1975 :

Si SEGA prends une tournure différente avec le jeu vidéo, il n’en oublie pas les fondamentaux de l’arcade. Car le flipper reviens en force en cette année 75. SEGA sortira pas moins de quatre flippers. Et si dans les années 90, la licence (en général un nom de film ou une série TV comme le flipper Simpsons ou le flipper Kiss) faisait en sorte de pousser le joueur à mettre une pièce dans la machine, dans ces années là il fallait tout miser sur le jeu en lui même. C’est ainsi que sortiront «Cha-Cha-Cha», «Big Kick», «Women Lib» et «Big Together». Mine de rien en ces années où vue de notre temps tout peut paraître kitch, ces flippers en jettent un max. Seul petite ombre au tableau, ils se ressemblent tous. Mais c’est en grande partie à cause des «art-works» qui ont été réalisé par la même personne.

Bullet Mark et Balloon Gun sont des jeux de tir. Le premier ce que l’on peu considérer comme une borne «grand luxe» (vous verrez plus tard que des énormes bornes SEGA viendrons squatter les salles de jeu) et le second est une version moins élaborée et moins encombrante. Les deux jeux même si ils ne sont pas identique sont très proche dans leur façon de jouer. L’année 75, sera le tournant : SEGA ne sortira pas de «Pong» et fera deux jeux qui bien qu’ils ne brillent pas par leur originalité ne sont pas des clones de jeux existants.

Chose amusante : le logo que l’on connais tous, fera son apparition officielle en cette année 75. A cette époque il ne possède pas encore sa couleur bleu que l’on lui connais. Un nouveau logo pour une nouvelle «ère». A notre époque ça parait normal, pourtant à l’époque c’est passé relativement inaperçu. Sûrement du au fait que la marque n’est pas encore connu dans le monde entier. Dès les années 80, le mythique slogan : «SEGA c’est plus fort que toi» fera entrer la marque dans le langage populaire.

logo-sega

Publicités