C’est le 5 octobre 1990 (soit trois ans après sa sortie sur PC) que Maniac Mansion arrive enfin sur la N.E.S. Ce jeu d’aventure sous forme de point & click a été développé par LucasArts Games et publié par Jaleco.

Il y a vingt ans, un météore est tombé devant le manoir de la famille Edison. Ce qui pouvait sembler être une situation sans plus de conséquences a toutefois eue des répercussions très importantes et ce pour plusieurs des adolescents habitants la même ville. La raison est que cette météorite était en fait Purple Slimy, un météore meurtrier qui cause la terreur dans toute la galaxie et elle a pris possession de toute la famille Edison (le Docteur Fred, l’infirmière Edna et leur fils Ed, aussi appelé Weird Ed).

Depuis, des adolescents disparaissent, se faisant enlever dans le but de leur expulser le cerveau de la boite crânienne. Malheureusement pour Sandy, c’est son numéro qui a été tiré et elle est maintenant enfermée dans l’immense maison ténébreuse. Dave parvient à convaincre deux de ses amis (nous avons le choix entre six personnes) de venir lui porter main forte pour aller secourir Sandy.

Nous devons donc explorer partout en se servant des diverses actions possible au bas de notre écran, trouver le moyen d’entrer dans les pièces et surtout éviter autant que possible la famille Edison car si on se fait repérer et que nous n’arrivons pas à nous sauver à temps, soit on se fait enfermer dans le donjon ou soit on se fait tuer. Il est aussi possible de s’amuser aux dépends des Edison en appuyant sur la sonnette de la porte pour ensuite se cacher ou en prenant la hamster de Weird Ed par exemple. Nous serons parfois interrompu en cours de jeu pour nous faire voir une scène qui se passe ailleurs dans le manoir qui nous en apprendra plus sur une situation ou sur des traits de personnages par exemple.

Parlant des traits de personnages, voici un tour d’horizon rapide de nos protagonistes et antagonistes:
Dave: Le héros. Il n’a aucun talent particulier, mais nous n’avons pas le choix de l’utiliser.
Bernard: Il est très habile pour réparer des objets comme la radio ou le téléphone.
Syd: Un musicien qui connait le piano jusqu’au bout des doigts, ce qui peut lui être d’une grande aide.
Razor: Elle est une musicienne qui, tout comme Syd, joue très bien du piano.
Wendy: Une écrivaine qui veut devenir célèbre. Elle édite les mauvais manuscrits avec la machine à écrire.
Jeff: Rêve de vivre près de la plage dans sa camionnette. Peut aussi réparer le téléphone.
Michael: Un photographe. Il peut développer des films et est le seul à pouvoir convaincre Ed de nous aider.

Du côté de la famille Edison maintenant:
Dr. Fred Edison: Scientifique fou qui expérimente sur des humains. Toutefois, il ne vous enverra jamais au donjon. Notre but est de le faire sortir de ses gonds afin qu’il ne soit plus sous le contrôle de la météorite.
Infirmière Edna Edison:
Complètement cinglée et à éviter à tout prix. Contrairement au reste de sa famille, jamais elle n’acceptera de nous aider. Si on la croise, elle nous suivra très longtemps dans la demeure.
Weird Ed Edison: Un fanatique de tout ce qui est militaire, il demeure la personne la plus saine d’esprit entre ces murs. Il aimerait pouvoir sauver son père, mais tant que vous ne lui aurez pas prouver avoir les mêmes intentions que lui, vous ne serez rien d’autre qu’un intrus dans sa maison.
Le Tentacule Vert: Il fait partie de la famille au même titre que La Chose peut l’être pour la famille Addams. Il est maniaco-dépressif et n’en a rien à faire que trois personnes se soient introduites dans le manoir, mais si il n’aime pas ce que vous faites près de lui, il devient rapidement très violent.
Le Tentacule Mauve: Il agi en tant que portier devant la porte du laboratoire du Dr. Fred. Il nous faut donc trouver une façon de l’amadouer pour pouvoir accéder à la pièce qu’il surveille.

Il y a cinq fins possibles à ce jeu, tout déprendra de votre choix de personnages, ceux qui seront encore vivant à la fin et ce que vous aurez fait pendant la partie. La version Nord-Américaine est perçue comme s’approchant le plus de l’originale alors que celle disponible au Japon comprend des pièces plus petites, un design différent pour les personnages et un mot de passe de plus de cent caractères lors de la sauvegarde.

La version N.E.S. a dû être censurée pour se conformer aux politiques de Nintendo, principalement au niveau des dialogues, mais aussi pour enlever de la « nudité » (un calendrier de maillots de bain, une sculpture classique et une momie dans une pose faisant penser à une Playmate). Nintendo voulait aussi voir disparaître un graffiti sur un mur, mais puisque c’était un indice important, les développeurs l’ont simplement raccourci. Nintendo a par la suite exigé un changement supplémentaire après la sortie du jeu, ne s’étant pas rendu compte de cet élément au premier regard, soit de ne plus pouvoir mettre le hamster dans le micro-ondes. La modification a été appliquée sur le second lot mis en vente.

Un second jeu a vu le jour, avec des graphiques plus détaillés et l’ajout de dialogue vocal, ce que voulait son créateur pour le premier jeu. Un style visuel inspiré du travail de Chuck Jones (qui a entre autres travaillé sur les dessins animés Tom & Jerry) a été utilisé. Le jeu, Day of Tentacle, est sorti en 1993 sur MS-DOS et MAC-OS et plus tard, en 2016, sur PC, PlayStation Vita et PlayStation 4).

Devant la popularité de Maniac Mansion, LucasFilm a adapté l’idée en sitcom, les droits ayant étés achetés en 1990 par la chaine Canadienne The Family Channel et le tournage avait lieu à Toronto en Ontario. Diffusé sur YTV (Canada) et Family Channel (États-Unis), la série aura été en ondes pour trois saisons, du 17 septembre 1990 au 4 avril 1993 et totalise soixante-six épisodes. Joe Flaherty et Deborah Theaker avaient les rôles du Dr. Fred et de l’infirmière Edna avec des apparitions en vedettes d’acteurs comme Martin Short et Eugene Levy (Levy étant également le créateur de l’adaptation télévisuelle) le temps d’un épisode. En France, la série humoristique était connue sous le titre Une Maison de Fous.

Également sortis un 5 octobre:
Charlie Brown’s ABC (1984, Commodore 64)
Devil World (1984, NES)
Fish Dude (1990, Game Boy)
Gun-Nac (1990, NES)
Final Fantasy: Mystic Quest (1992, SNES)
The Wizard of Oz (1993, SNES)
Solid Ice (1996, DOS)
R/C Stunt Copter (1999, PlayStation)
Disney’s The Lion King 1 ½ (2003, Game Boy Advance)
Nancy Drew: Curse of Blackmoor Manor (2004, PC)
Law & Order: Justice is Served (2004, PC)
Robotech: Invasion (2004, PlayStation 2; XBox)
Bratz: Rock Angelz (2005, GameCube)
Doom 3: Resurrection of Evil (2005, XBox)
Balls of Fury (2007, Wii)
Meat Boy (2008, PC)
Enslaved: Odyssey to the West (2010, PlayStation 3; XBox 360)
NBA Jam (2010, Wii)
Sonic Adventure 2 (2012, XBox 360)

Publicités