1973 : Les «vrais» débuts de SEGA sur le marché des jeux vidéo se fait véritablement avec Pong Tron et Pong Tron II (ce dernier représente un évolution mineure au niveau du gameplay avec un pong orienté «football»). Paradoxalement, SEGA se mis à copier ce que faisait la concurrence (le Pong d’Atari). Il faut dire que devant le carton monumental du jeu d’Atari, pour rafler une part du gâteau il a fallu passer par la copie. Mais les clones de Pong sont légion dans ces années, même les fabricants de flipper s’y ont mis (Williams en 1973 avec Paddle Ball). 

Pong Tron est certes anecdotique mais il est le premier jeu vidéo de SEGA.

Cette année là (mis à part Pong Tron), SEGA n’a produit que des flipper :

  • Lunar Rescue,
  • Attack,
  • Moto Champ.

1974 sera l’année «pong-ienne». Car pas moins de trois clones de Pong sortiront. Le Table Hockey est un pong dans une borne «cocktail». Mini Hockey est une «réduction» de la taille de Pong Tron. Goal Kick lui est plus original. Dans le design de la borne qui ne reprends aucun design pré-établi par SEGA. Ensuite, dans son gameplay car le plan de jeu est tourné à 90°. Car pour marquer un but il faudra utiliser les rebonds, passer deux rangées de deux «raquettes» et tromper la «raquette» du gardien de but. Une évolution sympathique et originale du concept de Pong qui commence à prendre un peu d’âge (1972).

Cowboy quand a lui est le seul jeu «non vidéo» à sortir en cette année 74. Les règles sont assez amusante : l’objectif est d’attraper diverses cibles au lasso grâce à un gros bouton. L’originalité du jeu est qu’il utilise ce qu’à l’époque on appelait «3D». A savoir la «3D Stéréoscopique», le genre d’image un peu horrible avec du bleu et du rouge.

Flyer du jeu Cowboy
Flyer du jeu Cowboy
Publicités