C’est le 6 novembre 1992 qu’arrive sur Game Boy le jeu de plateformes Avenging Spirit. Il a été développé par C.P. Brain et publié par Jaleco.

Connu sous le nom Phantasm au Japon, notre aventure débute alors que nous marchons aux côtes de notre amoureuse lorsque soudain, des agents d’une organisation criminelle nous tire dessus, nous tuant sur le coup alors qu’ils enlèvent notre bien-aimée. Maintenant devenu un fantôme capable de prendre contrôle des gens grâce au père de notre copine, celui-ci étant une prestigieux scientifique, il nous demande d’aller la sauver de ses gangsters qui la retienne en otage. Ce n’est qu’une fois cette tâche réussie que nous pourrons reposer en paix.

Cet homme et les bandits ont toutefois une chose en commun, ils font des recherches sur l’énergie fantomatique. La raison pour laquelle ils ont kidnappé la fille, c’est parce qu’ils veulent forcer son père à les aider dans leurs recherches. Tel que mentionné plus haut, nous pouvons posséder des personnages, vingt au total, chacun ayant des habiletés différentes. Ça nous permet également de se servir de leurs armes pour nous aider à avancer au travers des six niveaux (la ville, le toit d’un immeuble, une usine, les égouts et deux niveaux dans la cachette des criminels). Pour ce qui est de notre énergie, elle diminue lorsque nous ne sommes pas à l’intérieur d’un corps.

En plus de combattre les ennemis, il faut ramasser des clés, une au niveau deux, une seconde au cinquième niveau et la dernière au niveau six. C’est très important, car sans ça, nous ne pourrons pas ouvrir la cellule de notre amoureuse et prendre possession de son corps pour affronter le boss final ce qui veut dire qu’il faudra lui faire face en tant que fantôme. Il y a deux fins possibles si nous gagnons le combat final après l’explosion de la base, dépendant de si nous avons pu la sauver ou non. Soit la cage a été ouverte et nous lui souhaitons une vie heureuse avant de disparaître ou sinon, alors que notre personnes disparaît, nous espérons la revoir dans l’autre monde car il y a de fortes chances qu’elle n’ait pas pu survivre à l’explosion.

Également sortis un 6 novembre:
Air Power: Battle in the Skies (1995, DOS)
The Hive (1995, PC)
Bloody Roar (1997, PlayStation)
The Granstream Saga (1997, PlayStation)
Asterix and Obelix take on Caesar (1999, PlayStation)
Crash Bash (2000, PlayStation)
Max Steel: Covert Missions (2000, Dreamcast)
Tony Hawk’s Pro Skater 2 (2000, Game Boy Color)
Prince of Persia: Sands of tTime (2003, PlayStation 2)
Elite Beat Agents (2006, DS)
Mario & Sonic at the Olympic Games (2007, Wii)
Silent Hill: Origins (2007, PSP)
Harvest Moon 3D: A New Beginning (2012, 3DS)

Publicités