C’est un 1er septembre il y a vingt-sept ans, soit en 1989, que LJN nous a offert un jeu d’aventure développé par RARE qui a pour titre Who Framed Roger Rabbit et qui est pour la console N.E.S. (des versions différentes existent sur Amiga (1988) et Game Boy (1991)).

Les amateurs de cinéma se souviennent sans aucun doute du film du même nom (Qui veut la peau de Roger Rabbit? en français) se déroulant à la fin des années quarante alors que le détective Eddie Valiant a été engagé pour enquêter sur la possible relation extra-conjugale de Jessica, la femme de Roger Rabbit, avec le propriétaire de la compagnie ACME.

Pour ce qui est du jeu, nous contrôlons Eddie (qui en passant porte une haine très forte pour les personnages de dessins animés (je vous conseil de regarder le film si vous voulez connaître la raison)) qui est constamment suivi de très près par Roger. Notre enquête nous amène à entrer dans divers bâtisses d’Hollywood pour chercher des indices et parler aux gens. Tout comme dans le premier jeu des Teenage Mutant Ninja Turtles, le plan de vue change lorsque nous sortons d’un lieu pour voir les personnages  »à vol d’oiseau ».

Nos recherches nous amène éventuellement à Toontown où, comme dans la première moitié du jeu, nous devons entrer un peu partout et fouiller dans l’espoir de tomber sur le testament de Marvin Acme (il y a quatre morceaux à dénicher et sans eux, nous ne pouvons pas entrer dans l’entrepôt pour la dernière bataille du jeu, celle contre Judge Doom).

Petite anecdote intéressante… ou plutôt inquiétante, dans le jeu se cachait un numéro de téléphone. En composant le numéro, nous entendions Jessica nous donner des conseils pour avancer dans le jeu. Certains d’entre-vous espérez sans doute que le numéro soit toujours valide, ce qui est le cas. Le hic, c’est qu’il ne sert plus à entendre Jessica nous offrir des conseils… c’est maintenant une ligne érotique. Jessica nous suggérait de trouver un bâton de baseball pour faire jouer Stupid (la belette qui surveille l’entrepôt) au softball. Ci-dessous est une partie de ce que nous pouvions entendre Jessica dire aux gens composant le numéro.

« It is shocking the way some neighborhoods are getting. You practically can’t walk anywhere without running into stray dogs, cats, and other animals. It makes you wish you carried a piece of meat, a fish bone, or a piece of cheese around with you. The weasel that is guarding Judge Doom’s warehouse is the one called Stupid. I’ve heard that the only thing that’ll get him to leave is a quick game of softball. Know anyplace where you could get a baseball in a hurry? »

Sont également sortis un 1er septembre:
Super R-Type (1991, SNES)
Robocop 3 (1992, SNES)
Captain America & the Avengers (1993, SNES)
Cool Spot (1993, SNES)
The Smurfs (1994, SNES)
Castlevania: Dracula X (1995, SNES)
Doom (1995, SNES)
Comix Zone (1995, Genesis)
Foreman For Real (1995, SNES)
Rayman (1995, Jaguar)
Muppet Treasure Island (1996, PC)
Bomberman Hero (1998, Nintendo 64)