie.

Le boîtier aussi peut se changer, attention il faudra plusieurs tournevis TriWing pour tout démonter proprement mais il faut vraiment que le prix soit très très bas pour acheter un GameBoy avec un boîtier en mauvais état.

bocalgameboy

Quels jeux acheter pour bien démarrer un collection GameBoy ?

Tout dépends de vos goûts, mais je vous ai préparé une petite « Sélection des Champions » avec une limite de 20€ pour un jeu (en loose bien sur).

Tetris (maxi 6€)

Super Mario Land 1 & 2 (10€ en moyenne)

Wario Land (12€ en moyenne)

Kirby Dream Land (maxi 8€)

Dr. Mario (8€ moyenne)

Mole Mania (15€ en moyenne)

Batman (moins de 10€)

Gremlins (moins de 6€)

Gargoyle’s Quest (plus de 10€)

Kwirk (entre 5 et 7€)

Bugs Bunny Crazy Castle (7€ en moyenne)

Boxxle (plus de 10€)

Nintendo World Cup (4€ maxi)

Donkey Kong (12€ en moyenne)

Revenge of the Gator (4€ en moyenne)

Kirby Star Stacker (moins de 20€)

Les accessoires :

pokemonlinkcable_topCâble Link

L’accessoire indispensable pour le GameBoy. Que ce soit pour jouer à Tetris, pour échanger des Pokémon. Il existe différents câbles avec une qualité un peu aléatoire. Ne cherchez pas et prenez un câble officiel. Le câble Pokémon (avec le petit Pikachu dessus) bien que très mignon est pas de la même qualité que le câble officiel.

 

 

_35Multi-tap Adapter DMG07

Compatible qu’avec peu de jeux, mais il permet de relier 4 Game Boy entre elles. Sortie à l’origine en bundle avec F1 Race, on peut le trouver assez facilement mais son utilité est très très restreinte.

 

 

 

69443-pocket_camera_japan_rev_a-1442605096Game Boy Camera

L’ancêtre du selfie. Mis à part son aspect purement caméra, il y a quelques mini jeux à l’intérieur de la cartouche pour s’amuser quelques minutes de plus. On pourrait le comparer au Mario Paint de la SNES.

 

 

 

 

 

game_boy_printerGame Boy Printer

Le compagnon du Game Boy Camera pour imprimer ses clichés. Certains jeux sont aussi compatible et permettent d’imprimer des images prises « in game ».

Publicités