C’est le 23 août 1997 (au Japon, le 25 en Amérique du Nord) que nous avons pu découvrir ce jeu de tir à la première personne du développeur Rare pour la Nintendo 64, GoldenEye 007.

Adapté du film du même nom, l’agent 007 (James Bond) doit accomplir vingt missions différentes, chacune comprenant une série d’objectifs bien précis et on a pas le droit à l’erreur sinon il nous faut recommencer, encore et encore…. et encore.

Que ce soit de secourir des otages, prendre une photo d’un écran ou retrouver une cassette, ce ne sont pas les choses à faire qui manquent et il faut les faire dans la plus grand discrétion pour éviter d’attirer l’attention des ennemis sur nous, un point à ne pas négliger dans certaines missions qu’il pourra accomplir grâce à un paquet de gadgets comme une montre laser ou un aimant. Même chose du côté des caméras de surveillance où une imprudence pourrait faire rappliquer tout le personnel ennemi des allentours.

Les points à respecter par missions changent dépendant du degré de difficulté et si même le plus difficile ne vous semble pas assez compliqué pour vous, deux missions supplémentaires s’ajouteront une fois le jeu terminé. Il ne faut pas oublier de mentionner l’option pour jouer jusqu’à quatre personnes pour s’affronter entre amis… un peu comme le Balloon Battle des Mario Kart, mais avec des fusils au lieu des carapaces et autres armes de l’univers des jeux Super Mario Bros.


Également sortis un 23 août:
Blaster Master Boy (1991, Game Boy)
Kirby Titl’n’ Tumble (2000, Game Boy Color)
Power Stone 2 (2000, Dreamcast)
Devil May Cry (2001, PlayStation 2)
Pac ‘n’ Roll (2005, DS)
The Incredible Hulk: Ultimate Destruction (2005, GameCube; PlayStation 2; XBox)
Phoenix Wright: Ace Attorney – Trials and Tribulations (2007, DS)
Two Worlds (2007, PC; XBox 360)
Magia II (2010, PC)
Call of Duty: Black Ops – Rezurrection (2011, XBox 360)
Street Fighter III: Thrid Strike Online Edition (2011, PlayStation 3)