C’est le 2 octobre 1994 que s’ajoute Earthworm Jim à la librairie de la Super Nintendo. Ce jeu de plateformes a été développé par Shiny Entertainment et publié par Playmates Interactive.

Jim le verre de terre ne le savait pas encore lorsqu’il s’est réveillé ce jour-là, mais sa vie n’allait plus jamais être la même et il doit ce changement à une malencontreuse erreur de parcours de Psy-Crow, un chasseur de primes qui a perdu sa cargaison (un habit spatiale indestructible à la fine pointe de la technologie) à la suite d’une confrontation avec un autre vaisseau. L’habit a chuté jusque sur une ferme au Sud des États-Unis alors qu’un Jim apeuré, se sauvant de corbeaux affamés, est arrivé face à face avec l’uniforme où il s’est aussitôt réfugié. Rapidement, il lui pousse des bras et des jambes.

Tout pourrait sembler pour le mieux dans son cas maintenant, mais il n’est pas au bout de ses peines car non seulement les corbeaux ont encore envies de le dévorer, mais ceux qui ont perdu l’habit tiennent à tout prix à le récupérer. C’est sans compter que Jim a également découvert que ceux-ci voulaient s’en prendre à la sœur jumelle de la Reine Slug-For-A-Butt, la Princess What’s-Her-Name. Pour se défendre face à ses ennemis, Jim est équipé d’un fusil et il peut également donner des coups de têtes en l’étirant comme un fouet. Entre les niveaux, nous devons faire la course face à Psy-Crow et si il gagne, nous devons gagner le combat contre lui pour pouvoir avancer dans le jeu.

Earthworm Jim a principalement vu le jour parce que Playmates a voulu débuter leur propre franchise de jouets à la suite du succès de la licence pour Teenage Mutant Ninja Turtles et ils se sont inspirés de la populaire série des Sonic the Hedgehog pour débuter leur franchise avec un jeu vidéo (au lieu de faire un jeu vidéo inspiré d’un produit existant déjà, ce qui n’était pas une méthode courante à l’époque). Pour ce qui est de l’ambiance du jeu, elle est dû au développeur qui avait finalement une plus grande liberté créative, devant auparavant suivre les lignes directives des compagnies voulant un jeu avec leur licence (Cool Spot de 7up par exemple).

Également sortis un 2 octobre:
Kid Niki: Radical Ninja (1987, NES)
Castlevania: Symphony of the Night (1997, PlayStation)
Destruction Derby 64 (1999, Nintendo 64)
Creatures Village (2001, PC)
Airlines 2 (2002, PC)
Need for Speed: Hot Pursuit 2 (2002, GameCube; PlayStation 2; XBox)
FlatOut: Ultimate Carnage (2007, XBox 360)
Spider-Man: Friend or Foe (2007, DS; PlayStation 2)
Resident Evil 6 (2012, PlayStation 3; XBox 360)
Sonic Adventure 2 (2012, PlayStation 3)

Publicités