C’est le 24 septembre 1993 qu’arrive sur la Super Nintendo le jeu d’action Zombies Ate My Neighbors (ou Les Zombies ont dévorés mes voisins en français si vous préférez) développé par LucasArts et publié par Konami.

Faisant un hommage aux films d’horreur des années ’50 à ’80, ce jeu a été boudé lors de sa sortie. Ce n’est que plusieurs années après qu’il a gagné en popularité. Des endroits comme l’Europe et l’Australie ont dû se contenter d’une version censurée, le lunatique à la tronçonneuse ayant été remplacé par un bucheron avec une hache. Du côté de l’Amérique du Nord, le sang ne pouvait pas être inclus et avait été remplacé par une substance mauve.

Zeke et Julie sont deux adolescents qui doivent affronter une multitudes de monstres se trouvant partout dans la ville (quartiers résidentiels, centre commerciaux, terrains de football, etc…) équipés de fusil à eau ou encore de cannettes de boissons gazeuses dans le but de secourir les personnes qui sont totalement vulnérables aux attaques. Ce n’est qu’une fois que tous les habitants ont étés secourus, du moins ceux pour lesquels nous avons agis assez rapidement pour leur éviter une mort certaine, qu’une porte apparaît, nous amenant vers notre prochain lieu de combat. Toutefois, si aucune de ces personnes trop occupées à se baigner, à se cuisiner un plat sur le barbecue, à pratiquer ses mouvements de meneuses de claques ou à faire du touristes au lieu de se sauver n’est secourue, nous ne pourront pas terminer le niveau.

Tel que précisé plus haut, le jeu est inspiré des films d’horreurs des années ’50 à ’80, c’est donc pourquoi, au cours des cinquante-cinq niveaux du jeu, nous rencontreront des zombies, vampires, poupées démoniaques, loups-garous, maniaques à la tronçonneuse, bébés géants et ainsi de suite. Chacun d’entre-eux démontrera une plus grande vulnérabilité à un certain type d’arme, par exemple, le crucifix pour le vampire ou l’arme en argent pour le loup-garou. Petits bonus dans la version Super Nintendo par rapport à celle sur Genesis, un lance-flamme comme arme et un niveau dans les bureaux de Lucas Arts.

Également sortis un 24 septembre:
Stargate (1987, NES)
PTO Pacific Theater of Operation (1992, SNES)
Sonic Blast Man (1992, SNES)
Alien Vs Predator: The Last of his Clan (1993, Game Boy)
NHL FaceOff ’98 (1997, PlayStation)
G-Police: Weapons of Justice (1999, PlayStation)
Metal Gear Solid (2000, PC)
Alone in the Dark: The New Nightmare (2001, Dreamcast)
Silent Hill 2 (2001, PlayStation 2)
Tetris Worlds (2001, Game Boy Advance)
Star Fox Adventures (2002, GameCube)
Yoshi’s Island: Super Mario Advance 3 (2002, Game Boy Advance)
Duke Nukem 3D (2008, XBox 360)

Publicités